Partagez | 
 

 Elizabeth Levy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth Levy
avatar
Préfète-en-chef
Préfète-en-chef

Date d'inscription : 14/12/2013
Messages : 144

MessageSujet: Elizabeth Levy   Sam 14 Déc - 14:09

Elizabeth Levy

Just get out of my way


Genre :
Féminin
Âge :
17 ans, le 21 janvier.
Lieu de résidence :
Manoir Levy
Maison :
Serpentard, what else ?
Année :
7ème
Personnage ou auteur de l'avatar :
Tokura Misaki

Familier :
Caméléon répondant au doux nom de Bulle.
Baguette :
 chêne rouge, ventricule de dragon, 25 cm & souple.
Patronus :
Un paon
Epouvantard :
Coccinelle, trop rouge, trop petit, trop de pattes, trop horrible.
Balai :
Comète 180
Amortentia :
Tarte aux pommes saupoudré de cannelle et tout juste sortie du four.
Matières :
Facilitées en : Potions qui est et restera son cours favori, sortilèges, vol, histoire de la magie, métamorphose, arithmancie.
Moyen : Défense contre les forces du mal, botanique.

Taille :
1m76
Corpulence :
68 kilos
Cheveux :
Blancs-Argentés
Yeux :
Verts
Signes distinctifs :
Regard froid et méprisant accompagné d'un sourire sarcastique.
Style vestimentaire :
Tant que ça ne comporte pas de rouge...

Qualités :
Confiante, ambitieuse, assidue, conscienscieuse, cultivée, curieuse, imaginative,  ingénieuse, persuasive, rusée, affectueuse (avec certaines personnes triées sur le volet).
Défauts :
Arrogante, cruelle, égocentrique, froide, humiliante, manipulatrice, méprisante, mesquine, provocatrice, raciste (envers les moldus), rancunière, sarcastique, sournoise, susceptible.
Préférences :
Les tartes à la pomme, les fraises, le pouvoir, susurrer de douces menaces à l'oreille des gens, la magie, son caméléon, les bulles, les macarons, les desserts de manière générale, Quidditch (seul chose qui la relaxe vraiment), …
Antipathies :
Son frère, cet horrible crapaud tout baveux, Gryffondor et moldus, si l'un de ceux-ci venait à s'étouffer sous ses yeux à cause d'une cacahuète… eh bien il irait rapidement passer le bonjour à Salazard de sa part (autrement vous risquez fort de crever, mais il parait que c'est trop direct et impoli de le dire…), coccinelles, tout ce qui lui fait trop d'ombre, les manipulateurs qui osent s'en prendre à elle, les crétins, les profs de manière générale et le cours de défense contre les forces du mal, les rebuts de la société (à savoir tous ceux qui ternissent l'image de Poudlard ou du monde sorcier), les ananas, les citrons...

Réputation :
Sale garce de service. Pour faire simple disons simplement qu'elle a la réputation de la parfaite petite sang-pur snobe qui s'amuse de la détresse des autres. Un brin sadique ? Nooon, du tout.
Projets :
Avoir un poste important au Ministère mais pas trop non plus, c'est plus facile de manipuler dans l'ombre que d'être la petite marionnette sous les feux de la rampe. En gros dominer le monde à sa façon.
Famille  :
Deux sorciers tout ce qu'il y a de plus purs, tout comme leurs parents avant eux et ainsi de suite. Ah aussi un truc qui est arrivé en extra par la suite, un horrible petit batracien communément appelé frère. Bref, un truc pas trop important. Ainsi donc la famille se compose d'Irene et Charles Levy, d'Elizabeth héritière de la famille, et puis de Terence la grenouille.
Histoire :
Ça commence par du banal - écoeurant de normalité - avec la naissance d'un bébé. Etonnant, n'est-ce pas ? Des parents, une partie de jambes en l'air et paf ! neuf mois plus tard vous arrive sur les bras comme une gueule de bois à retardement. C'est cher payé pour quelques heures de plaisir mais c'est comme ça, vous vous retrouvez avec cette chose minuscule sur les bras. Minuscule peut-être mais pas silencieuse, ah ça non, parce que rien ne pourrait vous déchirer les tympans plus que cette créature rose et joufflue communément appelée bébé et que certains préfèrent qualifier de gremlin. Tout d'abord, si vous osez qualifier la charmante petite chose qu'est Elizabeth de gremlin quand bien même elle a l'air de gueuler à en cracher ses poumons, vous allez passer un sale quart d'heure. Deuxièmement, elle ne gueule pas, elle gazouille gentiment et tendrement d'une voix un peu forte, bref adorable. Et pour finir, arrêter de raconter des conneries, tout le monde sait que le gremlins sont verts et non rouges ! Revenons-en donc à cette charmante chose gazouillante du genre parfaite à tel point qu'on s'en demande si c'est d'ordre terrestre ou bien carrément céleste…

Notre gamine nationale est donc née un magnifique matin de printemps parmi les oiseaux chantonnants - bon d'accord, c'était un matin d'hiver complètement dégueulasse, mais arrêtez de casser le trip voulez-vous ! - dans une charmante famille de nouveaux riches pas si nouveaux que ça ni tellement riches étant donné que tout appartenait à la vieille quoi que plus pour très longtemps. C'est justement quelques mois plus tard que ladite vieille - généralement appelée grand-mère mais rebaptisée ainsi par son gendre - passa l'arme à gauche et qu'Elizabeth devient la nouvelle héritière de la noble lignée de Sang-purs Levy. Elle grandit donc dans un univers fait d'argent et d'or, le tout saupoudré de marbre pour faire bonne mesure, vieillissant avec l'idée qu'elle tenait le monde entre ses petites mains et qu'il lui suffisait de claquer des doigts pour obtenir ce qu'elle désirait. Une enfance plutôt heureuse en somme, tout ce dont une petite fille choyée peut rêver. Des parents aimants et terriblement amoureux l'un de l'autre pour une obscure raison, une garde-robe digne d'une reine et un coffre à jouets débordant dans les dix autres coffres à côtés, sans oublier Rainbow, superbe bouvier bernois ayant un jour sournoisement été peinturluré par la charmante petite fille remplaçant donc son nom d'une banalité affligeante - sammy - pour un autre nom non moins affligeant mais peut-être plus amusant, Rainbow. Une enfance dorée donc.

Après cela vint la période ingrate. Mais si, vous connaissez tous et si vous ne connaissez pas encore ça ne va pas tarder, j'ai nommé… l'adolescence. Période à la fois bénie et maudite de la vie, celle où apparaissent les hormones, où les seins poussent enfin - quand ils ne restent pas inexistants - et où vous avez l'impression d'être constamment au printemps grâce à la multitude de boutons sur votre charmant faciès qui vous vaudront peut-être le non-moins charmant surnom de calculatrice. En somme, la période la plus salope de l'histoire. Période qui aurait pu être plus cool si vous adorables parents ne vous avaient pas envoyée en pension dans une foutue école lointaine sous prétexte que c'est "bon pour le futur", un futur royalement emmerdant tout même. Quoi qu'il en soit c'est comme ça qu'Elizabeth entra à Poudlard, des boutons pleins la tête et une tête de moins qu'aujourd'hui, le bonheur. Bien évidemment dit comme ça c'est pas la joie pourtant vous auriez dû voir sa tête le jour où elle a enfin reçu sa lettre - pas qu'elle se soit inquiétée de ne pas l'avoir reçue alors que tous ses "amis" l'avaient déjà eue mais tout de même, ce fut un soulagement -, le genre de tête d'une gamine devant ses cadeaux de Noël parce qu'on a beau dire et râler, Poudlard c'est le rêve de tout sorcier digne de ce nom.

Tout aurait pu continuer dans cette voie, à savoir une existence des plus ennuyantes à traumatiser des pauvres premières terrorisés dans une école charmante, si Elizabeth ne s'était pas subitement mise en tête de préfète pour ce qu'elle considère comme étant le bien-être de son école. C'est ainsi qu'après des années d'acharnement à se montrer la meilleure élève possible, à faire du lèche-botte aux professeurs et autre conneries du genre, la jeune sorcière est enfin parvenue à ses fins. Pas qu'elle soit une préfète exemplaire et juste, loin de là ! Non ce qu'elle aime notre Eli' nationale c'est le pouvoir sur le terrain, à savoir loin de la paperasse du petit personnel tout en ayant l'autorité suprême sur Poudlard ou presque. Le rêve quoi. Bon évidemment, dit comme ça c'est vrai que ça fait plutôt sale petit dictateur rêvant de diriger le monde, mais notre préfète en herbe est bien différente. Sous ses airs de princesses glaciale, Elizabeth a vraiment a coeur les intérêts de l'école et c'est pourquoi elle s'efforce de défendre l'honneur de Poudlard et surtout de sa maison à la sueur de son front que ce soit lors des rencontres sportives comme le quidditch - où elle tente au mieux de défendre son équipe de son poste de poursuiveuse -ou tout simplement pour éviter les scandales au sien de l'école  parce que, même si ça n'en a pas l'air, vous n'imaginez pas le nombre d'élèves qui s'efforcent de leur côté de bousiller tout le travail que notre gamine accomplit. Tenez, pas plus tard que hier, deux élèves de quatrième se bécotait tranquillement dans la tour d'astronomie… pas que ça soit mal, mais serpents et griffons n'avaient strictement rien à faire à tenter de se dévorer les amygdales dans un lieu si fréquenté. Tout simplement i-n-a-c-c-e-p-t-a-b-l-e ! Elle avait dû sévir quoi, la griffy n'était pas prête de retourner avec un serpy. Quoi qu'il en soit elle se fiche pas mal de la guerre qui gronde à l'extérieur et passe son temps à tenter de s'amuser tout en favorisant allègrement les Serpentards en faisant en sorte que ça reste naturel. Bref, l'histoire d'une gentille petite élève de Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Marvolo Riddle
avatar
Fondateur  Etudiant de Serpentard
Fondateur
Etudiant de Serpentard


Date d'inscription : 12/06/2010
Messages : 852

MessageSujet: Re: Elizabeth Levy   Sam 14 Déc - 15:21






Bonjour, je suis Tom Elvis Jedusor, responsable du groupe Serpentard et également de votre validation.

J'ai pas vu de fautes du premier coup d'oeil, donc c'est bien. Pour moi tout est bon. Je n'ai rien à redire, mademoiselle la préfète ! Je sais que ton avatar va arriver.  ^_^ 






Une peste... mais une vraie... Bienvenue à Serpentard camarade du mal. xD J'ai bien aimé ton histoire. C'est très bien écrit et on voit très bien le personnage. C'est reparti pour de nouvelles (mauvaises) aventures. :D

______________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://felixdix-neuf.forumactif.org
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Elizabeth Levy   Sam 14 Déc - 15:23

Bienvenue :D
ha je sens que des éclairs vont apparaître a poudlard quand ton perso sera confronté a d'autre xD
hâte de te voir en rp.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Levy
avatar
Préfète-en-chef
Préfète-en-chef

Date d'inscription : 14/12/2013
Messages : 144

MessageSujet: Re: Elizabeth Levy   Sam 14 Déc - 22:49

Merciiii à vous deux ! ^^

T'as vu Tom, je mentais pas en disant qu'elle serait pire hein x).

Sinon pour ce qui est des éclairs j'espère bien qu'ils ne vont pas tarder à arriver, pas qu'Eli soit insupportable avec tout le monde hein… enfin presque pas. ♥

______________________

I love to hate you, Invité  ♥

Parcequ'Aaronm'amenacéeQwQ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Elizabeth Levy   Dim 15 Déc - 12:00

Bienvenuuue!!!

Personnage intéressant *_* Je sens qu'un lien s'impose nan mais! haha
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Levy
avatar
Préfète-en-chef
Préfète-en-chef

Date d'inscription : 14/12/2013
Messages : 144

MessageSujet: Re: Elizabeth Levy   Lun 16 Déc - 1:51

Merciii !!!

Je suis ouverte à toute proposition de lien ! *_*

______________________

I love to hate you, Invité  ♥

Parcequ'Aaronm'amenacéeQwQ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Levy
avatar
Préfète-en-chef
Préfète-en-chef

Date d'inscription : 14/12/2013
Messages : 144

MessageSujet: Re: Elizabeth Levy   Dim 5 Avr - 17:35

Âge et année changés ainsi que date de naissance ajoutée (mieux vaut tard que jamais ^^")

Aileen : Vérifiée ♥

______________________

I love to hate you, Invité  ♥

Parcequ'Aaronm'amenacéeQwQ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Elizabeth Levy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis 1942 :: Département de l'immigration :: Contrôle des papiers :: Fiches validées-
Sauter vers: