Partagez | 
 

 Gregor Mock [EN COURS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: Gregor Mock [EN COURS]   Sam 7 Mar - 4:07

Mock, Gregor

Aucun mortel ne peut garder un secret. Si les lèvres restent silencieuses, ce sont les doigts qui parlent. La trahison suinte par tous les pores de sa peau.


Genre :
Masculin
Âge :
Vingt-six années – 24 Octobre 1917
Métier :
Médicomage, bien qu'il convoite le poste de Professeur de Potions depuis un bout de temps déjà
Lieu de résidence :
Norwich – Angleterre
Personnage ou auteur de l'avatar :
Burn Gorman – Fanart de Hermann Gottlieb

Familier :
-
Baguette :
Mélèze - Crin de Sombral - 22,54cm - Rigide
Patronus :
Marmotte.
Epouvantard :
Sa carrière volant en éclats.
Amortentia :
Le bois mouillé.

Taille :
172cm
Corpulence :
Dans la norme.
Cheveux :
Bruns.
Yeux :
Charbons.
Signes distinctifs :
Banal à mourir.
Style vestimentaire :
Vivant avec son temps, Gregor priorise les redingotes et les vestons haut de gamme. La garde-robe du Médicomage se réduit donc à des ensembles cintrés et austères ; chaussé dans une paire de tatanes italiennes cirées.

Qualités :
Studieux ▪ Féal ▪ Honnête ▪ Sagace ▪ Puritain
Défauts :
Taciturne ▪ Apathique ▪ Prosaïque ▪ Entêté ▪ Fastidieux ▪ Chauvin ▪ Fieffé ▪ Ascétique
Préférences :
Probablement vous.
Antipathies :
Probablement vous.

Que pensez-vous de la situation politique actuelle ?
Un petit mot sur le premier ministre, le conflit...
Réputation :
Comment est-il perçu ?
Projets :
Ce qu'il cherche à atteindre.
Famille  :
▪ Neveu: Ashleigh Eliott Stanford
Histoire :
Deux cent mots minimum. Si votre histoire est longue n'oubliez pas de réservé un post à la suite de votre présentation pour la mettre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Gregor Mock [EN COURS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis 1942 :: Le Chaudron Baveur :: Poubelle :: Poubelle des personnages-
Sauter vers: