Partagez | 
 

 Arcania Lawford

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arcania Lawford
avatar
Sorcière
Sorcière

Date d'inscription : 12/06/2015
Messages : 27

MessageSujet: Arcania Lawford   Ven 12 Juin - 18:45

Arcania Malfoy-Lawford

Even if a snake is not poisonous, it will always act as if it carries venom in its fangs. And so do I.


Genre :
Féminin
Âge :
29 ans
Métier :
Rentière.
Lieu de résidence :
Pré au Lard durant la semaine, et pendant les vacances et les week-end un cottage douillet non loin du lac Windermere, dans le Comté de Cumbria.
Personnage ou auteur de l'avatar :
Original de Suda Ayaka

Familier :
Une corneille répondant au doux nom d’Onyx.
Baguette :
Ebène, cœur de dragon, 29,31cm et légèrement élastique
Patronus :
Furet.
Epouvantard :
Le cadavre d’Abraxas, son petit frère.
Amortentia :
L'odeur de la pluie,  de thé au jasmin et effluves de veritaserum.

Taille :
1m65
Corpulence :
60 kilos
Cheveux :
Blond Malfoy
Yeux :
Gris
Signes distinctifs :
Il est rare de voir une de ses tenues non-ornée d'au moins une plume.
Style vestimentaire :
Généralement vêtue de robes noires, vous ne verrez jamais la jeune femme sortir habillée comme un sac. S’il y a bien une chose qu’Arcania a apprit dans sa famille, c’est que le raffinement est le maitre-mot de bien des choses et la clé qui vous ouvre de nombreuses portes. Ce n’est pas ostentatoire, c’est juste que chacune de ses tenues est l’équivalent d’un an de salaire pour les Weasley. C’est beau, de bon goût et ça lui va bien. Que demander de plus ?

Qualités :
Bien élevée, patiente, vive, tolérante ou du moins autant qu’un Malfoy peut l’être, raffinée, attentive, cultivée, ambitieuse, digne de confiance, férocement protective avec ceux qu’elle aime.
Défauts :
Froide, secrète, têtue et même parfois un peu bornée, fière, méfiante, égoïste, rancunière, sens des priorités très… aristocraste, sournoise et tendance à la manipulation.
Préférences :
Abraxas, Onyx, les oiseaux, son indépendance, son bien-être personnel, les potions, la pluie, les chapeaux, Poudlard, faire des tresses, les chaussures, les vêtements de manière générale en fait, la distinction, elle-même.
Antipathies :
Les Weasley, être invisible, Mejssa, la politique, les indélicats, les vautours et autres charognards de voyeurs,  les importuns, les opportunistes,  les gens aux idées trop arrêtées, les personnes sans personnalité, les « poules » sang-pures.

Que pensez-vous de la situation politique actuelle ?
Elle ne sait que trop en penser. La politique ça n’a jamais été son fort et elle préfère ne pas se mêler des choses qu’elle ne connaît pas suffisamment. Cependant, elle ne s’inquiète pas trop car en cas de situations politiques compliquées, les Malfoy ont toujours su retomber sur leurs pattes, alors elle attend de voir et se contente simplement d’observer tout ça avec un certain recul. De toute façon, tant que sa petite personne s’en sort saine et sauve tout en y trouvant son compte, elle se fiche pas mal de la situation politique. Le pays pourrait être dirigé par une chèvre unijambiste rose bonbon que ça lui ferait le même effet.
Réputation :
Trop indépendante vous diront certains, trop froide vous diront d’autres. Mais tous s’accordent à dire qu’il y a quelque chose qui dérange chez elle, un petit truc qui met mal à l’aise. On ne la trouve pas respectable, un électron libre dit-on. Arcania n’est pas réellement la petite fille parfaite donc rêvent tous les pères et mères sang-purs. Elle a le sang, le nom, l’éducation mais elle a cette chose qui fait que non, elle n’est pas suffisamment bien. Peut-être est-elle trop ? Ou bien alors n’est-elle pas assez ? Trop ou pas assez c’est toujours le problème avec les autres. Tantôt elle est trop fière et d’autres fois pas assez. Parce qu’un Malfoy c’est fier vous voyez, mais une Malfoy ça doit savoir s’écraser quand la situation l’exige. Quoi qu’il en soit, on ne sait pas trop quoi penser d’elle. Ce n’est pas qu’on ne l’aime pas, juste qu’on a du mal à la saisir, à comprendre le fond de ses pensées. Rendez-vous compte, un petit brin de femme pareil qui décide tout comme le ferait un homme et qui semble bien se contreficher des règles. Oh elle ne va pas jusqu’à faire honte à sa famille mais ils ont tout de même du mal à la suivre avec ses grandes idées et son petit côté original. Un peu trop original même. Après tout être tolérante vis-à-vis des moldus ne peut être considéré que comme une déviance ! De ce fait, c’est vrai qu’on a tendance à l’oublier l’Arcania, ou tout du moins à la passer sous silence mais elle s’est fait une raison : Non, jamais Tatie Urticaria ne demandera de ses nouvelles, mais ça lui fait une belle jambe après tout !
Projets :
Arcania oeuvre pour obtenir le respect de la famille Malfoy et de son monde à son égard. Elle ne voit pas pourquoi elle devrait être considérée comme originale parce qu'elle est simplement indépendante et qu'elle défend ses idées. Certes elle est une femme, mais elle a son propre caractère et est bien décidée à ne plus se laisser marcher sur les pieds après cette histoire de mariage. C'était la dernière concession, la toute dernière.
Famille  :
Son père est l’illustre Arcadius Malfoy et sa mère est Ysold MacDougal. Elle a deux frères ou plutôt avait, son ainé, Henok Malfoy, étant malheureusement décédé il ne lui reste plus que son cadet, Abraxas Malfoy. Elle est également l’épouse d’Isaac Lawford.
Histoire :
Deux cent mots minimum. Si votre histoire est longue n'oubliez pas de réservé un post à la suite de votre présentation pour la mettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcania Lawford
avatar
Sorcière
Sorcière

Date d'inscription : 12/06/2015
Messages : 27

MessageSujet: Re: Arcania Lawford   Ven 12 Juin - 18:46

Histoire :
D’abord il y a un couple. Est-ce qu’ils s’aiment ? Sans doute pas, il ne fait pas bon d’aimer à cette époque quand on porte un nom destiné à perdurer. Alors on épouse, on entre dans une vie bien rangée, il n’y a pas de plaisir, aucun désir. La nuit de noce est à l’effigie du couple. Froide, cruelle, et rapide. Pas de place pour le plaisir, il faut juste un héritier et vite. Ils font chambre à part, il lui rend visite pour accomplir son devoir et un bout de quelques semaines la nouvelle tombe : un enfant arrive. Lui est soulagé, elle est peut-être heureuse. Il se passe ainsi neuf mois. Neuf long mois et de pénibles heures d’accouchements. Elle a mal. Non, c’est un euphémisme ! Elle crève. On la déchire de l’intérieur et il y a tout ce sang. Lui, il est là. Il regarde le tout, se tient auprès de son épouse contre toute attente et ressent soudain une bouffée de fierté pour ce petit bout de femme qu’est la sienne. A vrai dire il est même assez émerveillé et n’a jamais autant aimé Ysold qu’en cet instant. Quelques heures plus tard un garçon est né. Henok Malfoy vient de venir au monde.

Ensuite il y a toujours ce couple. Est-ce qu’ils s’aiment ? Peut-être pas, mais les choses ont changées. Il y a de la tendresse. Ce n’est peut-être pas le grand amour mais ils se complètent chacun à leur façon et au final ce n’est pas si mal. Ils se surprennent à s’apprécier l’un l’autre et c’est dans ce contexte qu’arrive une autre nouvelle. Il y en a un autre. Un autre enfant qui se prépare à venir au monde. Ils ne savent pas trop quoi en penser, ils n’ont jamais réellement réfléchit quant au fait d’avoir une grande famille mais au final ce n’est peut-être pas si mal. Et le même schéma recommence sauf que cette fois c’est plus rapide, et au bout de deux heures seulement, les pleurs retentissent dans toute la propriété. Ils se sourient et il passe une main réconfortante dans ses cheveux. Cette fois c’est une petite fille. Arcania Malfoy.

Et pour finir une nouvelle fois ce couple. Six ans plus tard. Deux enfants sur les bras, deux petites terreurs et un troisième qui est en route. Le dernier cette fois. Trois c’est bien, plus c’est trop. Heureusement qu’il y a les elfes de maison pour aider, sinon ils ne sauraient plus où donner de la tête. Il y a l’accouchement et puis deux paires d’yeux curieux par-dessus le berceau qui lancent un regard circonspect à la chose rose et chauve en train de gazouiller gentiment dans son lit. Il y a quelque chose de nouveau dans la propriété. On leur a dit que ça s’appelle un petit frère et ça n’arrête pas de pleurer à longueurs de journées. Il s’appelle Abraxas Malfoy.

Il y a trois enfants. Deux garçons et une petite fille. Ils jouent tranquillement dans le salon. Le premier lit tandis que la deuxième tresse les cheveux du troisième. Il a des longs cheveux et elle adore le coiffer. Tout le temps. Partout. N’importe comment. Beaucoup plus amusant que d’essayer de faire la chasse aux elfes de maisons. Le problème c’est qu’il n’a pas l’air d’apprécier outre-mesure et avant qu’elle n’ait eu le temps de s’en rendre compte, il s’est emparé des ciseaux et elle se retrouve avec vingt centimètres en moins. Le drame. Elle lance un regard tellement noir à son petit frère que celui-ci bat rapidement en retraite, laissant tomber les ciseaux au sol avant de courir se réfugier derrière son grand-frère. Un hurlement hystérique vient taquiner ses lèvres tandis que des larmes affluents à ses yeux. Elle n’a pas le temps de lui hurler dessus que ses cheveux repoussent tout seuls sous son regard émerveillé. Un sourire illumine alors son visage et elle sent le regard soulagé que posent sur elle ses parents lorsqu’elle va leur raconter l’exploit. Ils commençaient à croire qu’elle était une simple cracmole, quel déshonneur cela aurait été !

Il y a un train. Enorme. Rouge. Et il y a Arcania qui vient d’avoir onze ans et qui monte dans ce train, que son grand-frère prend depuis deux ans déjà, pour la première fois. Elle regarde l’énorme machine avec des yeux émerveillés et se fait violence pour ne pas commencer à sautiller sur place. Une lady ça ne sautille pas vous voyez. Ça se contente d’un sourire de bienséance et ça se maitrise. Ce n’est que plus tard, lorsque le choixpeau hurlera « Serpentard ! » dans la grande salle qu’elle s’autorisera un sourire pleinement satisfait tout en rejoignant sa nouvelle maison avant de s’asseoir aux côtés de son frère. C’est son père qui va être fier d’elle.

Il y a de l’arrogance, du raffinement et des résultats qui font la fierté de la famille. Il y a Arcania qui se contente d’être une Malfoy tout simplement. Mais il y a autre chose aussi. De l’indiscipline, une envie terrible de faire ses preuves et de les faire seule, une envie d’être sauvage en fait. Elle ne veut pas être comme toutes ces petites sang-pures snobinardes. Elle ne veut pas se contenter d’exister. Elle veut vivre. Le problème quand on est une Malfoy c’est qu’on ne vit pas, on fait ce qu’on vous dit sans se poser des questions. Parfois elle se plait à s’imaginer à la place d’Henok. Henok et sa vie parfaite. L’héritier. Le mâle de la famille. Le brave petit prince Malfoy. Celui dont on passe les caprices parce qu’il sait montrer ce qu’il veut et que ce que veut un Malfoy il l’obtient toujours. Elle, ce ne sont que des lubies, des enfantillages, elle n’est pas un, elle est une. Et elle est une qui n’en fait qu’à sa tête. Ils ne le disent pas, mais parfois ils ont honte d’elle. Elle sait se tenir, elle sait être la parfaite petite princesse Malfoy, mais ses idées sont bien trop dérangeantes, pas assez en accord avec les traditions. Elle se souvient encore de la tête de son père lorsqu’elle avait prit étude des moldus en option lors de sa troisième année. Jamais elle ne l’avait vu aussi furieux.

Poudlard c’est terminé. Arcania vient d’avoir dix-huit ans, quelques optimaux et beaucoup d’efforts exceptionnels. Elle est libre comme l’air. Enfin, aussi libre que peut l’être une femme de son rang. Et puis elle vient de se couper les cheveux aussi. Là où tous les hommes de la famille ont des cheveux longs, Arcania vient de décider qu’elle les porterait courts. Et c’est ainsi qu’elle est arrivée au mariage de sa Tante Urticaria. Ils ont tous eu l’air choqué de voir sa nuque ainsi dégagée, comme une vulgaire actrice moldue, et elle s’est sentie terriblement bien. Scandaleuse mais juste à sa place. Pour la première fois ils ont fait attention à elle en tant qu’Arcania et non en tant que Malfoy. Ça fait un bien fou. Et puis elle a piqué la vedette à Urticaria et ça aussi elle aime : être le centre de l’attention.

Les potions. Arcania s’y est beaucoup intéressée après sa scolarité. Déjà à Poudlard, les chaudrons et elle c’était une grande histoire d’amour alors maintenant qu’elle a du temps à leur consacrer c’est une véritable passion. Elle aime leur pouvoir à vrai dire. Tout ça, ça la fascine. Une simple goûte de Mort-Vivant et vous rejoignez la Belle au Bois dormant pour une durée non-déterminée, une goûte de trop et vous la rejoignez pour l’éternité. Un peu d’Amortantia et l’amour vous frappe comme un cognard lancé à pleine vitesse. Et que dire de l’élixir de chance ! Avec une potion on peut tout faire. On pourrait presque mettre la mort en bouteille ! Alors afin de parfaire ses connaissances dans le domaine, Arcania a purement et simplement quitté le manoir familial pour aller parcourir le monde. Une folie selon son père, une jeune femme bien comme il le faut se doit de rester à la maison à attendre d’être mariée, elle ne parcoure pas le monde pour des filtres de bonne-femme ! Mais cette fois, elle lui a clairement fait savoir qu’il devait s’occuper de ses propres chaudrons et non des siens et que les chaudrons de chacun seraient bien gardés.

Mort. Son ainé vient de mourir. Voilà plus de six ans qu’elle fait ses recherches aux quatre coins du monde et Henok vient de perdre la vie. Arcania est persuadée que c’est de la faute de cette petite grue africaine, cette  intrigante qui n’a jamais été suffisamment bien pour son frère ! Elle s’est servie de son frère pour accéder aux richesses de la famille et maintenant il est mort. Elle la déteste. Cette hypocrite. Cette garce sans cœur ! Mejssa. Et Arcania elle est là, toute habillée de noire à un enterrement contre-nature et bourré d’hypocrites venant se repaitre du spectacle de la famille Mafloy en deuil. Même l’oncle Eric MacDougal a fait le déplacement pour l’occasion. C’est dire ! Elle a mal. Jamais elle n’aurait cru que perdre un être cher faisait si mal. Alors elle abandonne ses recherches et rentre définitivement au manoir. De là, elle veille jalousement sur Abraxas, l’étouffant peut-être un peu trop mais il ne lui reste plus qu’un frère, hors de question qu’on le lui arrache aussi. Quiconque s’en approchera avec de mauvaises intentions goutera à ses potions et plus particulièrement à celles qu’elle doit encore tester. Un empoisonnement est si vite arrivé de nos jours…

Elle est rentrée depuis moins d’un an quand un jour, alors qu’elle prend son thé, la nouvelle tombe. Elle va se marier. Avec Isaac Lawford. Elle regarde sa mère, l’air songeur, avant de simplement hocher la tête et de retourner à sa tasse de thé. Elle savait bien qu’elle ne pourrait pas y échapper éternellement et que revenir ici c’était signer la fin de sa liberté mais ça aurait pu être pire. Elle ne le connaît pas vraiment bien, mais ayant fréquentés les mêmes cercles, elle voit très bien de qui il s’agit et Lawford n’est pas connu pour être un horrible personnage… Par ailleurs, si sa mémoire est bonne, il n’était pas si désagréable que ça à regarder à l’époque. Non, franchement la situation pourrait être pire. Alors elle prend une gorgée de thé et se contente de boire en silence. Une Malfoy ne fait pas d’esclandre. Une Malfoy ça hoche la tête silencieusement en buvant de thé sans rien laisser transparaitre. De toute façon, rien n’atteint jamais une Malfoy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Marvolo Riddle
avatar
Fondateur  Etudiant de Serpentard
Fondateur
Etudiant de Serpentard


Date d'inscription : 12/06/2010
Messages : 852

MessageSujet: Re: Arcania Lawford   Sam 13 Juin - 17:54





Bonjour, je suis Tommy, fondateur en charge des validations.

Madame Lawford, comme vous êtes jolie et classe ! =D J'espère que votre mari est heureux (car soyons franc il ne vous mérite pas). J'ai bien aimé l'histoire et la façon dont c'est racontée. :3




Félicitation, les portes du forum te sont désormais grandes ouvertes ! Si tu souhaites te présenter un peu plus personnellement à la communauté, n'hésite pas à te présenter en tant que joueur. Tu peux également poster ta fiche de relations et la compléter. Ne sois pas timide et demande des liens avec d'autres personnages ! Si tu cherches un partenaire pour RP pourquoi ne pas répondre à l'une des demandes ou poster la tienne dans les "recherches "? Et avant de fuir, n'oublie pas de remplir ton profil !


______________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://felixdix-neuf.forumactif.org
 
Arcania Lawford
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis 1942 :: Département de l'immigration :: Contrôle des papiers :: Fiches validées-
Sauter vers: