Partagez | 
 

 Quincey Wright

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: Quincey Wright    Dim 30 Aoû - 20:09

Quincey Wright

 "…"


Genre :
Masculin
Âge :
25 ans
Métier :
Auror
Lieu de résidence :
Leeds
Personnage ou auteur de l'avatar :
Jean Kirschtein, de Shingeki no Kyojin

Familier :
Carl, un petit cactus rond qu’il ne parvient pas à maintenir en vie. Il continue d’en acheter régulièrement et les nommes tous de la même manière.
Baguette :
Cyprès, ventricule de dragon, 27,5cm, souple
Patronus :
Épervier d’europe
Epouvantard :
Sa cellule à Azkaban
Amortentia :
L’odeur de la forêt en automne, des forêts de pin et de la neige.

Taille :
166,5cm
Corpulence :
Athlétique
Cheveux :
Blond
Yeux :
Noisette
Signes distinctifs :
Sa taille, ses yeux perçants, sa difficulté à produire un patronus viable.
Style vestimentaire :
Simple, discret, pratique,  sans couleurs.

Qualités :
Possède beaucoup d’aplomb, bon sens de l’autodérision, honnête, professionnel, sociable, calme.
Défauts :
Difficile à satisfaire, ne pardonne pas, ne fait pas confiance, complexé, excessif.
Préférences :
Les balades en forêt, lire un livre affalé sur son canapé, avoir un feu dans la cheminée, le calme, ne pas être seul, faire ce qui lui semble juste.
Antipathies :
Sa famille, les gens qui se trouvent des excuses, se battre, le chocolat, la solitude.

Que pensez-vous de la situation politique actuelle ?

Le premier ministre semble dépassé par la situation. Quinn ne respecte pas particulièrement son travail, surtout vu ses origines. Au moins a-t-il eu la bonne idée d’élire quelqu’un à la tête de la justice magique qui puisse prendre les décisions que le premier ministre est incapable de prendre. Il apprécie globalement les mesures prises par Braithwaite, il les trouve nécessaires pour l’instant et part du principe qu’on verra bien pour revenir à la normale lorsque les choses seront calmées.

Il ne supporte pas les partisans. Il ne croit pas en leurs idéaux et encore moins en leurs méthodes. Pour lui, il faut commencer par respecter un système et par en faire partie pour avoir son mot à dire. S’en exclure volontairement et agir en se considérant en dehors de la portée des lois devrait être condamné sévèrement, tout comme chaque personne qui participe au climat d’instabilité et de violence actuelle.

Réputation :

Pour ses collègues direct, il doit avoir la réputation d’être un gros bosseur et d’en vouloir. Certains continueront de se méfier de lui, d’autre ne le laisseront peut-être pas oublier ce qu’il a pu faire, mais Quin les laisse parler.

Pour les gens qui travaillent au ministère en général, c’est un type calme, qui ne parle pas beaucoup et qui reste poli. Ceux qui savent ce qu’il a fait dans sa jeunesse auront peut-être tendance à se méfier, à questionner ses motivations, ou à juste se contenter de rester basiquement civil avec lui.
Pour sa famille, c’est l’incompréhension. Il est vu comme un ingrat ou simplement comme un fantasque. Ses anciens amis le voient comme un type qui se croit mieux que les autres et comme une balance.

Projets :

Devenir un bon auror. Le genre sur lequel le département peut vraiment compter, et les gens aussi. Mettre certains membres de sa famille derrière les barreaux. Se reconstruire. Plus de famille, plus d’amis à cause de la difficulté énorme qu’il a à s’en faire, il a même été tellement concentré sur sa formation ces trois dernières années qu’il ne sait même plus quels sont ses passe-temps et ce qu’il apprécie vraiment en dehors du travail.
 
Famille  :

La famille Wright, sang pur, se compose de:

Liam, grand frère. Travaille au département des accidents et des catastrophes magiques en tant qu’Oubliator.

Henry, père. Spécialisé dans l’importation de produits magiques de luxe ou difficiles à trouver provenant de toute l’Asie.

Samantha, mère. Femme au foyer et écrivain freelance pour la gazette du sorcier.

Histoire :

Cela lui faisait toujours bizarre de devoir accompagner un prisonnier jusqu’à Azkaban. Et il en revenait toujours tremblant. Comme maintenant, assis derrière son bureau à essayer de repousser dans un coin de son esprit les souvenirs douloureux du temps passé là-bas. Il pouvait presque sentir la chaîne autour de son poignet, mordant la peau jour après jour.

Clang

Il sursauta. Brown venait de reposer sa tasse avec force, le tirant par la même de ses pensées. Son collègue se pencha à nouveau sur son rapport, yeux plissés. Il n’y avait plus personne d’autre qu’eux dans le bureau des aurors, tous étaient partis depuis une bonne demi-heure déjà. Sans perdre plus de temps, il se pencha sur son propre rapport et s’efforça de le terminer.

Un long moment passa, le silence brisé uniquement par le bruit de deux plumes griffonnant sur le papier, pour être finalement interrompu par son collègue.

-Dépêche-toi gamin, je n’ai pas toute ma nuit.

Le temps d’opiner du chef, de signer au bas du parchemin, de le faire voler jusque dans le casier approprié et il avait terminé.

Le ministère lui avait fait une faveur énorme en le laissant rejoindre les aurors mais la confiance ne régnait pas pour autant. Durant tout le temps de sa formation, il avait eu l’interdiction de rester seul sur sa place de travail. Maintenant qu’elle venait de s’achever, Quin espérait bien avoir droit au même traitement que les autres. Oh il ne ferait pas de vague si ce n’était pas le cas, il se contenterait d’être le plus professionnel possible. Mais il en avait marre que le spectre de son passé, celui qu’il avait laissé derrière lui au prix de ses relations familiales et amicales, continue de le hanter.

---

De retour chez lui, il s’était affalé sur son lit. Ce soir, pas de sommeil, juste l’observation sans fin de son plafond. Ses nuits après un passage à Azkaban, même temporaire, n’étaient jamais bonnes. Au lieu de ça il laissa son esprit vagabonder.

Quelle claque ça avait été de se réveiller un jour et de réaliser qu’il faisait partie des méchants. Longtemps il avait fui la responsabilité de ses actes, longtemps il avait voyagé autour du globe après être sorti d’Azkaban, se trouvant excuses après excuses pour ne pas se regarder en face.

Mais la vérité c’est que peu importe à quel point il avait voulu être accepté par les autres, peu importe leur influence sur lui, peu importe son âge, il avait commis un crime. Et ce n’était que par chance que le moldu sur lequel ils s’étaient tous essayé à la magie n’avait rien eu de grave. Le jugement s’était déroulé rapidement. Les autres, plus âgés, plus responsables, avaient écopé de plus de temps. Lui et l’un de ses coéquipiers n’avaient pris qu'un an. Une année entière, la plus longue et la pire de toute sa vie. Le seul sujet qu'il refusait catégoriquement d'aborder quand on essayait de lui en parler.

Dans sa tête, ça n’avait pas été sa faute. Une erreur de jeunesse. Des choses qui arrivaient. Pas de quoi en faire un drame. Il n’était pas mauvais pour autant.

Puis il était revenu au pays, pour ce qu’il pensait être quelques semaines, après avoir beaucoup voyagé, beaucoup fuit. Son père obtenait encore un passe-droit auprès des douanes sorcières pour de la marchandise d’origine douteuse. Sa mère écrivait un article révélant l’affaire extra conjugale d’un membre du magenmagot juste au moment des élections. L’un de ses anciens amis parlait de ses ennuis avec la justice magique et de l’injustice du gouvernement qui voulait le remettre en prison. Un autre avait été renvoyé à Azkaban quelques semaines seulement après sa sortie.

Et il avait réalisé. Ils n’avaient rien apprit. Il était entouré depuis toujours par des gens pour lesquels les lois n’étaient qu’un ensemble de suggestions un peu fantasques. Les amis de la famille, les cousins, les invités aux grandes réunions mondaines, la plupart des gens qu’il avait croisés à ces occasions avaient de l’argent. De l’influence. Quant à ceux qui ne possédait ni l’un ni l’autre, il y avait fort à parier qu’ils espéraient grappiller une faveur ici ou là, pour ensuite se retrouver à devoir des faveurs à leur tour.
Des prédateurs et des criminels, c’est ce qu’ils étaient. Lui qui avait toujours refusé de croire aux rumeurs de pratique de la magie noire chez certains de ses oncles n’était plus aussi certain de leur innocence.

---

Le lendemain au ministère les couloirs étaient agités. C’était jour de tribunal. Il déambula dans les couloirs jusqu’à atteindre le bureau, sans prêter attention aux regards qui ne manquaient jamais de se poser sur lui, puis se laissa tomber sur sa chaise. La pile de dossiers sur le bureau de Brown s’était encore agrandie. Peut-être verrait-il un jour un visage connu parmi les suspects d’une quelconque affaire. Cela ne changerait rien. Père, mère ou frère, il ne ferait preuve de complaisance ou d’indulgence envers aucun. Ils étaient ce qui avait motivé son entrée chez les aurors et si la moindre suspicion de magie noire s’avérait vérifiée dans sa famille, ils en paieraient le prix. Finit de jouer selon des règles ne s’appliquant pas à eux.
Revenir en haut Aller en bas
Tom Marvolo Riddle
avatar
Fondateur  Etudiant de Serpentard
Fondateur
Etudiant de Serpentard


Date d'inscription : 12/06/2010
Messages : 858

MessageSujet: Re: Quincey Wright    Dim 30 Aoû - 21:53





Bonjour, je suis Tom, admin en charge des validations.

Bienvenue dans la famille des faibles mon garçon. =D En tout cas on est content de voir un nouveau auror dans les rangs parce que y a du pain sur la planche ! :<3:




Félicitation, les portes du forum te sont désormais grandes ouvertes ! Si tu souhaites te présenter un peu plus personnellement à la communauté, n'hésite pas à te présenter en tant que joueur. Tu peux également poster ta fiche de relations et la compléter. Ne sois pas timide et demande des liens avec d'autres personnages ! Si tu cherches un partenaire pour RP pourquoi ne pas répondre à l'une des demandes ou poster la tienne dans les "recherches "? Et avant de fuir, n'oublie pas de remplir ton profil !


______________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://felixdix-neuf.forumactif.org
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Quincey Wright    Lun 31 Aoû - 9:33

Merci pour la validation! Ce n'est pas une de mes fiches si je n'oublie pas un petit détail quelque part, mais voilà, c'est corrigé : )
Revenir en haut Aller en bas
 
Quincey Wright
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis 1942 :: Le Chaudron Baveur :: Poubelle :: Poubelle des personnages-
Sauter vers: