Partagez | 
 

 Les devoirs du cours de sortilèges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dorian Lovelace
avatar
de sortilège
de sortilège

Date d'inscription : 15/11/2014
Messages : 390

MessageSujet: Les devoirs du cours de sortilèges   Sam 12 Déc - 16:43


Devoirs facultatifs

Faites gagner des points à votre maison !

A force de vous faire perdre des points, j'ai mauvaise conscience. Je vous propose donc de répondre à un petit QCM pour en faire gagner à votre maison. Ça vous permettra aussi d'avoir un aperçu du contenu des cours.

Il ne s'agit toutefois pas de devoirs donnés en jeu par Dorian, mais bien de devoirs donnés HRP. Vous pouvez donc participer même si votre élève ne suit pas ses cours, à condition de choisir le QCM correspondant à son année. Néanmoins, je vous invite à rester in character en me répondant, pour que tout le monde s'amuse un peu plus. Moi y compris en devant lire vos pattes de mouche.

Seuls les élèves peuvent gagner des points. Je pose la limite à une participation par compte-élève maximum. Si vous avez trois élèves, faites trois fois le questionnaire.

Merci de me les envoyer par MP sur le compte de Dorian.

QCM : Première et deuxième année

▬  2 points par réponse juste. Une réponse par question.

Question 1 : Quel outil utilisent les sorciers pour jeter un sortilège ?
a) Une baguette magique
b) Des plaquettes de plomb
c) Des sceaux

Question 2 : Depuis quand les sorciers utilisent-ils les baguettes magiques en Occident ?
a) Depuis l'Antiquité
b) Depuis le Bas Moyen-Âge
c) Depuis le Haut Moyen-Âge

Question 3 : Quel article du Code d'utilisation des baguettes magiques interdit l'usage des baguettes magiques aux créatures non-humaines ?
a) L'article 1
b) L'article 2
c) L'article 3

Question 4 : Quelle créature magique fait exception à cette règle ?
a) Les gobelins
b) Les centaures
c) Les géants

Question 5 : L'une des utilisations initiales des baguettes permettait de trouver les sources d'eau souterraines. Quel bois est particulièrement approprié pour ça ?
a) Le Sorbier
b) Le Poirier
c) Le Noisetier

Question 6 : Certaines baguettes ont la possibilité de changer d'allégeance. Laquelle est particulièrement célèbre pour ça ?
a) La Baguette de Sureau
b) La Baguette de Sorbier
c) La Baguette de Sapin

Question 7 : Comment appelle-t-on des baguettes dont le cœur provient de la même créature ?
a) Des baguettes sœurs
b) Des baguettes jumelles
c) Des baguettes siamoises

Question 8 : Quelle est la particularité de ces baguettes ?
a) Elles partagent les mêmes affinités avec la Magie.
b) Elles ont la même puissance.
c) Elles ne peuvent pas agir l'une contre l'autre.

Question 9 : Les baguettes magiques peuvent-elles garder en mémoire les derniers sorts qu'elles ont jetés ?
a) Oui
b) Parfois
c) Non

Question 10 : Une baguette peut-elle agir de son propre chef ?
a) Dans certaines conditions qui changent selon les baguettes
b) Dans certaines conditions identiques à toutes les baguettes
c) En aucun cas

QCM : Troisième à cinquième année

▬  2 points par réponse juste. Une réponse par question.

Question 1 : Quel est le nom du livre écrit par Vindictus Viridian ?
a) Sortilèges et enchantements
b) Sorts et contresorts
c) Enchantements enchanteurs

Question 2 : A quelle époque fut-il Professeur de sortilèges et enchantements à Poudlard ?
a) Au XVème siècle
b) Au XVIème siècle
c) Au XVIIème siècle

Question 3 : Quelle profession permet d'abolir les sorts sur les lieux où des trésors sont présents ?
a) Enchanteur
b) Briseur de sorts
c) Langue-de-Plomb

Question 4 : Quel est le minimum requis pour faire ce métier ?
a) Une BUSE en arithmancie
b) Une BUSE en étude des runes
c) Un BUSE en métamorphose

Question 5 : Les formes de magie datant d'avant l'invention des baguettes peuvent être qualifiée de Vieille Magie.
a) Vrai
b) Faux
c) Personne ne le sait

Question 6 : La Vieille Magie est...
a) Plus faible que la magie utilisée par l'intermédiaire d'une baguette
b) Aussi puissante que la magie utilisée par l'intermédiaire d'une baguette
c) Plus puissante que la magie utilisée par l'intermédiaire d'une baguette

Question 7 : On dit de la Magie qu'elle est composée de plusieurs formes de magie. C'est...
a) Une croyance populaire
b) Un fait avéré
c) Une réalité strictement juridique

Question 8 : Un maléfice est...
a) Une action ponctuelle qui cause du mal au sujet qui en est la victime
b) Une action qui cause du mal au sujet qui en est la victime
c) Une action chronique qui cause du mal au sujet qui en est la victime

Question 9 : Une malédiction est...
a) Un état de malheur ou mauvaise fortune persistent et inéluctable provoqué par une entitée
b) Un état de malheur ou mauvaise fortune ponctuel et inéluctable provoqué par une entitée
c) Un état de malheur ou mauvaise fortune intermittent et inéluctable provoqué par une entitée

Question 10 : Un rituel est...
a) Un acte de magie noire
b) Un acte de magie complexe par opposition aux sortilèges
c) Un acte de magie pratiqué durant le Moyen Âge

QCM : Sixième et septième année

▬  2 points par réponse juste. Une réponse par question.

Question 1 : Un symbole est un concept, une représentation pensée chez un individu ou groupe d'individus. Il représente quelque chose par :
a) association ou ressemblance
b) convention
c) association, ressemblance ou convention

Question 2 : Quelle forme revêt-il ?
a) Un objet, une image, un mot écrit, un son ou une marque particulière
b) Une image ou un mot écrit
b) Un objet, une image ou un mot écrit

Question 3 : Quel est le symbole le plus commun pour faire usage de la magie ?
a) La formule magique
b) Le mouvement de baguette
c) Les runes

Question 4 : Quelle est l'utilité première de la formule dans l'usage de la magie ?
a) Renforcer un sortilège
b) Rendre explicite son intention
c) Faciliter la focalisation de la magie

Question 5 : Quelle est l'utilité première des runes dans l'usage de la magie ?
a) Renforcer un sortilège
b) Clarifier son intention
c) Faciliter la focalisation de la magie

Question 6 : Que permet l'arithmancie ?
a) Voir dans le passé et l'avenir grâce à l'utilisation des nombres
b) Découvrir ce qui est inconnu grâce à l'utilisation des nombres
c) Faire des prophéties grâce à l'utilisation des nombres

Question 7 : En quoi est-ce utile pour briser un sortilège ?
a) L'arithmancie permet de mieux comprendre le fonctionnement du sortilège
b) L'arithmancie permet de voir dans le passé et savoir ce qui a été fait exactement
c) L'arithmancie permet de prédire comment le sortilège sera brisé

Question 8 : Un arbre pousse généralement sur la tombe d'un sorcier enterré avec une baguette d'if. Que peut-on en conclure ?
a) La magie peut créer la vie.
b) La magie façonne parfois le paysage.
c) Le bois d'if a un pouvoir de vie et de mort.

Question 9 : En quoi cette conclusion peut s'avérer utile pour briser un sortilège ?
a) En comprenant où est la source de la vie créée par le sort, on peut y mettre un terme.
b) On peut créer la vie et tester ses théories dessus.
c) Il est possible de délimiter l'aire d'effet d'un sortilège.

Question 10 : En cartographiant une zone, peut-on savoir où se trouvaient d'anciens villages sorciers aujourd'hui disparus ?
a) Oui, par exclusion et selon certaines conditions
b) Oui, par exclusion
c) Non, puisqu'ils ont disparu

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Lovelace
avatar
de sortilège
de sortilège

Date d'inscription : 15/11/2014
Messages : 390

MessageSujet: Re: Les devoirs du cours de sortilèges   Lun 20 Fév - 16:39

Devoir n°3


Extrait de Histoire des baguettes magiques : de l'antiquité à nos jours, de Gauvain Beaujolais

"[Les baguettes] furent créées après observation des propriétés magiques de certains bois. Le noisetier, aussi appelé coudrier, a notamment la fascinante capacité de pouvoir déceler les puits et sources d'eau lorsqu'un sorcier en saisit une branche. Le sorbier peut, pour sa part, être utilisé pour mettre en place de puissantes barrières de protection. La récurrence d'observations du même ordre a donc permis aux sorciers européens de l'Antiquité de créer l'outil magique le plus connu à notre époque : la baguette.

Il ne faudrait pas partir du principe pour autant que leur création a éclipsé toutes autres formes d'outils magiques, loin s'en faut. En réalité, elles ont co-existé avec d'autres tout aussi puissants jusqu'au VIIIème environ. Parmi les pratiques recensées par Beth Rave dans son ouvrage Méthodes de nos ancêtres : le Haut Moyen-Âge en Irlande[10], on trouve notamment l'utilisation de ces dernières afin de chasser les fantômes indésirables de la demeure où ils se sont établis. Plusieurs marchands ont également tenté d'importer d'autres outils de pays qu'ils visitaient, tels que les sceaux japonais. [...] La praticité des baguettes a toutefois fini par supplanter leurs concurrents."


Extraits de Pratiques magiques des sorciers britanniques du XVème siècle à nos jours : explications pour les jeunes générations, de Credence Graves

"Merlin lui-même a créé son propre set de runes dont nous ne connaissons l'existence que par ses mémoires. Certaines sont parvenues jusqu'à nous, mais il est dit qu'un grimoire les recense toutes dans une cache que - selon ses termes - seuls les esprits les plus brillants pourront découvrir. La Salle sur Demande de Poudlard a souvent été évoquée comme lieu potentiel pour cacher ce trésor inestimable d'Histoire de la Magie, mais il n'a pour le moment pas été retrouvé.

[...]

La Baguette de Gimli Desmines est presque aussi réputée que la Baguette de Sureau. Contemporain de Merlin, il a travaillé avec celui-ci à plusieurs reprises et semble avoir eu accès à son grimoire de runes. Bien que cette baguette ait été perdue durant la Troisième guerre des Gobelins, des dessins ont été retrouvés (en page suivante) et la montre recouverte de diverses runes qui semblent avoir été créées par son collègue de longue date. La réputation de cet outil tient à la difficulté de sa maîtrise. Desmines lui-même a dû s'en procurer une autre à la Boutique Ollivander car les runes l'avaient rendue trop puissante et inutilisable pour lui[24]. Il est dit que Merlin s'en est servi dans son combat final contre Morgane."


Extrait de Les tatouages magiques au Japon, de Miura Aiko (traduction de Geoffroy Yaxley)

"Les tatouages ont, de tous temps, servi à singulariser l'individu qui les porte. Dans une société telle que la nôtre où la force réside d'abord dans l'unité du groupe, il peut sembler étrange que la tradition du tatouage magique se soit si bien développée. A l'inverse des moldus pour lesquels les tatouages sont un moyen de définir son appartenance à un groupe (notamment aux yakuzas), les sorciers s'en servent principalement pour développer leurs capacités propres. Les motifs, s'ils utilisent pourtant un certain nombre de symboles communs, restent donc uniques à chacun. [...]

On retrouve là-dedans l'idée qu'un homme se doit d'être maître de lui-même, y compris dans la domination de sa magie. Le tatouage magique, en permettant d'utiliser son plein potentiel sans l'usage extérieur d'une baguette, demande au sorcier qui le porte une grande discipline pour parvenir à utiliser ses capacités sans se laisser déborder. Typiquement, ce dernier se soumettra à une diète rigoureuse et pratiquera chaque jour divers exercices physiques afin de s'assurer que son corps reste en bonne santé. [...]

L'utilisation d'une baguette de la part d'un sorcier couvert de tatouages magiques est un sujet abondamment discuté parmi les experts. Certains arguent qu'il est préférable de tatouer les sorciers les plus prometteurs dès l'enfance afin que ceux-ci commencent à utiliser la magie avec et sans baguette à un âge où l'apprentissage est aisé. D'autres affirment qu'au contraire, il est préférable d'attendre car un enfant peut facilement être submergé par ses capacités et causer des accidents magiques de grande envergure. Le consensus veut toutefois que le bois de cerisier est le plus adapté pour une utilisation de la baguette de la part d'un sorcier magiquement tatoué."


Extrait de Uagadou, la plus grande école de magie du monde, de Nazir Benali (traduction de Geoffroy Yaxley)

"L'école de magie ougandaise est connue pour la particularité des pratiques magiques enseignées. Si une bonne partie du monde a fini par se plier aux exigences européennes sur l'utilisation des baguettes, Uagadou continue de fournir un apprentissage basé d'abord sur la maîtrise de soi-même, faisant du corps d'un sorcier son principal outil et conducteur de magie. [...]

Chaque signe de main a une signification et un but précis, permettant à l’enchaînement de ces signes de créer des sortilèges - parfois informulés, parfois non - tout aussi puissants que ceux lancés à l'aide d'un outil externe au sorcier. Il est alors indispensable d'être parfaitement maître de son corps, car un geste mal exécuté peut avoir des effets totalement contraires à ceux désirés. [...]

La danse est également un moyen d'expression très utilisé pour permettre à des adolescents en pleine croissance de mieux connaître leur corps et faciliter, ainsi, l'expression de leur magie. Elle peut aussi servir lors de rituels où, à l'aide d'une gestuelle plus large que dans la pratique quotidienne et grâce à l'osmose des différents participants, le résultat est spectaculaire. Il s'agit là d'une méthode encore très appréciée, notamment pour lancer des sortilèges de magie blanche de grande ampleur. Les sorciers ainsi "chargés" en magie peuvent alors bénir un lieu sur des générations entières sans que la protection faiblisse."


Questions


Questions pour toutes les années


1/ Citez les quatre pays mentionnés ci-dessus. (1 point)

2/ Citez les trois conducteurs de magie mentionnés. (1 point)

3/ Citez les quatre outils utilisés pour amplifier la magie d'un sorcier mentionnés dans les textes. (2 points)

4/ Depuis quand utilise-t-on des baguettes magiques ? (1 point)

5/ Qu'a utilisé précisément Gimli Desmines pour rendre sa baguette plus puissante ? (1 point)

6/ Un sorcier peut-il utiliser la magie sans baguette sans subir de perte de maîtrise ou puissance ? (1 point)

7/ Quelles sont les propriétés particulières des trois bois de baguette cités dans les textes ? (3 points)

8/ Quels sont les deux moyens cités pour renforcer une protection magique durablement ? (2 points)

9) Quel autre outil cité pourrait être utilisé dans ce même objectif ? (1 point)

10) Quelles sont les méthodes non magiques citées permettant à un sorcier d'utiliser son corps comme conducteur de magie dans les meilleures conditions possibles ? (2 points)

Question spéciale 1ère et 2ème année (5 points)

D'après vous et à l'aide de ces textes, à quoi faut-il faire particulièrement attention en jetant un sortilège ?

Question spéciale 3ème à 5ème année (5 points)

D'après vous et à l'aide de ces textes, en quoi une baguette influence-t-elle l'expression de la magie d'un sorcier ? (~ 150 mots)

Question spéciale 6ème et 7ème année (5 points)

En vous basant sur les explications fournies par Miura Aiko, vous paraît-il préférable de tatouer un sorcier durant son enfance ou une fois qu'il maîtrise déjà la magie avec baguette ? Expliquez votre point de vue. (~150 mots)

Questions bonus pour tous

1) Citez les deux jeux de mots du premier extrait en les expliquant. (2 points)
2) Citez les deux références à des œuvres de fiction et le nom des œuvres en question. (2 points)

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les devoirs du cours de sortilèges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis 1942 :: Département de l'immigration :: Gestion des personnages :: Devoirs-
Sauter vers: