Partagez | 
 

 Winifred Webb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Winifred Webb
avatar
Sorcière
Sorcière

Date d'inscription : 13/12/2015
Messages : 11

MessageSujet: Winifred Webb   Dim 13 Déc - 1:51

Winifred « Fred » Webb (née Dalcott)

Le mieux, je trouve, c'est de prendre la vie comme elle vient.


Genre :
Féminin
Âge :
98 ans
Métier :
tavernière
Lieu de résidence :
Pré-au-lard depuis 1911
Personnage ou auteur de l'avatar :
création originale d'amaerise (commande personnelle)

Familiers :
toute une bande de chats de ruelle
Baguette :
Noyer, crin de licorne, 32 cm souple
Patronus :
Une cigogne comme celles qui se perchent sur sa taverne
Epouvantard :
Les cadavres de ses petits-enfants
Amortentia :
Un bon ragoût qui mijote sur le feu.

Taille :
171 cm
Corpulence :
Grassouillette
Cheveux :
Blanc et gris
Yeux :
Noisette
Signes distinctifs :
Un nez avec beaucoup de personnalité
Style vestimentaire :
Des robes pratiques mais de belle facture, d’une amie couturière

Qualités :
Franche, honnête, gourmande, accueillante, chaleureuse, pleine de ressources, généreuse, sereine.
Défauts :
Rancunière, têtue, pas diplomate (elle pourrait tout à fait mettre un indésirable à la porte de sa taverne à grands coups de poêle sur le crâne ou de balai au derrière), orgueilleuse, montre peu d’empathie et est peu à l’écoute, épicurienne, sans concessions, partisane de la loi du Talion.
Préférences :
Un bon repas autour d’une joyeuse tablée, les sourires des clients, les joues rouges des enfants, les jolis messieurs, pour lesquels elle a un petit faible, parler de ses voyages, sa famille, le whiskey pur-feu, l'opéra (qu'elle chante parfois à tue-tête) un solide petit-déjeuner écossais.
Antipathies :
Les disputes, devoir aider les gens autrement qu’en leur donnant à manger et en les faisant rire, être obligée de faire quelque chose, l’hiver, le ministère, les partisans de Grindelwald, les trolls, gobelins, géants et autres espèces de monstres

Que pensez-vous de la situation politique actuelle ?
Depuis l’attaque des partisans de Grindelwald contre Poudlard et Pré-au-lard, Winifred a perdu ses illusions sur l’autorité du ministère de la magie. Elle soutient à présent ouvertement le jeune Rhystud Murray, surtout qu’elle n’a aucune dent contre les Moldus, au milieu desquels elle a déjà vécu. Depuis l’assassinat de Richard Meyers, le directeur du Département de la justice magique, Winifred répète à qui veut l’entendre que le ministère de la magie ne contrôle plus rien et agit en panique. D’ailleurs, autant elle appréciait Adrasteia Braithwaite lorsqu’elle était directrice de la chambre criminelle du Magenmagot, autant elle trouve ses plus récentes décisions, en tant que successeuse de Meyers tout à fait disproportionnées, surtout ce couvre-feu qui prive le Magellan d’une partie de sa clientèle.
Réputation :
Dans le monde sorcier, on sait que le Magellan est une place où on peut toujours trouver le gîte et le couvert sans se faire poser de questions. Winifred est reconnue pour sa bonne table, sa réserve apparemment infinie d’alcool, ainsi que ses histoires interminables et souvent peu crédibles. On compte à Winifred bien plus d’amis que d’ennemis, malgré ses quelques sautes d’humeur. Parmi les élèves, elle est reconnue pour être la grand-maman gâteau qui sait vous accueillir à bras ouverts.
Projets :
À 98 ans, Winifred n’a plus tant de projets. C’est souvent en blaguant qu’elle parle de remariage. Cependant, elle ne détesterait pas repartir en voyage, comme dans sa folle jeunesse…
Famille  :
Née de parents sorciers aux origines mêlées, Winifred a eu deux garçons et trois filles, dont une née hors mariage et laissée en adoption. Elle a aujourd’hui six petits-enfants vivants (mais une est portée disparue depuis 1938), sept arrière-petits-enfants et un arrière-arrière-petit-fils. Son mari, Broderick, est décédé depuis plus de trente ans. Elle attend le bon prétendant pour se remarier (!).

Histoire :
Winifred est la preuve vivante qu’il ne faut jamais estimer la grandeur d’un sorcier au milieu dont il est issu. Née dans une petite ville sans grande importance du centre de l’Angleterre, Winifred a, dès son jeune âge, perturbé le cours tranquille de la vie familiale et communautaire de Shrewsbury. Avant même d’avoir reçu sa lettre de Poudlard, elle avait fait tant de dommages avec sa magie que ses parents crurent un moment que le ministère la priverait de sa scolarité. Fort heureusement pour tous, elle put entrer à Poudlard comme prévu et y fit ses études dans la maison de Serpentard, digne de ses ambitions, sans aucun doute. À l’instar de quelques-uns de ses camarades de classe, elle perturba bien quelques cours, enfreignit une bonne centaine de fois le règlement de l’école et décrocha tout de même son diplôme, non sans difficulté. En effet, sa popularité auprès de la gente masculine lui valut des inimités au sein de la gente féminine et… plusieurs mois sans école alors qu’un « incident regrettable », comme le désigna son père, la mit enceinte à 15 ans.

Contrainte de donner sa fille en adoption, Winifred en conçut une grande colère qui la poussa, une fois ses études terminées, à quitter la maison familiale. Les six ans qu’elle passa sur les routes ou dans les airs, sur son balai, furent les plus belles de sa vie. Elle ne parle encore aujourd’hui avec du rêve dans la voix. Il lui fallut pourtant bien revenir à la maison, où sa famille finit par la convaincre de se marier avant de coiffer la Sainte-Catherine. Elle épousa donc un pâtissier doux et aimable à qui elle donna quatre enfants. Winifred ne se résolut pourtant pas si facilement à une vie rangée : elle fugua une fois pendant six mois avant de plonger dans une grave dépression. À la mort de son mari, elle avait 65 ans et eut l’impression de retrouver sa liberté. Elle décida de vendre la pâtisserie de Shrewsbury et d’ouvrir une taverne à Pré-au-lard. Elle y est bien établie depuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winifred Webb
avatar
Sorcière
Sorcière

Date d'inscription : 13/12/2015
Messages : 11

MessageSujet: Re: Winifred Webb   Dim 13 Déc - 1:56


Comme un livre ouvert

Il n’y a pas plus franche et directe que Winifred. Avec elle, vous aurez toujours l’heure juste. C’est une âme chaleureuse qui prend grand soin d’accueillir tout le monde équitablement doublée d’une grande gourmande, qui nourrit tous les élèves venus lui rendre visite comme s’ils mourraient de faim au château. Sorcière joviale, Winifred ne ménage pas ses efforts pour rendre sa taverne toujours plus accueillante. Si elle en fait parfois trop, personne ne peut lui reprocher de manquer d’idées ou de générosité. Sa taverne est à elle seule une auberge espagnole où plusieurs clients restent à dormir, car il ne lui viendrait jamais à l’esprit de chasser quiconque. Il n’y a d’ailleurs pas plus détendue et sereine que Winifred, qui préfère vivre le moment présent plutôt que de s’inquiéter du lendemain. Tout élève, "my dear", qui passe par sa taverne risque fort de se retrouver avec des friandises dans les poches et peut-être les joues pincées.

Quand Winifred ne vous aime pas, elle ne vous aime pas, et il n’y a pas moyen de la faire changer d’avis, surtout qu’elle peut vous garder rancune très, très longtemps. Quiconque s’attaque à sa famille ou à ses enfants de Poudlard risque de ne pas vivre bien longtemps. C’est pourquoi elle en veut profondément aux partisans de Grindelwald depuis l’attaque menée contre Poudlard et Pré-au-Lard. Têtue comme personne, elle peut parfois refuser d’entendre la vérité. Elle a ainsi longtemps donné le bénéfice du doute à Lambertson, qu’elle trouvait très charismatique. Et pourtant, elle n’est elle-même pas très diplomate. Très fière, elle n’admettra que rarement ses torts. Avec quelques problèmes d’empathie, elle a aussi dû mal à comprendre les gens timides ou les faibles. Elle consacre tout son temps à sa taverne et à raconter ses multiples aventures et prend peu le temps d’écouter les autres. Épicurienne, Winifred n’aime pas les conversations sérieuses et vous en détournera à la première occasion. Face à un jeune en difficulté, elle le prendra sous son aile, le nourrira, l’accueillera, mais ne lui demandez pas de trouver les mots qui consolent… au mieux, elle lui offrira une part de tarte. Winifred a aussi tendance, à l’occasion, à abuser des bonnes choses, ce qui l’amène parfois à abuser du whiskey pur-feu.


Elle raconte sa vie...
La modeste communauté sorcière de Shrewsbury, petite ville du centre de l’Angleterre, n’avait probablement jamais connu de perturbations plus importantes que le grand marché agricole annuel avant la venue au monde de Winifred Dalcott, septième fille du magistrat Severus Dalcott. Cette fillette pleine d’énergie qui, déjà à la naissance, braillait à plein poumons, allait pour le moins perturber la petite communauté sorcière de la ville pendant près d’une décennie. À plus d’une reprise, les parents de la jeune Winifred furent convoqués devant le Service des usages abusifs de la magie à cause des manifestations magiques, apparemment incontrôlables de leur fille qui, avant l’âge de 11 ans, avait réussi à mettre le feu à une section de la fameuse bibliothèque publique de Castlegates, à colorer l’eau de la fontaine de la rue principale et à faire voler un ensemble complet de porcelaines antiques en plein heure du thé dans un salon couru de la ville. Prenant en considération le fait qu’elle était née septième fille d’une famille sorcière, ce qui rendait parfois la magie plus… spontanée, le ministère ne s’opposa toutefois pas à ce que Winifred commence sa scolarité à Poudlard.

Envoyée à Serpentard, la fillette fit forte impression sur certains de ses professeurs, mais en exaspéra aussi plus d’un, qui auraient préféré la voir canaliser son énergie dans des choses moins futiles que le vol sur balai, le flirt et l’exploration des moindres recoins du château. Elle était appréciée de ses camarades de toutes les maisons, mais s’y fit aussi quelques ennemis jurés, notamment chez la gente féminine qui lui enviait son étonnant succès auprès des garçons. Peu studieuse, Winifred obtenait une moyenne acceptable dans toutes les matières et des notes exceptionnelles en métamorphose et en défense contre les forces du mal. Il lui fallut pourtant quitter Poudlard pendant un an, après un malencontreux accident qui la laissa enceinte à 15 ans. La chose fut cachée de tous et son absence expliquée par une grave maladie. L’enfant donné en adoption, Winifred cette fois n’eut aucun mot à dire, la sorcière reprit ses études. Dès qu’elle eut son diplôme en poche, elle quitta la maison familiale avec son balai et un baluchon, et n’y revint que six ans plus tard.

Son père tenta de lui organiser un mariage, ce que la rétive Winifred refusa tout net. Mais quand approchèrent ses vingt-cinq ans et la menace de passer pour vieille fille, la sorcière écouta finalement ses sœurs qui lui conseillaient de se ranger. Elle épousa un pâtissier du nom de Broderick Webb, qui tenait commerce sur la rue sorcière de la ville… pas très loin de la fontaine que Winifred avait autrefois recoloriée de rouge. Ils eurent deux garçons et deux filles, dont la dernière, Diana, mourut avant son premier anniversaire. Loin de se satisfaire d’une vie de ménagère, Winifred se mit à vendre les pâtisseries de son mari, puis à en préparer elle-même jusqu’à y prendre goût. Malgré l’affection qu’elle éprouvait pour son époux, elle rêvait souvent de repartir en voyage autour du monde sur son balai, mais les enfants, le commerce… tout l’ancrait dans le quotidien. Après la mort de sa plus jeune, elle céda toutefois au chant des sirènes et s’enfuit de la maison, laissant ses jeunes enfants à leur père, dépassé. Pendant six mois, elle vécut sur les routes, profitant d’une liberté retrouvée, mais bien fragile. Il suffisait qu’elle pense à ses enfants, tous ses enfants, même celui qu’elle avait dû donner, pour sentir la culpabilité menacer de l’engloutir. Elle revint finalement chez son mari, le cœur lourd et l’esprit assombri. Pendant plusieurs années, sa famille eut l’impression de vivre avec un fantôme, puis la Winifred joyeuse refit lentement surface, revint à la vie et parut prendre le parti de sa vie comme elle était. Du moins réussit-elle à s’en convaincre jusqu’à la mort de Broderick. À 65 ans, Winifred sentit qu’on lui rendait sa liberté : elle s’en saisit aussitôt pour vendre la pâtisserie et acheter une taverne en faillite à Pré-au-lard, dans le nord du royaume. Elle voulait une taverne ouverte sur le monde où, trop vieille pour voyager elle-même, elle pourrait au moins accueillir les voyageurs. La taverne Magellan ouvrit ses portes le 23 décembre 1910. Elle fournit depuis quelques années les cuisines de Poudlard, notamment lors des grands festins. C'est sans doute pourquoi on la croise à l'occasion dans les couloirs de l'école, parfois dans des endroits incongrus. C'est qu'elle commence à perdre la mémoire, mais est trop fière pour l'admettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gillean Farquharson
avatar
d'Alchimie
d'Alchimie

Date d'inscription : 27/07/2014
Messages : 268

MessageSujet: Re: Winifred Webb   Dim 13 Déc - 23:28





Bonjour, je suis tonton Gillou, tu commences à connaître ma barbe, je crois, modérateur en charge des validations.

Bon, sacrifions à la routine administrative, après tout, pourquoi n'aurais-tu pas droit à un petit message de (re-re-re)bienvenue, toi aussi, hein ?! Il faut choyer les anciens autant que les nouveaux ! Du coup, ma foi fiche sans reproche (ah, si, erreur sur la fonction de Meyers. Franchement im-par-don-na-ble), et notre première vraie mamie ! Du coup, prends ta canne, mets ton châle, n'oublie pas ton dentier et va RP, grand-mère ! Et n'hésite pas à coller à ces petits malappris la leçon qu'ils méritent !




Félicitation, les portes du forum te sont désormais grandes ouvertes ! Si tu souhaites te présenter un peu plus personnellement à la communauté, n'hésite pas à te présenter en tant que joueur. Tu peux également poster ta fiche de relations et la compléter. Ne sois pas timide et demande des liens avec d'autres personnages ! Si tu cherches un partenaire pour RP pourquoi ne pas répondre à l'une des demandes ou poster la tienne dans les "recherches "? Et avant de fuir, n'oublie pas de remplir ton profil !


______________________






FAIBLE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Winifred Webb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis 1942 :: Département de l'immigration :: Contrôle des papiers :: Fiches validées-
Sauter vers: