Partagez | 
 

 Les épopés épistolères de Kent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kentigern Sutherland
avatar
Etudiant de Gryffondor
Etudiant de Gryffondor

Date d'inscription : 01/01/2016
Messages : 87

MessageSujet: Les épopés épistolères de Kent   Mer 20 Jan - 1:08

Bonjour, vous avez bien rejoint la volière de Kent, veuillez laisser un message et il vous écrira dès qu'il en aura l'énergie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel MacKenzie
avatar
Auror
Auror

Date d'inscription : 09/09/2014
Messages : 380

MessageSujet: Re: Les épopés épistolères de Kent   Mer 20 Jan - 20:29



17 Janvier 1944

Salut morveux
Déjà on dit bonjour quand on est pas un sale garnement mal élevé, ensuite, j'sais pas ce que tu t'imagine mais j'ai pas le pouvoir de commander mes sœurs à distance rien que par la pensé. Pas la peine de venir te plaindre comme quand t'avais huit ans et qu'elles te piquaient ta place dans le canapé. Rien que pour ça je vais leurs dire de venir te secouer les puces tout les jours un peu plus comme ça peut être que t’arrêtera de râler comme un vieux qu'à pas eu sa compote au petit déj.
Personne te demande de me ressembler, c'est dans ta tête, je paris sur la frustration ou la jalousie vus que je suis de toute évidence le meilleur grand frère du monde et que ton père et ta mère arrêtent pas de me tanner pour que ton frangin et moi on te fasse bougé ton petit cul blanc.
Si elles t'embêtes dis leurs de te laisser tranquille. Tu vas y arriver tout seul ou faudra t'envoyer quelqu'un pour t'aider ?
Vie ta vie en paix et règle tes soucis avec tes cousines sans que leurs grand frère ai besoin de venir rouspéter. Je tien à garder mon titre de meilleur frère du monde, celui du cousin chiant te vas comme un gant, garde le aussi.
J'espère que t'as quand même prit la peine de lire cette lettre sinon je te jure que la prochaine fois qu'on ce voit je te lance un maléfice de danse endiablé qui te fera secouer tes miches et le reste pour au moins une semaine.
D'ici là pense à manger et à aller respirer de l'air frais de temps en temps histoire d'aérer tes deux neurones... et fais attention à toi. C'est pas des conneries, c'est simplement ce que disent les gens qui s’inquiètent pour ceux qu'ils aiment. Gros ingrat en plus de ça.
Et au faite cale toi ton cordialement dans la paillasse. En famille on dit : Je t'embrasse, ou avec toute mon affection.

Je t'embrasse sale morveux. A bientôt.
Sam

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel MacKenzie
avatar
Auror
Auror

Date d'inscription : 09/09/2014
Messages : 380

MessageSujet: Re: Les épopés épistolères de Kent   Ven 22 Jan - 14:11



22 Janvier 1944

Salut le morveux.
Désolé, être cool me demande trop d'efforts, tu vois ce que je veux dire non ?
Et te faire chier c'est juste pour mon bon plaisir je crois même que je vais en faire une vocation .
Je t'embrasse aussi,

Sam

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les épopés épistolères de Kent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis 1942 :: Poudlard :: Correspondance "L'envol du Hibou"-
Sauter vers: