Partagez | 
 

 Le courrier de la pension Ziegler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wolfe Ziegler
avatar
Sorcier
Sorcier

Date d'inscription : 23/10/2015
Messages : 396

MessageSujet: Le courrier de la pension Ziegler   Ven 4 Mar - 19:45

Wolfe a son propre hibou et tant mieux. Gérant de pension, imaginez les frais si le courrier administratif devait être envoyé par la poste (et le Ministère aime sa bureaucratie). Hermès est donc très occupé et attend rarement les réponses avant de retourner après de son maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Samuel MacKenzie
avatar
Auror
Auror

Date d'inscription : 09/09/2014
Messages : 380

MessageSujet: Re: Le courrier de la pension Ziegler   Ven 4 Mar - 23:55



1 Novembre 1943,

Salut Wolfe.
Tu sais, j'ai bien du relire trois fois cette lettre pour être certain que c'était toi, lettre très courte soit dit en passant, mais après tout ce temps à faire le mort j'imagine que c'est un bel effort de ta part.
J’apprécie cette attention, et si jamais tu te pose la question : Ouais ça va. Mais j'imagine que tu as lus les détailles dans la gazette et que mon nom ne figurait pas dans la liste des victimes sinon peut être que j'aurais eu le droit à trois lignes de plus.
Le prend pas mal mais franchement c'est super triste qu'il faille attendre que quelqu'un meurt pour que tu te souvienne de mon existence ou juste que tu pense à m'écrire. J'espère que t'as été plus sympa avec mes parents parce que j'suis quasiment sûr que ma mère s'est donné la peine de prendre de tes nouvelles.
Content de voir que t'as l'air d’aller bien, j'imagine que tu dois être occupé avec ton travail. Dans une pension c'est ça ? C'est une invitation ou c'est juste une formule de politesse que tu me lâche pour faire bonne figure après tout ce temps sans donner de nouvelles ? Si c'est une invitation peut être que je passerais à l’occasion. On ce racontera notre vie autour d'une tasse de thé ce sera super.
Merci quand même pour les condoléances, t'en fais pas pour ma famille, y'a un moment il me semblai que t'en faisait plutôt parti peut être que tu t'en souviens et que t'attendra pas deux années de plus ou qu'un truc grave arrive pour m'envoyer un hibou. D'accord ?
Affectueusement.

Sam.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel MacKenzie
avatar
Auror
Auror

Date d'inscription : 09/09/2014
Messages : 380

MessageSujet: Re: Le courrier de la pension Ziegler   Sam 5 Mar - 11:07



6 Novembre 1943,

Wolf,
Je m'excuse pour ma précédente lettre, c'était assez inapproprié. J'ai pas à juger tes choix surtout après ce qui s'est passé. Même si ça maquait assez de tact je sais que ça partais d'une bonne intention et que te soucis quand même de nous même si tu tiens à garder tes distances.
Tu aurais du me dire que tu passerais je me serais libéré, en ce moment je passe rarement chez moi sauf pour dormir donc faut pas espéré venir à l'improviste et me tomber dessus. De toute manière c'est peut être préférable que ce soit moi qui vienne te voir si j'ai le temps. C'est plus simple, et c'est mieux comme ça.
J'apprécie ton invitation puisqu'elle est sincère et je remercie encore de l’intérêt que tu porte à tout ça. En dépit de ce que j'ai pu dire je n'ai pas besoin que tu me prouve ta bonne volonté et ça me fait réellement plaisir que tu ai pensé à m'écrire. Maintenant que je sais ou te trouver j'imagine qu'on passera plus deux ans sans ce voir.
Prend soin te toi.
Affectueusement,

Sam.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel MacKenzie
avatar
Auror
Auror

Date d'inscription : 09/09/2014
Messages : 380

MessageSujet: Re: Le courrier de la pension Ziegler   Sam 5 Mar - 12:26



14 Novembre 1943,

Salut cousin,
Je voulais te remercier pour la dernière fois. En fin de compte c'était plutôt bien de sortir de chez moi et de me vidé la tête autour d'un verre. Ça faisait longtemps et puis peut être que j'en avait un peu besoin. Ta pension est cool aussi, même si c'est bizarre de te voir faire la cuisine, je vais finir par croire que je suis le seul de la famille à faire brûler des pâtes ou raté un œuf au plat. J'vais venir chez toi pour manger, je suis certain que ça me reviendrait moins cher en plus. En plus comme ça je pourrais t'admirer dans ton beau tablier rose. Tu compte t’offrir la coiffe qui va avec ? Je peux te l'offrir pour noël si tu veux, tu sera très beau avec.
Plus sérieusement, ça me fait plaisir de voir que tu vas bien, je pense que je m'étais dis que t'étais certainement devenus un peu morose et dépriment, j'avais peur de constaté que t'arrivais pas à remonter la pente, et que c'est pour ça que t'as préféré te faire oublié. Mais je suis rassuré maintenant puis ce boulot à l'air de te plaire mine de rien. Vraiment, je suis content que ça ce passe bien.
Faudra ce refaire ça à l’occasion. D'ici là prend soin de toi (et de ton jolie tablier)
Je t'embrasse,

Sam.

Ps : et arrête de m'appeler Carpeau devant les gens. Je t'ai pas mis une branlé parce que t'es mon aîné et que j'avais pas envie de te mettre la honte.. Mais je serais pas toujours aussi conciliant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel MacKenzie
avatar
Auror
Auror

Date d'inscription : 09/09/2014
Messages : 380

MessageSujet: Re: Le courrier de la pension Ziegler   Sam 5 Mar - 17:29



24 Novembre 1943,

Tu n'oserais pas me vendre je sais que tu m'aime trop pour ça. Puis je me moque pas je dis juste qu'il est très beau et qu'il te va bien, surtout avec tes yeux. Soit flatté c'est un compliment!
Je comprend ta situation, à ta place peut être que j'aurais fais pareil, je sais pas. J'ai pas vraiment cherché à savoir, peut être que j'aurais dû mais à la réflexion je crois que j'aurais pas aimé qu'on vienne fouiner dans ma vie si j'en ai pas forcément envie et crois moi quand je te dis que je comprend que tu ai pas voulu mêler la famille à tout ça même s'ils étaient là pour toi. Surtout s'ils étaient là.
Je suis désolé si je t'ai fais culpabilisé, ta lettre était simplement pas tombé au bon moment mais si tu veux vraiment en parler un jour je pense que je saurai t'écouter. On m'a récemment fait remarqué que c'était idiot de garder tout pour soit et que de temps en temps on a juste besoin de parler.
Mais comme t'es susurrement au mon aussi têtu que moi, voir plus, voir ouais.. carrément plus. Je vais pas te forcer, je te glisse juste l'info comme ça au cas ou.
Fais gaffe à toi toi même, je suis certain que sous ton tablier rose t'es toujours le même à chercher les petites bête et aider les gros crétins.
Prend soin de toi, je t'embrasse quand même.

Sam.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glenn Appleton
avatar
Etudiant de Serpentard
Etudiant de Serpentard

Date d'inscription : 24/06/2015
Messages : 281

MessageSujet: Re: Le courrier de la pension Ziegler   Dim 6 Mar - 12:19


Cher Wolfe,

Je ne sais pas si tu te souviens bien de moi, cela fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus. Pendant longtemps j'ai cru que tu ne voulais plus nous voir, mais j'ai réalisé récemment que ma mère a eu au moins autant d'influence que toi dans cette décision.

Si tu veux bien, j'aimerai passer te voir un après midi durant les vacances. Tu n'as pas besoin de trop t'embêter, je peux prendre la cheminette seul pour venir et repartir. Je pourrais même amener une boite de chocolats.

Bien évidemment tu peux refuser et je ne t'en voudrais pas. J'espère que tu te porte bien, et qu'on aura l'occasion d'en parler autour d'un chocolat chaud. Ou d'un café.

Bien à toi,
Glenn Appleton.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel MacKenzie
avatar
Auror
Auror

Date d'inscription : 09/09/2014
Messages : 380

MessageSujet: Re: Le courrier de la pension Ziegler   Dim 6 Mar - 13:22



26 Novembre 1943,

Tu peux le dire, c'est pas grave, je suis certain que l'unique but de ce cadeau c'est qu'on puisse ce payer un peu ta tête de temps en temps. J'assume entièrement !
J'avoue que j'ai pas tellement de nouvelles non plus, je me limite à ce que me raconte ma mère quand je vais la voir, y'a que les cousins de son coté que je vois un peu plus parce que, pour le coup, on a vraiment le même âge. Je te signal que Glenn est en cinquième année et qu'y a plus d'années d'écart entre nous deux qu'entre toi et moi... Tu deviens déjà sénile ? Va falloir faire quelque chose...
Je passerais sûrement oui, puis de toute façon ma mère viendra me chercher elle même tu sais donc .. bah.. je serais là. Ça me fera plaisir de voir tes parents, ça fait longtemps.
On ce voit bientôt alors, prend soin de toi.

Sam

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel MacKenzie
avatar
Auror
Auror

Date d'inscription : 09/09/2014
Messages : 380

MessageSujet: Re: Le courrier de la pension Ziegler   Dim 6 Mar - 15:09



3 Décembre 1943,

Je suis prêt à subir ses foudres s'il le faut, j'aurais donné beaucoup pour voir ta tête. Appelle le Quinny, et quand ce sera fait vous pourrez monter ensemble une belle vengeance pour tout ces affronts que je vous fait, ça aussi je suis prêt à subir.
J'étais content de te voir aussi, enfin de te voir avec les autres, l'espace d'une journée j'ai eu la sensation que tout était comme avant, je dois dire que ça m'a fait l'effet d'une bouffée d'air frais. Et je vais en avoir besoin ce mois ci, crois le. Je vais réfléchir à ton invitation, ça me fait plaisir que tu pense à moi comme ça. Je pense pas qu'on va me mettre de garde pour les fêtes mais on sait jamais, j'aimerais au moins passer Noël avec mes parents, mais j'ai déjà eu des congé le mois derniers.. et puis y'a encore un truc que je dois régler, je vais peut être me retrouver à devoir surveiller un gamin, je sais pas encore, alors.. je te tiendrais au courant.
Prend soin de toi, fais pas de conneries.

Sam.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel MacKenzie
avatar
Auror
Auror

Date d'inscription : 09/09/2014
Messages : 380

MessageSujet: Re: Le courrier de la pension Ziegler   Dim 6 Mar - 16:59



12 Décembre 1943,

Je viendrais pour le nouvel an, j'ai eu confirmation aujourd'hui. Je serais d'ailleurs chez mes parents pour Noel si t'y passe faire un tour. Et soit pas idiot .. qui a parlé d'un bébé, et arrête de dire que je suis un gamin ou je te colle ton tablier sur le derrière à coup glu perpétuelle. Je m'occupe d'un ado... c'est compliqué mais disons juste qu'on a arrêté ses parents, ils appartenaient aux partisans de Grindwald.. et j'ai aussi arrête son frère .. Alors je m'occupe de lui parce qu'il est tout seul c'est tout. Je pense que je vais l'amener chez mes parents pour les vacances de toute manière.
Sinon qu'est ce que c'est que cette histoire de vagabond sous la douche là ? Y'a que toi pour recueillir des mecs dans la rue parce qu'ils sont seul et qu'ils ont besoin d'aide. Enfin toi et maman.. et peut être un peu moi mais bon.. c'est de famille peut être. J'espère que tu t'en sort quand même, je verrais ça de mes propres yeux et quelque chose me dit que ça va beaucoup me faire rire !
Je vais être occupé tout le mois alors on ce verra au réveillon, d'ici là porte toi bien.
Je t'embrasse,

Sam

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel MacKenzie
avatar
Auror
Auror

Date d'inscription : 09/09/2014
Messages : 380

MessageSujet: Re: Le courrier de la pension Ziegler   Dim 6 Mar - 20:32



18 Décembre 1943,

Ça m'intrigue ton histoire. Dans quoi t'es encore allé te fourrer sérieux ?.. A croire que t'attire les problèmes ou qu'ils savent ou te trouver.. parce qu'en général c'est souvent des problèmes quand tu commence comme ça. Enfin.. je verrais ça quand on y sera alors.. j'espère que tu maîtrise la situation.
En ce qui concerne ton cousin bah.. Je vais pas te mentir en disant que tout va bien. Déjà c'est Un Ziegler donc il est forcément chiant et il a l'air aussi aimable et sympa que les cellule d'Azkaban.. Il fait des efforts mais ça ce sent que c'est juste pour pas qu'on le fasse trop chier. Avec ce qui s'est passé avec de Weiss ça arrange pas trop les choses. Tu sais comment sont les gens, toujours à parler,  puis c'est un infiltré qu'a l'air un peu trop impliqué à ce qu'on dit. Je juge pas trop je lui ai pas tellement parlé mais je sais pas.. y'a un truc un peu bizarre avec lui.. mais c'est peut être juste parce que c'est un Ziegler.  Enfin, avec le temps ça ira mieux j'imagine. Si tu t'inquiète pour lui dis lui, fais pas tes trucs dans ton coin comme tu fais toujours...
On ce voit bientôt, fait gaffe à toi quand même.

Sam

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel MacKenzie
avatar
Auror
Auror

Date d'inscription : 09/09/2014
Messages : 380

MessageSujet: Re: Le courrier de la pension Ziegler   Jeu 29 Sep - 20:00



Vendredi 3 Mars 1944,

Wolf,
Tu sais que j'ai horreur de ce genre de lettres.. Bien sur que tu peux venir maintenant que tu m'as bien inquiété avec ton « truc important ». Qu'est ce que t'as encore fait ? Je serais la toute la journée passe quand tu veux.

Affectueusement,

Sam

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le courrier de la pension Ziegler
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis 1942 :: Poudlard :: Correspondance "L'envol du Hibou"-
Sauter vers: