Partagez | 
 

 Zacharias Chen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: Zacharias Chen   Dim 20 Mar - 20:16

Chen Zacharias

Une petite phrase à mettre


Genre :
Masculin.
Âge :
13 ans (19/12/1930).
Lieu de résidence :
Harlow, comté d'Essex.
Maison :
Je laisse le choixpeau-staff choisir !
Année :
2ème année.
Personnage ou auteur de l'avatar :
Hiro Hamada de Big Hero 6.

Familier :
Aucun pour le moment, mais peut être qu'à Noël prochain...
Baguette :
Bois de chêne rouge, ventricule de dragon, 26 cm, aussi rigide qu'une baguette puisse l'être.
Patronus :
Inconnu.
Epouvantard :
Une fois, un cousin complètement sadique lui avait décrit un monstre qui se cachait derrière les portes et sous le lit des enfants. Grand, désarticulé, le corps recouvert à moitié par une peau blafarde, l'autre moitié par des muscles à vifs. Pas d'yeux, une bouche prête à gober un bébé. Bref, tout sauf un bisounours. Depuis, Zach vérifie deux fois qu'il n'y a rien qui se cache dans son placard avant de dormir.
Balai :
Aucun.
Amortentia :
Le jus de citrouille fraîchement pressé, avec une pointe d'agrumes et de pain d'épices.
Matières :
Astronomie ; Botanique ; Défense contre les forces du Mal ; Histoire de la magie ; Métamorphose ; Potions ; Sortilèges.

Taille :
1m50,2.
Corpulence :
Mince, mais il est en pleine croissance.
Cheveux :
Ebouriffés, lisses et brun foncé.
Yeux :
Un peu plissés, avec deux prunelles noires.
Signes distinctifs :
Des joues marshmallow (ça veut dire que tu peux tirer dessus et que c'est tout moelleux) et un diastème (c'est le petit écartement entre ses dents supérieures).
Style vestimentaire :
Tout à fait classique, c'est d'ailleurs maman qui lui a acheté la majorité de sa garde-robe (avec une majorité de pull bien chaud, elle a toujours peur que son bébé ai froid) et pour l'instant, il ne s'est pas encore rebellé.

Qualités :
Sincère - Curieux - Observateur - Fier - Adorable - Pétillant (comme le soda) - Sociable - Poli - Ambitieux - Amusant - Imaginatif - Débrouillard - Compétitif - Optimiste - Regrette très vite ses tords - Fait très bien les yeux de chien battu.
Défauts :
Impulsif - Curieux, trop curieux - Peureux - A le sang chaud - Fier, trop fier - Insolent par moment - Boudeur - Mister créateur de catastrophes - Borné - Bruyant - Facilement distrait - Plaintif
Préférences :
Faire des grimaces dans le dos des professeurs - Etre complimenté et admiré - Dormir sur le ventre - Le jus de citrouille - La neige (mais seulement quand il est au chaud, à l'intérieur d'un bâtiment) - Avoir raison - Réussir quelque chose du premier coup - Parler en chinois de la Chine avec papa - Quand maman raconte ses aventures avec les dragons - Faire tourner sa baguettes entres ses doigts...
Antipathies :
Avoir tord et s'entendre dire qu'il a tord - Etre pris au piège à son propre jeu - Qu'on le traite de mauviette - Quand c'est trop calme - La bibliothèque - Les filles qui pleurent pour rien - Les cours d'histoire de la magie - Les souris (depuis qu'il a failli marcher sur celle d'un de ces camarades...)

Réputation :
C'est une pile qui ne se décharge jamais. Dans sa famille, on le connait comme le sale môme qui va se coucher en dernier et après avoir failli causer une explosion, au minimum. Ses professeurs le voient comme cet élève talentueux... Mais seulement quand il s'agit de jeter un sort pour faire une bêtise. Quand aux élèves de Poudlard... Eh bien ça dépend. Certains l'adorent pour son énergie et sa bonne humeur et d'autres ne peuvent pas le supporter pour... Eh bien son trop plein d'énergie justement.

Projets :
Il veut être un grand sorcier, un dont on se souviendra dans les livres (même si lui n'en lit pas).

Famille  :
Il est le fils unique d'une mère trop mère poule et d'un père septique sur les "méthodes occidentales" - mais Zach n'a jamais vraiment compris où il voulait en venir. Maman est une sorcière britannique, spécialiste des dragons, et papa est un sorcier chinois qui passe ses journées à cultiver ses plantes chinoises bizarres qu'il ne faut surtout pas toucher. Là aussi, Zach n'a pas compris pourquoi.
Il ne connait personne de sa famille à Poudlard mais qui sait, peut être y a t-il des cousins germains au troisième degrés qui squattent dans le coin.
Histoire :

Une fois, ma mère m'avait dit que j'étais « un accident, mais attention ! Un accident heureux ! ». Ce à quoi mon père a répondu que ma mère avait la délicatesse d'un géant et qu'elle me l'avait transmit. Etrangement, j'ai l'impression que ce n'était pas vraiment un compliment... Mais bref, passons. Vous aurez sûrement remarqué que je n'ai pas l'air d'un british pur souche. En fait je viens en partie de très loin, de l'autre bout du monde ! Et ça, c'est grâce à ma maman...

Pour tout expliquer, il faut que je remonte à avant ma naissance. On peut dire que ce n'est pas vraiment une période que je maîtrise parfaitement, mais mes parents aiment en parler. Des moments, ils ont l'air un peu bête et disent des trucs du genre : « Oh ! Tu te rappelles quand on a failli se faire bouffer par une femelle Boutefeu près du fleuve Mékong ? C'était une si belle journée.... » Oui, ma mère a une drôle de définition de "belle journée". Et après ils se regardent comme deux amoureux éperdus, c'est dégoûtant...
Les origines de ma naissances remontent donc au moment où Gloria Emily Harris décida de se lancer dans la fabuleuse étude des dragons. J'ai rien contre les dragons, hein. Je trouve juste que ceux qui veulent les approcher sont suicidaires. Et après quelques années, elle est devenu une sorte de spécialiste sur la reproduction des dragons en environnement naturel. Elle dit tout le temps qu'elle a juste eu de la chance, mais moi je pense que ma mère est très intelligente en fait. C'est parce qu'elle étudiait les dragons qu'elle a eu de la chance de partir en expédition sur la trace des dragons d'Asie, en Chine. Et vous vous doutez bien que c'est comme ça qu'elle a rencontrée mon papa.

Décrire mon père comme il était avant, ce serait trop difficile ; j'ai déjà du mal à le décrire comme il est maintenant. C'est différent de ma mère. Elle, elle est constamment sous LSD. Enfin, dans sa tête, elle se drogue pas ! Lui, il est à ses antipodes. Je ne l'ai jamais vu en colère. Ni trop content d'ailleurs. Chez lui, tout se voit aux niveau des sourcils. On lit ses émotions dessus... C'est bizarre, ce que je dis ?
Mais passons. Gloria, ma mère, s'est retrouvée en contact avec des sorciers nomades de Sud Ouest de la Chine. Les sorciers de cette communauté savaient où s'installaient les dragons pour faire des bébés. Du coup elle a vécu avec eux tout le printemps. Il faut savoir qu'elle a une capacité d'adaptation incroyable, maman. Elle s'y est beaucoup plus. Bon, on va pas se voiler la face... Elle n'ai pas restée longtemps que pour les beaux yeux des bêtes féroces de la montagne d'à côté... C'était évident qu'elle était là pour Qiao Chen. Vous voulez une info croustillante ? Y'a pas que les dragons qui ont fait des bébés ce printemps là...

J'imagine facilement la tête de mes grand-parents quand ils ont vu leur dernière fille revenir au pays, enceinte de quelques mois. Grand-mère avait enfin une bonne raison de se mettre à la magie noire pour maudire son nouveau beau-fils ! Elle ne l'a pas fait, heureusement. Il paraît qu'elle était encore plus dingue de moi que maintenant ; ce que j'ai du mal à croire vu la façon dont elle me goinfre de cookies à la cannelle à chaque fois que je vais la voir, en me regardant comme si j'étais un trésor inestimable. Et encore, je trouve que je n'exagère pas assez... Quand à mon grand-père... D'après papa il est tombé sur le cul... Littéralement. Mais il s'est vite fait à la situation.
J'aurais dû naître en début janvier, mais je suis né un petit peu en avance. Rien à dire sur cette journée. J'ai crié, j'ai pleuré, ça a prit une semaine pour donner mon premier sourire et si ça vous intéresse de le savoir : j'ai était un bébé bien chiant qui aimait réveiller les gens la nuit, voilà. Après, j'ai continué dans cette lancée. J'aimais tirer la queue du chat des voisins. Je découpais les rideaux avec des ciseaux. Une fois j'ai même joué à une partie de cache-cache sans mettre au courant mes parents. Je me suis endormi dans le placard et j'ai retrouvé ma mère en pleurs trois heures plus tard. Bon, je suis pas spécialement fier de celle là, mais ma mère en rigole maintenant. Je suis gentil, je ne vous parle pas de l'époque où je ne contrôlais pas ma magie... Comme beaucoup d'autres petits sorciers, j'avais les cours à la maison. Le chinois avec papa, l'anglais avec maman... Et ensuite c'était selon ce qu'ils avaient envie de m'apprendre. J'ai essayé d'apprendre à jardiner avec mon père - il est botaniste, il fait des trucs avec des potionistes mais j'ai jamais compris quoi. Je me suis rendu compte à quel point c'était chiant. Il faut pas s'attendre à ce que j'obtienne Optimal en Botanique pour mes BUSES...

Si il y a un truc cool qui s'est passé quand j'étais petit, c'était mon voyage en Chine, en famille. C'était avant que les moldus décident de s'entre tuer une nouvelle fois ; et cette fois on est partit au Nord, près de la frontière Mongole. Tout ce dont je me souvient, c'est la prairie verte où étaient installées les yourts colorées dont l'odeur rappelle quelque chose de magique ; et le chant des loups, une fois la nuit tombée. Il y avait un sortilège de protection qui servait de répulsif afin qu'ils ne viennent pas nous attaquer la nuit. La personne qui m'a le plus marqué était la vieille Ru Nüwàng. Elle lançait des sorts sur les moutons pour rendre leurs pelages rose. On avait prévu d'y retourner l'été prochain, mais la guerre rendait impossible tout déplacement, même pour les sorciers... Un jour j'y retournerais et moi aussi, j'arriverais à rendre les moutons roses.

Et comme le temps passe vite, je reçus ma lettre pour Poudlard peu après. Ma mère avait espérée que j'entre à Serdaigle, comme elle. Mais elle ne se faisait pas d'illusions, vu mon incroyable don pour les bêtises et mon peu d'intérêt pour les livres poussiéreux. Bien que j'ai une faible affinité avec les études, Poudlard est devenu ma troisième maison. Que voulez vous... C'est l'endroit idéal pour apprendre des sorts plus malicieux les uns que les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Gillean Farquharson
avatar
d'Alchimie
d'Alchimie

Date d'inscription : 27/07/2014
Messages : 268

MessageSujet: Re: Zacharias Chen   Lun 18 Avr - 21:29



Bonjour, je suis Fatty Farquy, amputé en charge des validations.

Et bien nous y voilà ! Une jolie petite fiche tout comme il faut, presque pas de fautes, claire, le nirvana de l'administrateur. Rien à redire, du coup, c'est tout bon. Zach va pouvoir semer la terreur dans Poudlard en toute quiétude... et sous la bannière des Gryffondor, comme il sied à tout bon fouteur de bazar juvénile ! Va donc RP et t'entraîner à rendre les moutons roses (je peux t'indiquer quelques cibles sur lesquelles t'entraîner, si tu as besoin de tuyaux) !



Félicitation, les portes du forum te sont désormais grandes ouvertes ! Si tu souhaites te présenter un peu plus personnellement à la communauté, n'hésite pas à te présenter en tant que joueur. Tu peux également poster ta fiche de relations et la compléter. Ne sois pas timide et demande des liens avec d'autres personnages ! Si tu cherches un partenaire pour RP pourquoi ne pas répondre à l'une des demandes ou poster la tienne dans les "recherches "? Et avant de fuir, n'oublie pas de remplir ton profil, ainsi que recenser ton avatar. ( Si tu es élève, il faut également faire un petit tour sur le sujet des Cours)


______________________






FAIBLE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Zacharias Chen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis 1942 :: Le Chaudron Baveur :: Poubelle :: Poubelle des personnages-
Sauter vers: