Partagez | 
 

 [1944 - Février - Le 5] Un bon ami vaut mieux que cent parents. ( Stephan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Samuel MacKenzie
avatar
Auror
Auror

Date d'inscription : 09/09/2014
Messages : 381

MessageSujet: Re: [1944 - Février - Le 5] Un bon ami vaut mieux que cent parents. ( Stephan)   Mar 13 Déc - 23:10




Un bon ami vaut mieux que cent parents.

On peut vivre sans frère, mais pas sans amis


Stephan acceptait, de toute manière je ne lui laissais pas tellement le choix. J'étais certain qu'un suivie de ce genre serait nécessaire avec tout ce qui approche, et je savais aussi qu'il n'irait jamais demander de l'aide à l'infirmière ou à un Professeur pour ce genre de chose. Exposer ses faiblesses c'était pas dans ses habitudes. Pas du tout même.. et j'étais pas certain qu'il puisse préparer ce genre de potions tout seul, du moins, le faire sans risquer un mauvais dosage.

Le garçon resta silencieux quelques secondes, fixant le sol en sirotant sa tasse de thé en essayant certainement de faire le trie dans tout ça. Après une seconde de flottement, il releva le nez vers moi en étirant un faible sourire, en semblant reprendre un peu confiance.
Cette guerre allait prendre fin oui, il s'en rendait compte et il semblait fin prêt à y faire face. C'était un cape à passer, tout ira mieux après. Il parlait d'ailleurs de moi comme sa famille. Le détails me toucha étrangement, me réconforta un peu en réchauffant une part de moi qui s'était éteinte depuis quelque temps. J'arrivais à l'aider, j'arriverais même certainement à le sauver. Savoir que je pouvais tout de même tirer quelque chose de positif de tout ça me remonta le moral. A ce demander qui devait soutenir l'autre !

«  T'as raison ! On sera là quoi qu'il arrive, et après.. Tu pourras enfin respirer... Mais on a assez parlé de ça... Il faut aussi que tu pense à autre chose un peu. Je sais que ça va être difficile pour toi, mais essaye de te détendre d'accord ? Les cours ça va sinon ? Je peux aussi t'aider pour ça si tu veux, rattraper ton retard du mois décembre, je sais qu'en sixième année tout vas très vite ! »

Parler un peu de sa vie étudiante, de lui, l'ado plutôt que le fils des Green, c'était important également, qu'il soit comme tout le monde malgré tout ce qui lui arrivait.



codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephan T. Green
avatar
Capitaine de Poufsouffle
Capitaine de Poufsouffle

Date d'inscription : 06/07/2015
Messages : 219

MessageSujet: Re: [1944 - Février - Le 5] Un bon ami vaut mieux que cent parents. ( Stephan)   Mer 21 Déc - 22:40

« Uh-hu… Ça va. » souffla-t-il à la question. « J’ai un peu plus de difficulté à me concentrer dans les cours de Professeur Lovelace… Il enseigne le cours de sortilèges… mais tu dois le savoir, puisqu’il connaît ta famille. Il était là durant les vacances. C’est idiot que je te le dise en fait puisque c’est évident que tu le sais. Professeur Dumbledore est très patient aussi et trouve toujours un geste pour m’encourager, même quand je fais des erreurs. Mais le reste ça va… ouais. »

Monsieur Sam s’inquiétait encore pour lui et Stephan ne se sentit pas le courage de lui dire l’entière vérité. Il galérait à rattraper tout son retard. Les professeurs se montraient, pour la plupart, compréhensifs. Toutefois, à chaque devoir, il n’y avait pas la qualité d’avant. La liberté de ne plus devoir satisfaire ses parents venaient avec un prix : le Poufsouffle ne savait plus pourquoi ou pour qui il faisait tous ces efforts. Puis, ses sorts restaient timides, incertains et sa baguette semblait ne pas vouloir l’écouter.

« La motivation n’est pas toujours au rendez-vous, mais après aujourd’hui, j’vais essayer de bien travailler pour Ethan et toi. J’aimerais pas vous décevoir… surtout après tout ce que vous faites pour moi. Et si je veux devenir auror… je dois faire les bouchées doubles non ? »

À nouveau, un sourire étira ses lèvres. Il rit timidement, essayant de se convaincre et de le convaincre que la situation était tout à fait sous contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel MacKenzie
avatar
Auror
Auror

Date d'inscription : 09/09/2014
Messages : 381

MessageSujet: Re: [1944 - Février - Le 5] Un bon ami vaut mieux que cent parents. ( Stephan)   Dim 1 Jan - 23:56




Un bon ami vaut mieux que cent parents.

On peut vivre sans frère, mais pas sans amis



Je crois qu'il aurait préféré éviter la question ! J'imaginais sans peine son retard étant donné les distractions qui l'occupaient tout autour, c'était surtout pour ça que je lui proposais mon aide. Un sourire s'étira sur mon visage à la mention de Dorian. Je crois qu'il était pas tendre avec ses élèves, je m'étais même fais la réflexion que j'aurais probablement détesté l'avoir en prof malgré toute l'affection que je lui portais. Mais je suis certain qu'il savait se montrer compatissant avec Stephan s'il voyait qu'il avait des difficulté. Après tout, il était de meilleure humeurs ces temps ci. Dumbledore le soutenait également ce qui ne m'étonnait qu'à moitié. Dans mes souvenirs, les professeurs étaient souvent compréhensif.
Mais les apparences étaient trompeuses. Lawford me revint en mémoire une seconde. Mon corps refréna un tremblement à ce souvenir. J'avais déjà fais assez de conneries avec cette histoire, c'était pas le moment de recommencer. Noyan l'angoisse dans le fond de ma tasse, j’acquiesçais de la tête silencieusement aux dire de Stephan, lui rendant finalement son sourire pour ne pas altérer sa motivation.

« Ça demande des efforts oui. Mais tu en es capable ! Et la motivation.. ça.. ça viens avec le temps tu vas voir. T'as aussi des matchs non ? Tas déjà repris les entraînements ? J'ai entendu dire que vous aviez gagné la coupe l'année dernière ! Deux année de suite ce serait super ! J’essaierai de venir voir le match c'est promis ! Enfin si tu veux bien. »

Un peu de distraction autre que des interrogatoires, des enquêtes et des perquisitions.. je crois que ça ne me ferait pas de mal de temps en temps, et j'étais certain que ça allait lui donner un peu de motivation et de courage. Dans le fond il avait besoin de pas grand chose d'autre que ça.
Mon regard se tourna une nouvelle fois vers l'horloge qui pendait au mur non loin de moi. L'heure tournait toujours, il allait être temps de le ramener au château. De le lâcher une fois de plus dans la foule hostile en espérant le voir retrouver confiance et sourire.


codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [1944 - Février - Le 5] Un bon ami vaut mieux que cent parents. ( Stephan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[1944 - Février - Le 5] Un bon ami vaut mieux que cent parents. ( Stephan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis 1942 :: Le Chaudron Baveur :: Rp Abandonnés-
Sauter vers: