Partagez | 
 

 [ Le 21 Février 1944] It's been a long time... (Isaac)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William Marshall
avatar
Apothicaire
Apothicaire

Date d'inscription : 06/01/2014
Messages : 291

MessageSujet: [ Le 21 Février 1944] It's been a long time... (Isaac)   Dim 2 Oct - 17:43



∞ It's been a long time...
Isaac Lawford


Le 21 Février, 1944

Les mois défilaient. Quelques uns étaient passés depuis le désastre des docks. Beaucoup d'arrestations, un peu plus de procès. Tout avait prit une tournure un peu dramatique. Un peu trop à mon goût. La fuite d'Edelstein n'avait fait qu’aggraver la situation, il avait laissé la Cause derrière lui pour sauver sa peau. On devrait tous en faire de même, à vrais dire, avec les dernières arrestations, il ne restait plus grand chose de cette Cause. De grandes idées, quelques espérance parti en fumées. De la déception, c'est la seule chose qu'il en restait. Ça et la mort. L'ombre d'Azkaban planait assez sinistrement au dessus des rescapés.
La question qui se posait désormais était simple. Et maintenant ?

Faire profil bas. Rester dans l'ombre. Attendre ? Attendre quoi au juste ? Une opportunité à saisir. Si opportunité il y avait. Retourner au phare était risqué, chercher à contacter quelqu'un était risqué, en réalité je me retrouvais peut être seul avec le poids de cette Cause sur les épaules. Un fardeau que je ne comptait pas  porter éternellement. Je n'étais pas aussi stupide que Griff, aussi passionné qu'Edelstein. Je laissais cette Cause aux fous, jusqu'ici elle leurs réussit plutôt bien.
En réalité il n'y avait qu'un personne à qui j’accordai un semblant de confiance. Le seul lucide parmi les fanatiques, Lawford. J'étais certain qu'il ne prendrait aucunes décisions irréfléchies, qu'il ne se jetterais pas corps et âme à sa perte simplement pour cette Cause.

Un entretiens s'imposait. Peut être le dernier de ce qu'il restait de cette grande et belle Cause. Un beau gâchis.

Il était encore tôt dans l’après midi,  les rues du chemin de traverse étaient bondés. Le couvre feu forçaient les gens à s'activer en journée, quelque part c'était une chance pour moi, je pouvais me fondre dans la masse sans grande difficulté, la poussette légèrement grinçante et le chien haletant à mes cotés étaient certainement ma meilleurs couverture. Un père de famille et son gamin en balade. Profiter des quelques rayons de soleil que le ciel voulait bien nous accorder. C'était parfait. Emmitouflé dans ma cape, je pris soins de garder mon écharpe bien nouée autour de mon cou jusqu'à atteindre le café tranquille qui donnait sur la grande avenue. Pas assez à l'écart pour être suspect, mais pas assez prêt de l'agitation pour être entendu.

J'y pris place dans un soupir en gardant la poussette à proximité de main pour la bercer lentement. Lucian était sage, a vrais dire il gazouillait dans son cocon de tissus et semblait attendrir tout visage féminin qui passait à proximité. On faisait plus attention à lui qu'à moi et dans le fond j'en était simplement satisfait. Ne restait plus qu'à attendre l'arrivé de mon « invité », il sera un  ami le temps de cet entrevus. Feindre des sourires, une discussion autour d'un café sur la vie, le travaille. Comment se porte ta femme ? Comment va ton fils ? Il était assez bon comédien pour ça.



made by great thief.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Lawford
avatar
d'histoire de la magie
d'histoire de la magie

Date d'inscription : 06/09/2014
Messages : 200

MessageSujet: Re: [ Le 21 Février 1944] It's been a long time... (Isaac)   Jeu 6 Oct - 21:24

"Maugréer" n'est pas un mot qui faisait partie du vocabulaire du gentleman digne de ce nom. Il renvoie à un concept totalement opposé au comportement de tout homme bien né, celui de se plaindre, de ne pas faire contre mauvaise fortune bon coeur, de ne pas observer sa situation avec calme et détachement. Maugréer, en somme, est mauvais-goût, et le mauvais-goût est à proscrire.

Isaac Lawford se considérait comme un gentleman. Tout, dans l'attitude qu'il avait observée au long de son existence, tendait à le démontrer, tant aux autres qu'à lui-même . Et pourtant, il fallait bien l'avouer, par ce sombre après-midi de février, en remontant le Chemin de Traverse, Isaac Lawford maugréait.

Il n'en retirait aucun plaisir. D'une part parce que cela portait atteinte à tout ce qu'il avait cru être. D'autre part - et surtout - parce que les circonstances qui poussaient à ces maugréements étaient, au mieux, fâcheuses, au pire, alarmantes. Et Isaac, en bon Lawford, avait pour principe d'éviter les alarmes comme les Moldus. Conséquemment, la situation dans laquelle il était plongé depuis plusieurs mois pesait lourdement sur son esprit. D'autant que l'étonnante affinité qu'il s'était découvert au fil du temps avec Arcania le rendait encore moins désireux de s'exposer au moindre de risque de finir à Azkaban... ou dans le caveau familial, à côté de son père.

Or, il fallait bien le dire, depuis la sordide affaire de Gringotts, suivie par la non-moins lamentable histoire des docks, c'était précisément vers l'une ou l'autre de ces fins que sa participation aux activités des partisans du "Plus Grand Bien" en Grande-Bretagne semblait destinée à le mener. En conséquence de quoi il réfléchissait fermement à la meilleure façon de quitter le balai avant qu'il ne s'écrase. Son activité cérébrale n'avait en fait été tournée que vers ce sujet depuis tout ce temps, ce qui l'avait même amené à négliger sa surveillance de Dumbledore. De toute façon, Grindelwald était trop occupé à conquérir le monde pour s'inquiéter de la baisse de fréquence des rapports.

C'est pour cette raison qu'il avait accueilli avec bienveillance la demande de Will Marshall de le rencontrer, ceci en dépit des risques qu'un tel rendez-vous présentait. Sachant l'apothicaire le seul individu raisonnable dans cette bande de fanatiques - du moins parmi ceux qu'il connaissait -, il ne doutait pas que leurs actuelles préoccupations fussent sensiblement identiques. Si la mise en commun de leurs cerveaux n'aboutissait à aucun résultat, alors c'était à désespérer du genre sorcier.

De sa canne, Isaac poussa la porte du paisible café où devait avoir lieu la rencontre et entra d'un pied ferme. Il avisa aisément Marshall à côté d'une fenêtre, d'autant plus aisément qu'une surprise difficile à rater trônait à ses côtés sous la forme d'un berceau duquel émanaient des gazouillements trop caractéristiques pour laisser planer le doute : la chose qui s'y trouvait était un bébé. Par tous les poils de la barbe de Merlin, qu'est-ce que c'était que ça ? Un instant déconcerté, il s'approcha néanmoins et, parvenu à la table, tira une chaise à lui au moyen de sa canne.

- Bonjour, William, dit-il d'un ton détaché, sans rien laisser paraître de son étonnement. Euh... j'ignorais que nous avions un autre invité... ajouta-t-il avec un regard en direction du berceau.

______________________




For it is not glory we seek,
But ourselves.


FAIBLE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Marshall
avatar
Apothicaire
Apothicaire

Date d'inscription : 06/01/2014
Messages : 291

MessageSujet: Re: [ Le 21 Février 1944] It's been a long time... (Isaac)   Lun 10 Oct - 17:39



∞ It's been a long time...
Isaac Lawford


Le 21 Février, 1944

Le temps passe, les secondes sont comme des heures, pourtant il n'était pas en retard, loin de là, mais j'avais tendance à arriver bien tôt. Guetter les alentours et me fondre dans le décore avant qu'on ne me rejoigne à table. Une ombre avait finit par ce glisser jusque là. Lawford, toujours ponctuel, impeccable. Un peu trop parfait. Il l'avait toujours été, et c'est certainement ce qui le rendait crédible au yeux du monde. Je lui accordais un bref regard en le laissant prendre place à mes cotés et s'étonner de la nouveauté qui m'accompagnait.

❝  Oui...  Le temps à passé comme tu peu le constaté... 

Effectivement. Il y'a une éternité que nous ne nous étions plus croisé, beaucoup de choses avaient changé. La dernière fois qu'il s'était tenus en face de moi, son visage été masqué de noir, tout comme le mien. Nous n'avions pas tellement eu l'occasion d'échanger quelques mots, notre colis était plus important que le reste même si ironiquement, c'est certainement une des raisons qui nous réunis aujourd'hui. Ma main se posa sur la poussette pour l'agiter à la demande de l'enfant tandis que mon regard accrocha le sien avec un peu trop de lassitude à mon goût.
Tout ça était déjà si épuisant.

❝  Comment vas-tu depuis la dernière fois ?... J'ai entendu dire que tu t'étais marié. J'imagine que des félicitations s'imposent. 

Une discussion des plus banal. Un enfant, un mariage. La routine d'une vie d'adulte, des événements importants, une détails qui n'échappe pas. On est bien loin de Foster et ses folies, on paraissait certainement plus humains que lui. Moins coupable, moins mauvais. Je pris commande d'un café, évitant l'alcool pour le moment, espérant pouvoir m'en passer jusqu'à la fin de cet entrevus.

❝ La vie d'homme marié te convient ?


made by great thief.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Lawford
avatar
d'histoire de la magie
d'histoire de la magie

Date d'inscription : 06/09/2014
Messages : 200

MessageSujet: Re: [ Le 21 Février 1944] It's been a long time... (Isaac)   Lun 10 Oct - 18:37

Isaac s'installa et guetta la serveuse - autant pour commander le thé que pour s'assurer qu'elle ne ressemblait pas à un Auror déguisé - tandis que Will reprenait :

- J'ai entendu dire que tu t'étais marié. J'imagine que des félicitations s'imposent.

- Merci, merci, tu n'as pas reçu l'invitation au mariage ? Je suis quasiment certain que nous t'en avions envoyée une...

Au pire, Phatey supporterait bien quelques coups de canne pour sa négligence. Isaac ne lui en donnait presque jamais, il était tout à fait envisageable qu'il se soit laissé aller...

- En tout cas, toi aussi, tu as droit à des félicitations. Comment s'appelle ce, euh... il jeta un regard incertain au bébé, ce charmant petit bambin ?

Il se demanda s'il devait prendre des nouvelles de la mère. Du Diable s'il avait la moindre idée de qui il pouvait bien s'agir. Cela lui fit prendre conscience de sa négligence : il avait été tellement accaparé par des soucis plus pressants qu'il en avait négligé le principe de base de tout bon espion : ne pas se renseigner que sur ses ennemis, mais aussi sur ses amis... Enfin, cette conversation, quand les politesses nécessaires seraient achevées, allait être l'occasion de se rattraper.

______________________




For it is not glory we seek,
But ourselves.


FAIBLE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Marshall
avatar
Apothicaire
Apothicaire

Date d'inscription : 06/01/2014
Messages : 291

MessageSujet: Re: [ Le 21 Février 1944] It's been a long time... (Isaac)   Mar 11 Oct - 13:02



∞ It's been a long time...
Isaac Lawford


Le 21 Février, 1944

L'invitation retint mon attention quelques secondes. Il est effectivement possible qu'elle me soit parvenue, malheureusement, elle avait certainement finit au fond de ma cheminée comme le reste du courrier d'il y'a quelques mois. Dans un sens, je m'étais peut être rendu service étant donné la situation. Je ne m'y serait de toute manière pas rendu. Je n'avais étrangement aucune envie de parader au milieux des sang purs et de leurs mondanités. Un effort que je n'aurais simplement pas fait.

❝  J'ai eu quelques soucis de hiboux oui. Mais je suis certain que ça devait être superbe.

Ça manquait peut être un peu de chaleur, au moins, la sincérité y était un minimum. Il ne doutait pas un instant de l’extravagance de ce mariage. De grands noms, des gens importants, ceux d'en haut, ceux qui marquent l'histoire ou les mémoires. Il avait la couverture parfaite, l'influence nécessaire, et l'argent comme allié. On pouvait tout affronter dans ces conditions. Je n'avais pas cet avantage, je m'en contenais pourtant.

Mon regard se porta un instant sur le bambin qui semblait intéresser le professeur. Une simple politesse certainement, il avait une façon plutôt maladroite de poser la question. C'était certainement surprenant de me voir en présence d'un enfant, j'imagine que j'aurais régi de la même manière si les rôles avaient été inversés. Lawford aura bien de enfants un jour ou l'autre.

❝ Il s'appelle Lucian. La vie est curieuse par moment. Elle nous réserve des surprises dont on se serait peut être passé.. Mais il est là.. ça change beaucoup de choses.

L'enfant sourit pourtant. Ses yeux roulaient dans tout les sens, s'amusant d'une ombre ou d'un regard. Il avait cette facilité à sourire qui me dépassait. J'en aurais certainement soupiré, mais j'étais las, même de ça.

❝ Maintenant que tu as une épouse.. j'imagine que ça change pas mal de choses pour toi aussi.

Pas mal de chose. Comme son implication dans cette Cause. A vrais dire, depuis Novembre, je n'étais plus certain de faire parti de « quelque chose », j'espérais avoir plus de réponses après notre entretiens. Des réponses, ou quelques désillusions de plus.


made by great thief.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Lawford
avatar
d'histoire de la magie
d'histoire de la magie

Date d'inscription : 06/09/2014
Messages : 200

MessageSujet: Re: [ Le 21 Février 1944] It's been a long time... (Isaac)   Mer 12 Oct - 13:42

"Des surprises dont on se serait peut-être passées"... Isaac ne put retenir un sourire. Il ne savait pas encore qui était la mère, mais à tout le moins, c'était entendu : ce nourrisson était un accident de parcours indésiré. De la part de William, le contraire l'eût étonné. Comme l'eût étonné, d'ailleurs, le fait qu'il lui affirme avoir découvert que devenir père était sa vocation profonde. Non, parce que l'idée de Will Marshall père... Ca prêtait presque autant à rire que l'idée d'Isaac Lawford mari aimant. Et pourtant, lui était content de sa situation... Vraiment, où allait le monde ?

- Maintenant que tu as une épouse.. j'imagine que ça change pas mal de choses pour toi aussi.

Le sous-entendu n'échappa pas au professeur. Oui, tout était remis en question, et c'était précisément pour cette raison que tous deux se retrouvaient réunis là cette après-midi. Il était temps d'aborder le vif de la discussion.

- Oui, je dois avouer que ma vie a été un peu, hum, chamboulée - tu me pardonneras l'expression -, ces derniers temps. Au moins autant que la tienne, même si, que je sache, je n'ai pas de petit Lawford en route ! Mais il faut bien le reconnaître, face à tout cela, je songe à... réduire mes activités. Prendre plus de temps pour moi-même - et pour mon épouse. Je ne sais pas si tu ressens les choses de la même façon... ?

______________________




For it is not glory we seek,
But ourselves.


FAIBLE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Marshall
avatar
Apothicaire
Apothicaire

Date d'inscription : 06/01/2014
Messages : 291

MessageSujet: Re: [ Le 21 Février 1944] It's been a long time... (Isaac)   Jeu 13 Oct - 14:12



∞ It's been a long time...
Isaac Lawford


Le 21 Février, 1944

On se comprenait, même à mis mots. Il n'en fallait pas plus. Pas de détails ou de noms, nous étions tout deux parfaitement à l'aise avec les doubles sens. Réduire ses activités pouvait signifier bon nombre de choses pour une oreille indiscrète. Pour moi, ça prenait un tout autre sens.

❝  J'avoue que je m'y attendais. Je pense la même chose en effet. Surtout depuis ce... silence.. assez pesant.

Depuis le fiasco des docks, mes contactes avec les autres partisan était simplement inexistant. Je n'étais certes pas le plus fidèle ou le plus dévoué, peut être qu'on avait volontairement filtrés les éventuels information, attendant que les plus acharnés d'entre nous viennent les chercher. S'il y'avait encore quelqu'un chez qui chercher la moindre information... Quoi qu'il en soi j'étais simplement là a attendre dans l'ombre que quelque chose se passe, ça en devenait insupportable, et les nombreux procès des derniers mois ne faisaient qu’attiser un peu plus cette angoisse et cette frustration.

❝  Tu as revus quelqu'un ? 

Plus influent, plus important, peut être un peu plus informé que moi dans ce cas. S'il voulais se poser, ou du moins se faire discret c'est qu'il avait certainement bon nombre de raison de le faire, la cause était peut être déjà perdue.



made by great thief.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Lawford
avatar
d'histoire de la magie
d'histoire de la magie

Date d'inscription : 06/09/2014
Messages : 200

MessageSujet: Re: [ Le 21 Février 1944] It's been a long time... (Isaac)   Ven 14 Oct - 21:34

- Tu as revu quelqu'un ?

Aïe, voilà, qui était mauvais signe : visiblement, Marshall n'était pas plus au courant des faits et gestes des partisans du Plus Grand Bien dans ke pays que je ne l'étais. Du reste, ce n'était guère surprenant : sans vouloir remettre en doute ses qualités, si Grindelwald ne prenait plus la peine de me transmettre ses ordres, il était peu probable qu'un vulgaire sang-mêlé comme lui fût plus renseigné. Je n'en tirais aucune fierté, au contraire, c'est plutôt ennuyant.

- Hum, non, j'avais bien un ami venu de ce que les Français appellent "l'Outre-Rhin", mais je crains qu'avec les récents événements, il ait préféré rentrer chez lui, s'assurer que tous ses proches allaient bien. Ca se comprend à vrai dire.
"Mais de fait, depuis son départ, je n'ai plus personne pour me tenir informé des nouvelles du vaste-monde. Pour être franc, je suis même un peu déconnecté de la réalité... Je me contente de fournir le travail que l'on attend de moi, rien de plus.


Bon, il y avait probablement plus subtil à faire, mais au moins, je savais que William saisirait, et je voulais bien être transformé en éruptif si un observateur étranger avait pu y voir le moindre sous-entendu !

______________________




For it is not glory we seek,
But ourselves.


FAIBLE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Marshall
avatar
Apothicaire
Apothicaire

Date d'inscription : 06/01/2014
Messages : 291

MessageSujet: Re: [ Le 21 Février 1944] It's been a long time... (Isaac)   Dim 16 Oct - 11:48



∞ It's been a long time...
Isaac Lawford


Le 21 Février, 1944


Mon regard fureta aux alentour. Un réflexe étant donné le sujet de notre conversation. Prés au Lard était bourré d'Auror, c'est pour cette raison que j'avais préféré venir jusqu'ici. Au moins, on était plus ou moins tranquille, mais ça n'excluait pas qu'on puisse s’intéresser un peu trop à notre conversation. Il n'y avait qu'une vieille sorcière sirotant un thé le nez plongé dans un livre certainement passionnant. Un couple plus loin à la discussion plutôt houleuse qui avaient l'avantage d'attirer toute l'attention. C'était presque trop parfait.

J'aurais néanmoins apprécié avoir quelques informations sur « tout ça », mais l’absence de réponses de la part de mon collègue ne m'étonna pas tellement. On était peut être simplement tous abandonné là à notre sort, à croupir dans l'incertitude. Vraiment, ça allait vite en devenir agaçant.

❝ Je pensais qu'on t'aurais peu être fournis plus de détails... au moins quelques .. information ou directives.. Ça devient ennuyeux ce silence..

Si même les grands comme Lawford n'avaient plus la moindre idée de la marche à suivre, c'est que cette cause était dors et déjà morte. Tout ça pour ça ? Ça me laissait un goût un peu trop amer... je préférais encore leurs chercher des excuses que de me contenter d'un « c'est finit, merci pour votre participation ». La brûlure qui s'étendait le long de ma mâchoire m’irrita soudainement comme pour me remémorer le chemins parcouru jusqu'ici..

❝ Mais la situation est peut être compliqué... j'imagine que.. tu lis les journaux.. Les gros titres sont particulièrement intéressant. 

Et dangereux. Les procès, Weiss en première page avec ses confrères capturé. Vraiment, autant de noms si familiers nous mettaient dans une situation peu confortable. Même si je n'étais ps assez stupide pour avoir donné un nom ou un visage à tout ces gens, il restait néanmoins que Weiss et moi nous étions connus, aidé l'un l'autre.. et bien sur.. Il y'avait cet Auror.

❝ J'aurais aimé connaître le nom de ce héro... Infiltrer ce genre d'organisation ça doit demander sacrément de courage.. J'imagine que ça t’intéresse aussi ? 

Mon regard ce porta sur Lawford, pour une fois j'avais peut être plus d’information qu'il n'en avait. Weiss, trahis par un proche. Par un ami.. Les amis du pauvre Griffith se comptaient sur les doigts d'une main. La déduction était plutôt évidente.



made by great thief.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Lawford
avatar
d'histoire de la magie
d'histoire de la magie

Date d'inscription : 06/09/2014
Messages : 200

MessageSujet: Re: [ Le 21 Février 1944] It's been a long time... (Isaac)   Mar 25 Oct - 19:18

- Mais la situation est peut être compliquée... J'imagine que... tu lis les journaux. Les gros titres sont particulièrement intéressants...

- Oui, réagit Isaac, sautant sur l'occasion, apprendre que quelqu'un venant d'une si illustre famille que les Weiss puisse en arriver à de telles extrémités... C'est bien simple, je n'arrive pas à m'en convaincre ! Je suis certain qu'il s'agit d'une terrible erreur judiciaire ! Même si ce garçon ne m'a pas l'air très, euh.... éveillé.

Il ne crut pas nécessaire de préciser qu'il avait lui-même abandonné Weiss comme une vieux botruc en pleine bataille. En même temps, celui-ci l'avait empêché d'éliminer le traître et avait failli le faire capturer par son incompétence ! Il n'avait eu que ce qu'il méritait !

- Cela n'empêche : qu'il soit coupable ou non, la réalité des partisans de Grindelwald au Royaume-Uni est indéniable. Je pense que dans un tel contexte, le mieux que l'on puisse faire est de ne se fier qu'à ses plus proches amis, à sa famille, et à se tenir à distance de tous les autres... qu'en penses-tu ?

Marshall enchaîna sur la question du fameux Auror qui nous avait infiltrés, celui là-même qu'Isaac avait tenu à la pointe de sa baguette... Il aurait donné tout l'or que contenait le coffre des Lawford à Gringotts pour obtenir une chance d'achever le travail.

- Ca m'intéresse, oui, ça m'intéresse même beaucoup, je serais ravi de pouvoir le féliciter en personne... Un ami au département de la Justice Magique m'a fait miroiter l'espoir de me le présenter, et je suis littéralement passé à deux doigts de le rencontrer, mais... Secret-défense, ça ne s'est pas fait. C'est dommage, grand dommage, j'aurais beaucoup aimé avoir une discussion avec lui - ou elle, d'ailleurs.

______________________




For it is not glory we seek,
But ourselves.


FAIBLE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Marshall
avatar
Apothicaire
Apothicaire

Date d'inscription : 06/01/2014
Messages : 291

MessageSujet: Re: [ Le 21 Février 1944] It's been a long time... (Isaac)   Mer 26 Oct - 0:29



∞ It's been a long time...
Isaac Lawford


Le 21 Février, 1944

Un sourire s'étira sur mes lèvres malgré moi. Entendre Lawford jouer cette comédie avait quelque chose de franchement amusant. Rire aurait probablement gâcher ce bel effet. Il n'avait jamais eu grand estime de Weiss, la décadence de leurs noms, l'acharnement d'Arthur à prendre les mauvaises décision, à ne pas être très éveillé... Non, rien n'avait joué en sa faveurs aux yeux du Professeur. Moi même, je devais son estime à notre amitié déjà bien fragile depuis toutes ces années.
La question ne se posait plus désormais.

Griffith mis à l’écart. Faire profile bas était la meilleurs chose à faire. Ne faire confiance à personne, rester en retrait, du moins, le temps que ces histoires passent et se fassent oublier, l'avantage c'est que ce genre de chose passe relativement vite, les humeurs changent suivant les gros titre de la gazette. Quand on aura cessé d'y afficher des procès et des portraits de Partisans, tout ça ne sera plus qu'un vague souvenir dans la tête des gens.
On oublis les victimes, on oublis les héros.

Lui, ne semblait pas décidé à oublier les héros. Je n’aurais jamais imaginer autant d’intérêt de sa part quand au nom du traître. A vrais dire, ses double sens en disaient long, il avait effectivement quelque chose à régler. A finir. Ça pouvait m'être sacrément utile. Lawford qui élimine cette vermine. La dernière a connaître mon nom, à se douter de ce qui se passait. C'était presque trop beau.

❝ Je ne suis pas certain... Ce ne sont que des on dit. Mais tu sais que je fini toujours par tout savoir. J'ai entendu un nom. Il me semble qu'on ai été ensemble à Poudlard quelques années, je m'en souviens à peut pret, et je me souviens également avoir vaguement entendu dire qu'il avait tenté les concours d'Aurors. Alors.. peut être...  

Mon attention se reporta une seconde sur le reste de la salle, tout le monde semblait occupé ailleurs. Mon propre fils était plutôt calme, remuant quelques fois dans son landau sous le regard de Minuit qui n'avait toujours pas bougé. Je doute que quelqu'un puisse réellement écouté, de toute manière, ce n'était qu'un nom lancé au hasard.

❝ Ziegler ça te parle ? 


made by great thief.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Lawford
avatar
d'histoire de la magie
d'histoire de la magie

Date d'inscription : 06/09/2014
Messages : 200

MessageSujet: Re: [ Le 21 Février 1944] It's been a long time... (Isaac)   Sam 4 Mar - 21:50

- Ce ne sont que des on-dit. Mais tu sais que je finis toujours par tout savoir...

Isaac sourit légèrement. Oui, William avait toujours eu le don de connaître tout, tout le monde, tout le temps, en tout lieu. A croire qu'il attirait les informations comme l'or attirait les niffleurs, que le destin de l'intégralité des potins, des racontars et des anecdotes du monde magique était d'atterrir dans son oreille pourtant pas toujours parfaitement récurée. C'était ce qui le rendait si pratique comme ami, d'ailleurs.

- J'ai entendu un nom, poursuivit-il. Ziegler, ça te parle ?

Le professeur dut faire travailler sa mémoire. Ziegler, Ziegler... Oui, le patronyme éveillait un vague échos enfouis dans les méandres les plus reculés de ses souvenirs.

- N'était-ce pas la fille du vieux Theophraste Nott, qui avait épousé un Ziegler, un moldu ou un né-moldu ? Un mariage qui avait fait, hum... des vagues, si je ne m'abuse. Serait-ce l'un de ces Ziegler-là ?

Il n'avait connaissance d'aucun Ziegler travaillant pour le bureau des Aurors, mais il ne prétendait pas à l'exhaustivité. Quoi qu'il en fût, l'idée qu'il ait pu être tenu en échec par un parvenu issu de l'union impie d'une traîtresse à son sang le répugnait au plus haut point. Sa colère ne fit que monter d'un cran.

______________________




For it is not glory we seek,
But ourselves.


FAIBLE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Marshall
avatar
Apothicaire
Apothicaire

Date d'inscription : 06/01/2014
Messages : 291

MessageSujet: Re: [ Le 21 Février 1944] It's been a long time... (Isaac)   Dim 5 Mar - 20:43



∞ It's been a long time...
Isaac Lawford


Le 21 Février, 1944

Le nom du traite ne semblait rien lui évoquer. Du moins rien de plus qu'une vague histoire de mariage honteux. Les traîtres aux sang qui épousent des moldus. C'était bien une préoccupation de sang pur ce genre de détails. Cette réflexion m'arracha un sourire que je pris soin de dissimuler derrière ma tasse. Il ne connaissait pas Ziegler, rien d'étonnant. Ils ne fréquentaient pas le même milieux et n'avaient probablement jamais croisé l'autre. Moi, j'avais la chance de connaître son cousin et d'avoir supporté l’autre quelques années à Poudlard. C'était à mon avantage.

❝  Ici.. je parle du jeune, lui et son cousin, je l'ai connu à Poudlard... je n'en avait plus entendu parler jusqu'à récemment. Ils se trouve que les deux sont Auror, ou on été...  

Je n'avais pas vraiment gardé contacte avec Wolfe, du moins, pas avec assiduité. J'avais vaguement entendu parlé de son entrée au Ministère en quittant le pays, des années après, je le retrouvais à gérer une pension. Je n'avais pas tellement cherché à comprendre ce qui s'était passé.. mais son cousin, nous avait bien mené par le bout du nez.

❝ J'ai trouvé ça curieux que le plus jeune.. Zachary Ziegler, s'entiche de quelqu'un comme Weiss... mais maintenant.. tout semble étrangement clair.. Je ne sais pas ou il se planque.. j'imagine qu'il est sous surveillance du Ministère, son nom n'est jamais apparu dans la Gazette alors.. ce n'est pas une certitude.. Mais je ne pense pas me tromper..  

Peut être que j'étais simplement rancunier, ou bien trop content de faire accuser Ziegler. Lui attirer plus d’ennui qu'il devait en avoir ne me posait aucuns soucis de conscience. Il faisait un bon coupable, et il l'était certainement. J'espérais sincèrement qu'Isaac ai assez de rancœur et de haine envers celui qui avait tout gâché pour aller lu régler son compte une bonne fois pour toute




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Lawford
avatar
d'histoire de la magie
d'histoire de la magie

Date d'inscription : 06/09/2014
Messages : 200

MessageSujet: Re: [ Le 21 Février 1944] It's been a long time... (Isaac)   Mar 7 Mar - 22:20

Isaac s'abstint de tout commentaire sur les "fréquentations" de Marshall. Clairement, tous deux n'évoluaient pas dans le même monde, et il était à peu près sûr que certaines personnes que connaissait l'apothicaire lui auraient donné la Dragoncelle s'il avait dû les rencontrer (d'ailleurs, parfois, il se demandait si William lui-même n'était pas un sujet à risque), mais c'était également ce qui le rendait pratique : il constituait un intermédiaire bien utile entre lui et un certain... monde dont il se passait sans mal de la fréquentation, mais qu'il était bien forcé de prendre en compte au vu de ses... activités. Tout ceci pour dire que le fait que Marshall connaisse une raclure de troll comme ce Ziegler (quel nom) était aussi commode que malsain.

- Je ne sais pas où il se planque...

Isaac se fit la réflexion que, somme toute, William n'était peut-être pas si utile que ça, en fait...

- J'imagine qu'il est sous surveillance du Ministère.

Oui, ça, Isaac s'en doutait aussi, mais ça ne les avançait guère. Encore que...

- Hum... Maintenant que j'ai son nom, peut-être pourrais-je demander à mon frère de se renseigner... enfin, de laisser traîner quelques oreilles, les Langue de Plomb sont très forts pour cela.

Il trempa ses lèvres dans son thé pour se donner le temps de la réflexion.

- Ceci étant, je ne serais pas trop optimiste sur ses chances de succès. Tu sais comme les Aurors sont bavards...

Nouvelle pause. Isaac hésita un instant, puis une brusque inspiration lui vint, tellement évidente qu'il s'en voulut de n'y avoir pas pensé avant !

- J'y songe, connais-tu un confrère à moi qui répond au nom d'Albus Dumbledore ?

______________________




For it is not glory we seek,
But ourselves.


FAIBLE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Marshall
avatar
Apothicaire
Apothicaire

Date d'inscription : 06/01/2014
Messages : 291

MessageSujet: Re: [ Le 21 Février 1944] It's been a long time... (Isaac)   Ven 10 Mar - 9:18



∞ It's been a long time...
Isaac Lawford


Le 21 Février, 1944

L'information était lâchée, il ne restait plus qu'à le laisser faire désormais. Ziegler se terrait probablement chez son cousin, au fin fond de cette pension, peut être même qu'il y était protégé. L'Auror sans qui rien de tout ça n'aurait été possible, ça devait bien valoir un peu de garanti. Quoi que s'enticher d'un partisan avait sacrément du faire baisser sa côte au Ministère .
Lawford n'aurait pas de mal à le trouver, après tout, il avait un frère influant et un nom qui devait ouvrir bien plus de porte que le mien. J'étais certain que deux trois chuchotement bien placé le mettraient sur la piste de Ziegler en un rien de temps. Vus les grief qu'il avait envers le traître, j'étais certain de ne pas être déçus de cet aveu. Lucian remua vaguement dans sa poussette pour rappeler sa présence, je m'étais penché au dessus de lui pour lui accorder un bref instant d'attention avant de relever le nez vers le mage noir, surpris de sa question.

❝  Bien sur ... qui ne connaît pas Dumbledore.. Il enseigne à Poudlard...

Je n'oubliais pas l'incident survenu l'année dernière. Un idiot s'était mis en tête de faire le travaille lui même et rapporter à Grindelwald la tête du très estimé Professeur sur un plateau d'argent, peut être espérait il s'octroyer quelques prestiges en agissant ainsi. Au final, il n'avait rien gagné de plus qu'un allez simple en enfer. Dumbledore est une cible inaccessible, du moins, pour moi, Lawford avait l'avantage d'être quotidiennement proche de l'homme en question, peut être s'imaginait il finir le travail à son tour.

❝  .. Pourquoi cette question tout d'un coup.. tu as quelque chose en tête ? 

La dernière tentative d'une cause perdu peut être ? J'avais beaucoup de mal à imaginer Isaac Lawford en vengeur. Il tenait peut être à la cause mais il n'y était pas désespérément accroché comme pouvait l'être un Weiss. C'est pour cette raison qu'il se tenait là devant moi et non au fond d'une cellule d'Azkaban.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Le 21 Février 1944] It's been a long time... (Isaac)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Le 21 Février 1944] It's been a long time... (Isaac)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis 1942 :: Le monde des sorciers :: Chemin de Traverse-
Sauter vers: