Partagez | 
 

 Joyeux début, fin catastrophique ? [Sonja]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Royce Wentworth-Windsor
avatar
Secrétaire du premier ministre
Secrétaire du premier ministre

Date d'inscription : 08/06/2014
Messages : 39

MessageSujet: Joyeux début, fin catastrophique ? [Sonja]   Jeu 6 Oct - 21:16


Joyeux début, fin catastrophique ?

Avec Sonja Franz

C'était un de ces soirs bien trop tristes... Du moins, il l'était pour Royce qui n'en pouvait plus de pleurer sur l'épaule de son ami alchimiste et de verser des larmes dans son thé qui en devenait imbuvable. Son chagrin était bien trop gros pour être noyé en si peu de temps, mais il avait finalement pris la décision d'affronter ce qu'on pouvait la vie, quitte à se la prendre en pleine face. C'est donc avec la plus infirme résolution qu'il sortit prendre l'air après une journée fortement oppressante au ministère.

Triste, mais gardant son courage, il se retrouva après deux heures à déambuler devant un music hall dont les néons lumineux l'incitaient à s'y engouffrer. Le sorcier regarda avec des yeux ronds le programme que le garçon de guichet avait fini par lui tendre le plus mollement possible. Que faire ? Il tendit le papier le plus loin possible tentant de percer l'insondable, puis le rapprocha subitement sous son nez comme convaincu : il avait grandement besoin de se changer les idées et le divertissement moldu qu'on lui proposait cette nuit semblait être une bonne alternative.

Bien qu'il n'avait convié personne, Royce enfonça légèrement son haut de forme gris et franchit le pas de la porte, excité à l'idée de redécouvrir ce monde qu'il avait fini par oublier. Le spectacle avait à peine débuter que le sorcier se retrouva dans le noir à tâtonner jusqu'à sa place et ce de façon assez maladroite. Après quelques bousculades, il put enfin souffler en s'installant, presque triomphant, sur la chaise rembourrée qu'on lui avait désigné.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonja Franz
avatar
Gérante du réseau des Portoloin
Gérante du réseau des Portoloin

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 30

MessageSujet: Re: Joyeux début, fin catastrophique ? [Sonja]   Ven 7 Oct - 21:50

Joyeux début, fin catastrophique ?
Les salles de spectacles sont avec le fil du temps devenues une sorte de refuge. C’est une habitude que Sonja a prise depuis quelques années, non pas sans une certaine nostalgie. Cela vis-à-vis de la profession de sa mère, et aussi de l’endroit où elle rencontra son ami Abel. Arrivant un peu en avance dans l’un des nombreux Music-Hall du centre festif de la capitale ayant survécu aux bombardements, Sonja avait eut le temps de s’installer sur une banquette de coin, face à la scène, et en retrait. Un numéro était déjà en cours sur scène, auquel elle ne prêta véritablement attention qu’au moment où une hôtesse vint lui demander si elle désirait consommer quelque chose, ce qui la tira de son carnet de notes. Son regard s’attarda distraitement vers le bar placé près de la scène, pour l’aider à faire son choix. Elle fini par commander un porto agrémenté de quelques amuses-gueules, n’étant pas très inspirée.

Pendant que le numéro évoluait sur scène, et que Sonja continuait de prendre des notes en prévision du lendemain, la salle se remplissait, bientôt comble. La blonde n’y prêta pas tout de suite attention, plongée qu’elle était dans son ouvrage. C’est un peu un cercle vicieux, en fait. Elle vient ici pour briser la routine, mais la peur des idées noires et de l’anxiété lui était revenue, et elle n’avait à peine eu le temps de s’asseoir qu’il lui fallait se concentrer de nouveau. La scène offrait une bonne distraction, mais ses pensées vagabondaient trop facilement. Et probablement que l’alcool n’arrangera rien à l'affaire. Mais bon. Sonja soupira lorsque les lumières diminuèrent, préparant un nouveau numéro qui aurait certainement besoin de l’obscurité de la salle pour produire son effet. Elle observa la salle désormais pleine, et releva la tête au moment où une tête blonde familière s’installa face à elle, sur un des derniers fauteuils restants.

« Oh… Eh! Euh.. »

Fit-elle pour interpeller maladroitement son collègue, au milieu des autres discussions du café-concert. Pendant qu’un prestidigitateur prenait place sur la scène en faisant sortir un lapin de son chapeau, Sonja se pencha un peu plus au dessus de la table et re-tenta d’appeler l’homme blond à l’air juvénile qu’elle avait remarqué.

« Monsieur Wentworth? Euh… C’est ironique de se retrouver ici devant un tel numéro. »
Hmph… Mes talents d’accroche sociale ne se sont pas améliorés avec le temps et la solitude. Allez, on se décourage pas. « …Qu’est-ce qui vous amène? »

Elle se demanda un instant si elle n’allait pas déranger le secrétaire, à l’aborder de cette manière. Il ne s’attendait certainement pas à la trouver là, lui non plus, et souhaitait peut-être être tranquille pour la soirée. Bon… tant pis, c’est fait. Elle prit une petite gorgée de son cognac pour se redonner du cœur à l’ouvrage, et sourit d’un air attendri sur le magicien en train de faire apparaître une balle dans une de ses mains, et la faire passer dans l’autre avec un effet de flottement qui faisait retenir son souffle à l’audience. Ahlalala. Qu’ils restent ignorants de ce qu’on peut faire avec une baguette, ils risqueraient l’arrête cardiaque!
Avec Royce Wentworth-Windsor


______________________




Sonja Franz-Rosenthal
Fiche de liens et Index RP.
Recherche de RPs close pour le moment, mais n'hésitez pas à venir vous proposer!
❧ Sonja cherche quelqu'un pour incarner Harley, son assistant-e turbulent-e!
❧ Sonja fait ses caprices en #669966.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enolaisland.forumsactifs.com/
Royce Wentworth-Windsor
avatar
Secrétaire du premier ministre
Secrétaire du premier ministre

Date d'inscription : 08/06/2014
Messages : 39

MessageSujet: Re: Joyeux début, fin catastrophique ? [Sonja]   Ven 7 Oct - 22:28


Joyeux début, fin catastrophique ?

Avec Sonja Franz


- Ironique ? Il regarda la jeune femme avec un regard inquisiteur. Ooooh mais je vous connais ! S'était-il écrié un peu fortement. Pour tout dire, il en était presque choqué de se retrouver à la même table qu'une confrère sorcière et de surcroît devant un spectacle moldu qui n'étaient pas aux goûts de tous. Il ne savait pas si sur le moment il en était gêné ou tout simplement surpris de la rencontrer.

- Pardon, vous m'avez fait presque une frayeur... Je m'attendais pas à vous voir... Pas que cette rencontre me déplaise. Non, non, non... Juste que... Il toussa. J'ignorais que vous étiez une cliente de ce music-hall, madame Franz, c'est bien cela ? Hahaha. Il eut un petit rire tout en passant sa main derrière la tête comme embarrassé.

Il se débarrassa hâtivement de son manteau pour le poser sur le dossier et jeta un regard sur la scène. Un magicien ! Royce se rappelait lorsqu'il était enfant ô combien il suppliait ses aînés pour aller voir un tour pareil. Bien que désormais sorcier, le jeune homme continuait d'être impressionné par le jeu d'habilité que pouvait montrer certains. C'est donc avec un plaisir non dissimulé qu'il applaudit frénétiquement l'artiste.

- N'est-ce pas merveilleux ? S'exclama t-il en se tournant vers Sonja. Je prend toujours du plaisir malgré le temps qui passe ! On pourrait croire que c'est simple, mais non ! J'en serais tout bonnement incapable tellement je suis gauche ! Il sourit presque bêtement, puis reprit soudainement son sérieux. Qu’est-ce qui m'amène ?  Il eut un temps de réflexion.Je crois que j'avais tout simplement envie de me détendre... De voir autre chose que la grisaille... Mais inutile d'en dire d'avantage ! Reprit-il d'un ton joyeux.

Il voulait tout simplement oublier tous ses tracas. Faisant signe à un serveur, Royce se laissa convaincre par un whisky, bien qu'il ignorait là tout l'art de le beuverie, mais Gillean lui avait suffisamment vanté les mérites de cette eau-de-vie qu'il ne réfléchit pas d'avantage. Il demanda également un petit encas. Sa longue marche avait réveillé son côté gourmand, qu'il avait visiblement besoin de combler en entendant son ventre réclamé.

- Peut-être que je vous dérange ? Demanda t-il quelque peu coupable d'être intrusif et envahissant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonja Franz
avatar
Gérante du réseau des Portoloin
Gérante du réseau des Portoloin

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 30

MessageSujet: Re: Joyeux début, fin catastrophique ? [Sonja]   Sam 8 Oct - 22:42

Joyeux début, fin catastrophique ?
Finalement, le blondin lui répondit avec un enthousiasme surprenant. Sonja avait décidé d’être discrète sur ce qu’elle pensait du spectacle, n’en pensant pas grand-chose pour le moment, mais les propos de son collègue eurent le mérite de lui faire tourner la tête en direction du prestidigitateur, et de lui donner un peu plus de crédit. La blonde médita les propos de Royce tout en observant attentivement les gestes du magicien, oubliant momentanément les questionnements qu’il lui avait adressé. L’enthousiasme de l’homme aux expression enfantines était presque difficile a suivre, mais c’était fort rafraichissant. Elle ne s’attendait pas à tant de répondant, suite à sa maladresse.

« Pas de celui-ci en particulier, non. J’aime juste ce genre d’endroits, à vrai dire. » Elle sourit avec réserver, sans trop oser non plus.  « Maintenant que vous le dites, je crois que j’avais sous-estimé ce magicien… C’est impressionnant. »

N’étant pas à l’aise comme le Wentworth ou le reste de l’assemblée pour partager son émotion et son enthousiasme, elle le fit à sa façon en se laissant aller à observer le spectacle avec plus d’indulgence. Je devrais mettre mon exigence de côté plus souvent et faire comme lui : me laisser aller. Mais peu nombreux sont les gens avec qui elle se permet de telles choses. Et cela ne s’est pas arrangé par les temps qui courent. La détente se fait rare dans la vie de Sonja, et même quand elle y est, elle ne se laisse pas faire. Elle fut de nouveau prise de court par la seconde question du blondin. Dire que c’était elle qui s’inquiétait d’être envahissante la première. Elle en échappa un bref rire, se déridant un peu plus encore.

« Pas du tout! Et c’est bien moi qui vous ai adressé la parole! Je suis ici pour me détendre aussi, après tout… Probablement que je devrais prendre exemple sur vous, d’ailleurs. Vous semblez savoir profiter des bonnes choses mieux que moi! »


Elle sourit, un peu narquoisement, plus à son aise que tantôt. Si elle pouvait s’exprimer aussi simplement, les choses lui paraitraient surement plus simples!

« Alors…? Vous êtes un spectateur régulier de ce genre de spectacles? Je n’imaginais pas que le secrétaire personnel de Mr Lamberson se prêtait à ce genre de facéties. L’habit fait rarement le moine, de toute manière. »


Elle continua doucement d’entamer son verre, tout en équilibrant avec quelques amuses-bouche. Ce n’est pas si mal cette soirée, finalement.
Avec Royce Wentworth-Windsor


______________________




Sonja Franz-Rosenthal
Fiche de liens et Index RP.
Recherche de RPs close pour le moment, mais n'hésitez pas à venir vous proposer!
❧ Sonja cherche quelqu'un pour incarner Harley, son assistant-e turbulent-e!
❧ Sonja fait ses caprices en #669966.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enolaisland.forumsactifs.com/
Royce Wentworth-Windsor
avatar
Secrétaire du premier ministre
Secrétaire du premier ministre

Date d'inscription : 08/06/2014
Messages : 39

MessageSujet: Re: Joyeux début, fin catastrophique ? [Sonja]   Lun 7 Nov - 20:43


Joyeux début, fin catastrophique ?

Avec Sonja Franz

Le serveur lui apporta un verre de whisky, le meilleur lui avait on assuré. Comme à sa grande habitude, le sorcier faisait entièrement confiance à ceux qui s'y connaissaient, du moins qui le prétendaient. Il eu aussi le droit à une tasse de thé de Darjeeling et quelques petits canapés. Tout cela le mettait en appétit et c'est avec une joie non dissimulée qu'il engloutit, non sans grâce, les petits encans un par à peu sans quitter des yeux le spectacle.

- Pourquoi est-ce difficile de s'amuser pour vous ? Vous n'aimez pas ce qui se passe sur scène ? Demanda t-il finalement, innocemment.

A peine avait-il eu l'assiette depuis une dizaine de minutes qu'il n'avait plus rien à se mettre sous la dent et c'est donc avec une certaine résignation qu'il goûta à la liqueur. Elle n'était pas désagréable, mais il la trouva un peu forte. Il aimait les choses douces et sucrés à vrai dire, mais inutile de faire d'avantage son difficile... Il prit encore une gorgée et reposa délicatement son verre.

- Hm... Il est vrai que je préfère les courses de chevaux. Avez-vous déjà assister à l'une d'entre-elles ? Je sais que les sorciers ne sont pas particulièrement amateurs de ces choses "de moldu", mais je ne peux contenir mon enthousiasme quand il en est question... Mes amis me trouvent étranges, mais nous avons tous nos petites bizarreries ! Il eut un petit rire en avouant ça, mais n'était pas particulièrement gêné d'en faire part. Cela faisait longtemps que j'avais envie de sortir à vrai dire. L'atmosphère est étouffante au ministère en ce moment... Il eut un râle d'exaspération. Vous devez être surchargée également, je me trompe ? Enfin, bref... Je paye la seconde tournée ! Pour m'excuser de mes bavardages incessants ! Un sourire chaleureux s'inscrivit sur son visage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonja Franz
avatar
Gérante du réseau des Portoloin
Gérante du réseau des Portoloin

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 30

MessageSujet: Re: Joyeux début, fin catastrophique ? [Sonja]   Dim 13 Nov - 13:07

Joyeux début, fin catastrophique ?
Avait-elle paru pessimiste à son interlocuteur? Zut. Ce n’est pas que le blondin eut alors l’air inquiet pour elle, mais peut-être avait-elle eu l’air un peu blasée. Ce qui n’est pas faux, en soi. Mais, quand bien même, cela n’empêche pas Sonja d’apprécier ce qu’elle regarde.

« Pas du tout, au contraire! En fait, je vais souvent au Music-Hall, quand j’ai besoin de me remonter le moral. Je voulais juste dire que j’aimerais ne pas continuer de tergiverser au lieu de profiter de la fête. »

Elle força un sourire un peu embarrassé, ne souhaitant pas trop s’étaler à son sujet non plus. Heureusement, son camarade de la soirée repris la parole pour lui renvoyer la balle. Les courses de chevaux, hein? Drôle de coïncidence. Sonja eut un sourire en coin, en repensant à l’un de ses beaux frères, Klaus, qui est déjà revenu avec une moue d’adolescent déçu, complètement bredouille de ce genre d’évènements. Elle n’y avait jamais assisté pour sa part, car elle n’en avait pas forcèmen t trouvé le temps, et que son beau frère avait souvent fui l’occasion de la laisser l’accompagner… Et que Isaak, son mari, aurait « préféré se tailler les veines qu’assister à une course aléatoire de canassons, qui remettraient en doute ses probabilités, gngngn ». Quel mauvais perdant. C’est d’ailleurs toujours très drôle de l’embêter à ce sujet. Enfin, pour sûr, ces courses, comme beaucoup de choses curieuse de la culture des jeux d’argent moldus, interpellent la ministéreuse.

« Même si mon beau-frère et mes parents en étaient des spectateurs réguliers, jamais. Mais ces courses m’ont toujours intriguée. »


L’emballement de Royce sur le sujet lui rappela d’ailleurs beaucoup celui dont faisait preuve Klaus, et ne put donc que l’attendrir un peu plus. Tout cela rendait la blonde plus calme, et l’alcool la disposait plus particulièrement à railler sur son travail au Ministère, comme si elle allait changer le monde par ses quelques paroles.

« Ne m’en parlez pas! En même temps, c’est aussi de ma faute, je me rajoute systématiquement des heures supplémentaires… Et l’assistant qu’on m’a confié est… J’ai encore du mal à le qualifier. Mais, oui , venir ici est agréable pour échapper à la réalité du travail. »


Ce qui est particulier à dire quand on travaille a faire de la magie, et qu’on va voir un spectacle de magie « moldue » pour se détendre. Magieception, comme on dira plusieurs décennies plus tard. Comme une fois de plus, le secrétaire jugea en avoir trop dit, et parce qu’il avait déjà fini son verre. Hein, quoi? Quelle descente! Royce prit l’initiative de demander une deuxième tournée, à laquelle Sonja n’eut pas le temps de réagir. Probablement car son Porto était vite descendu, lui aussi.

« …Oh, euhm, merci, mais vous ne m’ennuyez pas. Je ne vous laisserais pas payer le prochain verre, en revanche! »


Avec la conscience d’être un peu cavalière, Sonja ne se gênait cependant pas pour s’avancer de cette manière quand quelqu’un (homme ou femme) l’invite ainsi. Elle aime être quitte avec ses collègues, et s’en tient très bien au crédo qui stipule que « les bons comptes font les bons amis ». Alors que leurs nouvelles commandes se voient déposées sur la table, la salle du cabaret se mit à applaudir la fin du numéro. Applaudissement auxquels la blonde se joint avec un entrain renouvelé. Le numéro suivant était plus burlesque, et les britanniques les plus patriotiques de la salle purent commencer à se gausser sur une scène imitant leurs « voisins » français, américains,  russes et allemands, avec sarcasme. Ah, leurs camarades d’outre-mer n’ont jamais été gâtés par le cynisme anglais. Probablement étais-ce car elle n’était pas anglaise d’origine, mais ce genre de numéro embarrasse toujours Sonja quand elle en voit un. Elle s’éclaircit la gorge, manifestement gênée plus qu’outrée, et pris une gorgée avant de reprendre.

« ..Je serais curieuse des imitations qu’ils seraient capables de faire, s’ils connaissaient notre existence! » Elle rit brièvement. « Hm.. Vivement le prochain numéro… »
Avec Royce Wentworth-Windsor


______________________




Sonja Franz-Rosenthal
Fiche de liens et Index RP.
Recherche de RPs close pour le moment, mais n'hésitez pas à venir vous proposer!
❧ Sonja cherche quelqu'un pour incarner Harley, son assistant-e turbulent-e!
❧ Sonja fait ses caprices en #669966.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enolaisland.forumsactifs.com/
Royce Wentworth-Windsor
avatar
Secrétaire du premier ministre
Secrétaire du premier ministre

Date d'inscription : 08/06/2014
Messages : 39

MessageSujet: Re: Joyeux début, fin catastrophique ? [Sonja]   Dim 11 Déc - 18:21


Joyeux début, fin catastrophique ?

Avec Sonja Franz

Royce, tout en écoutant la sorcière, s'enfila une assiette de petits fours qu'il avait commandé machinalement lorsqu'il n'avait plus rien. Remarquable était-ce de les voir aussi vite disparaître... Il arrosa le tout de thé et de whisky et ce, sans état âme. Ce mélange allait finir par le mettre à mal, mais celui-ci en proie à un appétit gargantuesque ignorait tout là les conséquences que cela allait engendrer et il était tellement absorbé par le spectacle et les dires de sa camarade sorcière qu'il ne pouvait décidément pas sans rendre compte.

- Oh vous êtes décidément une surprenante sorcière !

Il avait à peine souffler le dernier mot, de peur d'attirer l'attention. Néanmoins, un grand sourire s'inscrivit sur son visage. Royce était tout simplement content de savoir que celle-ci appréciait "quelque chose de moldu", il n'avait que trop peu l'occasion de se réjouir d'une telle chose. Certes, cette justification était trop facile, mais malgré tout l'enthousiasme de Royce était sincère.

- Être stagiaire au ministère n'est pas facile. Je me souviens d'avoir été l'auteur de plusieurs maladresses quelques peu gênantes. Robert me le rappelle parfois, du moins quand je le fâche, de ce fameux moment où j'ai paralysé la moitié du service du département de Justice pendant une demi-journée. La Brigade de réparation des accidents de sorcellerie m'a eu à l'oeil pendant un mois, j'ai cru qu'on m'en voudrait pour toujours. Hahaha... Je n'aurai pas pu fait pire.

Il avoua tout cela avec une certaine douceur et nostalgie. Les détails de cette affaire avait été oubliée depuis le temps, comptez une quinzaine d'années et Royce fut sauvé de justesse par son employeur et bienfaiteur, monsieur Lambertson, qui à cette époque exerçait en tant qu'avocat.

- Vous pouvez vous consoler de ne pas m'avoir eu ! Rajouta t-il en riant de bon coeur. En tout cas, il est parfois indispensable de se faire plaisir afin de pas sombrer ! Poursuivit-il tout en acquiesçant d'hochements de tête.

- Mais celui ne m'ennuie pas le moindre du monde, j'en suis très heureux même !

La seconde tournée était arrivée et le sorcier leva son verre vers elle avant de tremper ses lèvres dans la liqueur.

Puis regarda avec curiosité la scène. Un nouveau spectacle s'y dérouler. Royce appréciait grandement l'humour, même si parfois celui-ci pouvait être grossier, mais il le cachait parce qu'on attendait de lui d'être distingué, du moins sa famille le souhaitait et le prince essayait toujours de s'y tenir. Après avoir contenu un éclat de rire, il se tourna vers son interlocutrice :

- Je pense que cela pourrait être très drôle !

Il n'y voyait là aucune objection à ce que sorciers comme moldus soient tournés en dérision. Tant que cela restait une représentation humoristique, on pouvait se moquer des autres en connaissance de cause. Malgré son expérience, Royce restait insouciant et trop bon avec ceux qui pouvaient blessés consciencieusement ou non.

- Je crois que le prochain numéro est le dernier. Une exclusivité pour cette soirée, des danseuses de french cancan !




Pardon pour ce petit retard. a14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonja Franz
avatar
Gérante du réseau des Portoloin
Gérante du réseau des Portoloin

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 30

MessageSujet: Re: Joyeux début, fin catastrophique ? [Sonja]   Mer 4 Jan - 22:14

Joyeux début, fin catastrophique ?
Une sorcière surprenante? Dit-il ça pour parler de son entourage moldu, qui lui donne accès à une culture assez singulière? C’est vrai que vivre avec une belle-famille moldue rend son mode de vie plutôt original, et rarement lassant, grâce aux découvertes que Sonja continue ainsi de faire. Et il en va de même pour eux.. Du moins, pour son époux, à qui elle confie parfois plus qu’elle ne le devrait sur le monde de la magie. Rien de compromettant, mais disons qu’elle ne cache pas vraiment ses livres d’arithmancie ni de divination, sachant bien qu’Isaak est devenu passionné par le sujet. Tout cela lui manque, comme les questions incessantes de l’étudiant qui prenait un regard soudainement enfantin du haut de ses 28 ans, dès que ces bouquins éveillaient plus encore sa curiosité. Plutôt que l’accabler, cette vision fit sourire la Ministéreuse.

Elle ne su pas si c’était l’alcool ou la spontanéité naïve du blondin qui racontait ses déboires qui la fit glousser sans moquerie. Mais ce côté gauche décomplexé du secrétaire qui continue de raconter ses déboires atypiques le rend toujours plus attachant.

« Ah, oui, je me souviens de cette histoire! »
Elle rit encore un court moment, plus sur la situation en elle-même que sur le « malheur » passé de son interlocuteur. « Vous n’êtes pas le seul, ce genre d’accidents arrive, quand des maladroits comme nous sommes dans la place! Cela me rappelle une de mes premières manipulations de Portoloin dans le cadre de mes fonctions! J’étais tellement nerveuse, que j’ai lâché des gobelins au beau milieu d’une rue moldue! Quel bazar c’était! »

Encore une fois, Sonja met sur le compte de l’alcool le fait de pouvoir parler de cette « erreur » qui l’accable encore bien trop par moments. Mais, en rire, pour une fois, est rafraichissant à souhait. Et puis, cela lui a quand même permis de rencontrer celui qui est désormais son époux. De plus, elle voulait aussi un peu encourager le blondin à ses côtés. La conversation continuait d’aller de bon train, et la blonde observa brièvement le glouton de secrétaire continuer d’enfiler des amuse-bouche à tour de bras, en les agrémentant d’alcool et d’autres liquides… Comment cet être pourtant pas bien grand peut engloutir autant? Isaak expliquerait ça par la présence d’un trou noir spatial dans son estomac, comme il le fait pour excuser son propre embonpoint. Sauf que Royce n’est pas gros, pour sa part. Enfin. La gêne du numéro passé avec le rire du blond, la Franz imagina aisément les moldus les tourner en dérision. Pourquoi pas, après tout. Dans ces temps durs, faire rire est une chose qui ne doit pas se perdre. Quand au prochain numéro.. Une des grandes modes des Alliés contre l’austérité : le French-Cancan.

« Au French-Cancan, alors! »

Fit la sorcière, en levant son verre, enjaillée par l’alcool, l’ambiance, et le côté fêtard de son collègue. D’ailleurs, ce ne fut pas de son ressort, mais toute l’assemblée s’enthousiasma devant cette sorte d’apothéose de la soirée, en frappant des mains en cœur, et les plus imbibés ou téméraires se mirent même à siffler et encourager les danseuses en train de faire voler leurs jupes bouffantes pleins des jolies doublures, laissant parfois voir leurs dessous. Une fois lu numéro terminé, les convives en redemandèrent de plus belle, et les artistes acceptèrent avec bonne humeur, avant de quitter pour de bon la scène. La salle se ralluma, et commença à se vider, à l’exception des clients encore occupés à consommer boissons et encas. Le retour au calme se fit ressentir presque brutalement, par contraste.

« .. Eh bien, quelle soirée. »
Fit Sonja en s’avachissant quelque peu au fond de son fauteuil, peu désireuse de partir, car la voila qui commençait à piquer du nez. Elle bâilla d’ailleurs assez bruyamment et de manière peu élégante. « Il n’y aurait pas un dernier numéro pour me chanter une p’tite berceuse? »

Ouhla. Ça y est, on dirait que l’alcool commence à bien faire effet.
Avec Royce Wentworth-Windsor



BLBLBLB:
 

______________________




Sonja Franz-Rosenthal
Fiche de liens et Index RP.
Recherche de RPs close pour le moment, mais n'hésitez pas à venir vous proposer!
❧ Sonja cherche quelqu'un pour incarner Harley, son assistant-e turbulent-e!
❧ Sonja fait ses caprices en #669966.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enolaisland.forumsactifs.com/
 
Joyeux début, fin catastrophique ? [Sonja]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis 1942 :: Le monde des sorciers :: Londres :: Rues-
Sauter vers: