Partagez | 
 

 [1944 - Février - Fin du mois] Déboires de rats de bibliothèque.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sonja Franz
avatar
Gérante du réseau des Portoloin
Gérante du réseau des Portoloin

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 30

MessageSujet: [1944 - Février - Fin du mois] Déboires de rats de bibliothèque.   Sam 15 Oct - 13:13

Déboires de rats de bibliothèque.
Même si les temps sont durs, se rendre au Chemin de traverse pour faire des emplettes fait toujours l’office d’un rayon de soleil joyeux dans la vie devenue un peu monotone de Sonja. Cela va sonner cliché, mais la Ministéreuse aime infiniment le monde de la magie. Ce serait mentir qu’elle ne l’apprécie pas aussi pour s’échapper parfois de la réalité du monde moldu qu’il lui faut fréquenter, en continuant de nier dans son autre réalité qu’est le monde magique. Enfin, ne commençons pas à faire des paradoxes de comptoir, ça n’en vaut pas la peine, cela complexifierait juste les choses inutilement.

Dans tous les cas, tout cela est toujours plus savoureux quand Sonja accède finalement à un jour de congé. Un de ces endroits favoris du Chemin de Traverse est sans grande surprise la librairie Fleury et Bott. A vrai dire, il n’y a pas moyen qu’elle se reffrène et qu’elle ne sorte avec moins de 10 bouquin sur les bras. Dès qu’elle entre dans ce genre de lieux, c’est fatal, Sonja pourrait s’endetter en livres qu’elle n’en aurait cure. Quand elle entre dans cette échoppe fameuse du monde magique britannique, Sonja oublie toute notion de temps ou de réalité, et s’enferme dans sa bulle de contemplation de tous les ouvrages qui attireront son attention.

Fascinée par les tranches de volumes présents sur les étagères, qui s’envolaient parfois tous seuls vers d’autres reposoirs, Sonja remplissait déjà ses bras d’ouvrages, sans prêter attention aux autres clients. Si bien que dès qu’un nouveau livre attira son attention, elle se rua dessus pour le tirer de son rangement, sans prendre garde à une autre cliente à qui elle venait purement et simplement de griller la place, sans même avoir notifié son existence. Néanmoins, c'est à force de ne pas prendre garde à où elle marchait qu'elle se retrouva à louper une marche, et à tomber en arrière. Sonja eut le temps de se retenir à la rampe, mais n'evita pas de bousculer la personne à qui elle venait de "chipper" le bouquin de manière  un peu brusque. Forcée de revenir à la réalité avec tous les bouquin tombés à terre, Sonja dû bien relever la tête vers la personne bousculée.

« Euh... Désolée, je vous avais pas vue. »
Avec Isobel Harrington


______________________




Sonja Franz-Rosenthal
Fiche de liens et Index RP.
Recherche de RPs close pour le moment, mais n'hésitez pas à venir vous proposer!
❧ Sonja cherche quelqu'un pour incarner Harley, son assistant-e turbulent-e!
❧ Sonja fait ses caprices en #669966.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enolaisland.forumsactifs.com/
Invité

Invité


MessageSujet: Re: [1944 - Février - Fin du mois] Déboires de rats de bibliothèque.   Dim 18 Déc - 8:23

Je n'avais pas pu me libérer avant mais je voulais vraiment aller sur le Chemin de Traverse, à Fleury et Bott pour acheter un livre venant juste de sortir. C'est que je commençais à être court en livre non lu. Et ce n'était pas ceux de la bibliothèque qui pallierait à ce fait. C'est pour cela qu'à la première occasion je m'était rendu à Pré au Lard pour pouvoir transplaner en toute liberté, direction Le Chemin de Travers.
Atterrissant dans une rue annexe, je rejoignis la grande artère et déambulais jusqu'à la boutique voulue, le libraire. Entrant, je respirais l'odeur de vieux papiers et commença à déambuler dans les rayonnages à la recherche de lecture. Un livre ne tarda pas à attirer mon attention et j'allais le prendre quand une malotru le pris juste sous mon nez sans s'excuser. Poussant un soupir de frustration, je pris un exemplaire similaire posé à côté et continua mon petit tour.
Alors que j'avais fait à peine quelques pas, je me retrouva avec ma voleuse de l'instant qui me tomba dessus, littéralement, en loupant une marche.

- La poisse ! C'est pas possible d'être aussi maladroite par Merlin !


Heureusement elle se rattrapa à la rambarde, me bousculant juste, mais tout ses livres tombèrent par terre et elle sembla enfin revenir sur le plancher des vaches. Je la vis relever la tête vers moi et s'excuser, excuse que j'essuyais d'un geste de la main pour me pencher et l'aider à ramasser tout ses livres tombés au sol.

- Il n'y a pas de mal, mais faites attention la prochaine fois, je ne serais pas là pour amortir votre chute madame....

Continuant de ramasser tout ce qui était tombé, je ne fis pas attention à ce qu’elle faisait elle même.

Revenir en haut Aller en bas
Sonja Franz
avatar
Gérante du réseau des Portoloin
Gérante du réseau des Portoloin

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 30

MessageSujet: Re: [1944 - Février - Fin du mois] Déboires de rats de bibliothèque.   Lun 19 Déc - 10:31

Déboires de rats de bibliothèque
La maladresse de Sonja. Parlons-en. On pourrait écrire un bouquin dessus, rien qu’en constituant un almanach de toutes les scènes de sa vie qui ont inclus une maladresse de sa part. Le commentaire de ces scènes, lui, pourrait très bien faire atteindre le millier de pages à ce bouquin. Mais écrire un tel ouvrage serait quand même quelque peu narcissique. Sonja compris plutôt bien l’agacement de l’inconnu qui l’avait empêchée malgré elle se ramasser sur le parquet, d’autant plus qu’on ne lui avait rien demandé. Reconnaissante malgré tout, Sonja envoya à la brune un hochement de tête docile.

« Oui ça, vous pouvez le dire… »
Elle eut un rire gêné bref, qui la fit certainement paraître comme une véritable gourde. « Encore navrée! »

Sonja s’attela à ramasser rapidement ses livres tombés à terre dans le processus, tout en agitant une main en direction  de son interlocutrice pour lui indiquer que ce n’est pas à elle de ramasser, après ce qui vient de se passer. Et aussi car la blondine est parfois ridiculement fière, mais, chut.

« Laissez, laissez..! »

Il est vrai que tout le monde ne la rattrapera pas toujours lors de ses chutes. Mais, euh, ça arrive pas si souvent que ça, d’abbord. Mensonge. La Ministéreuse est une véritable cruche, à ses heures, quand sa maladresse prend le contrôle. Elle eut l’impression qu’en l’excusant, la brune en face d’elle, et en train de l’aider à ramasser ses livres lui demandait son nom en laissant trainer le ton après « Madame… ». Ou peut-être pas. Dans le doute, et au risque de se ridiculiser pour avoir mal interprété, Sonja décida de se présenter.

« Franz. Sonja Franz, mais vous pouvez m’appeler Sonja! Et vous, comment vous nommez-vous?»

Dit-elle avec un certain enthousiasme. Entrée en matière cavalière et confuse, bonjour. Probablement lié au lieu et aussi au fait que la binoclarde ne rencontre pas si souvent des inconnus qui l’aident gracieusement à ramasser ses livres. Et parce qu’il vaut mieux en rire.

« Ne vous en faites pas, d’habitude, cela ne m’arrive jamais! »

Menti-elle de manière éhontée, alors qu’à force de fréquenter cette librairie, les employés comme certains livres ensorcelés connaissaient la manie de la Franz d’être dans la lune et de rater quasi systématiquement les marches. Marches qu’elle devrait pourtant connaître par cœur. Son regard dévia vers les livres que transportait sa « sauveuse », et Sonja s’enthousiasma immédiatement, en voyant que la jeune femme possédait le même ouvrage qu’elle.

« Oh, vous vous intéressez aussi aux fantômes et à leur pouvoir de matérialisation et d’influence sur le monde physique? »

Fit-elle en montrant le livre qu’elle venait de dégotter dans les étagères, toute sourire, comme une enfant en mode « ooooh c’est rigolo on a le même livre, hihi! ». Avec cette humeur un peu trop joyeuse, la Ministéreuse allait finir par faire leur à une pauvre inconnue qui n’avait rien demandé.
Avec Isobel Arrington


______________________




Sonja Franz-Rosenthal
Fiche de liens et Index RP.
Recherche de RPs close pour le moment, mais n'hésitez pas à venir vous proposer!
❧ Sonja cherche quelqu'un pour incarner Harley, son assistant-e turbulent-e!
❧ Sonja fait ses caprices en #669966.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enolaisland.forumsactifs.com/
Invité

Invité


MessageSujet: Re: [1944 - Février - Fin du mois] Déboires de rats de bibliothèque.   Lun 16 Jan - 9:53

Je l'écoutais se présenter tandis que nous ramassions ses livres et laissa échapper un petit sourire. La demoiselle m'avais tout l'air d'être une pile électrique ne tenant pas en place, d'où sa maladresse. Mais je n'en dis rien, me contentant à mon tour de me présenter sans frioriture.

- Isobel Arrington

Je relevais la tête vers elle quand nous eûmes finis de ramasser tout ses livres et haussais les épaules. Dans le fond je m'en fichais un peu que cela lui arrive jamais. Tout ce que je voulais c'est qu'elle ne se recasse pas la figure sur moi. Moi égoïste ? Non juste pragmatique. En attendant ma pile électrique qui s'était calmé, repartit pour un tour en voyant que j'avais pris le même livre qu'elle. Et apparament elle ne se souvenait pas avoir pris son exemplaire juste sous mon nez. Mais je n'allais rien dire car elle me semblait un peu délurée, et que dans le fond je la comprenais, étant pareil qu'elle à une époque à présent révolue.

- En effet, comme vous. Sans indiscrétion, puis je vous demander pour quel raison vous le faites en ce qui vous concerne ?

Je reserrais mes livres contre moi, l'observant, tout de même curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Sonja Franz
avatar
Gérante du réseau des Portoloin
Gérante du réseau des Portoloin

Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 30

MessageSujet: Re: [1944 - Février - Fin du mois] Déboires de rats de bibliothèque.   Mer 25 Jan - 11:18

Déboires de rats de bibliothèque
L’inconnue, que Sonja pourrait désormais nommer Miss Arrington, ne semblait pas franchement partager son enthousiasme. Ou alors est-ce dans sa nature de ne pas s’enjailler pour un oui ou pour un non. Ce n’est pas dans la nature de la Ministéreuse non plus en un sens. Mais quand des livres sont en jeu, oui. Là, sa joie peut devenir absolument sans fin, et franchement fatigante pour ceux qui en « feront les frais ». La façon dont elle oscille ces derniers temps entre cette humeur enfantine et un certain laisser-aller pessimiste devrait l’interpeller un peu plus que cela. Enfin. Quand Sonja se souciera de ce qui peut lui arriver, on vous rappellera. Contre toute attente, Isobel s’intéressa à l’intérêt de Sonja pour leur bouquin commun.  La bonde fit mine de réfléchir un instant.

« ..Hm. Je n’ai pas de raisons particulières de m’y intéresser, je crois. J’aime juste lire et m’instruire un peu plus. C’est un peu vaniteux, mais j’aimerais bien pouvoir lire tous les livres du monde pour en savoir encore d’avantage. »
Elle contempla de nouveau la couverture du livre avec un air inspiré. « Mais pour revenir aux fantômes, c’est d’autant plus un sujet que je ne connais qu’assez mal. D’où mon enthousiasme. »

Modestement, elle ramena le livre contre elle avec les autres, puis renvoya la question à Isobel.

« Et vous, Miss Arrington ? Vous avez un goût particulier pour les mondes de la mort, peut-être ? Une raison à cela ? »

Avec Isobel Arrington


______________________




Sonja Franz-Rosenthal
Fiche de liens et Index RP.
Recherche de RPs close pour le moment, mais n'hésitez pas à venir vous proposer!
❧ Sonja cherche quelqu'un pour incarner Harley, son assistant-e turbulent-e!
❧ Sonja fait ses caprices en #669966.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enolaisland.forumsactifs.com/
Invité

Invité


MessageSujet: Re: [1944 - Février - Fin du mois] Déboires de rats de bibliothèque.   Sam 18 Fév - 9:00

Je l'écoutais m'exposer son point de vue sur la question de pourquoi ce livre. Elle me semblait curieuse de tout, et elle le dis en voulant découvrir tout les livres qu'ils existent. Je ne réussis qu'à esquisser un léger sourire en l'entendant revenir sur le sujet des fantômes avant d'hausser les épaules.

- Raison personnelle que je ne veut dévoiler, excusez moi.


Je lui fis signe de la tête que j'allais à la caisse, si jamais elle voulait me suivre et me dirigea vers ce coin de la pièce pour payer mes achats.
Revenir en haut Aller en bas
 
[1944 - Février - Fin du mois] Déboires de rats de bibliothèque.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis 1942 :: Le Chaudron Baveur :: Rp Abandonnés-
Sauter vers: