Partagez | 
 

 Cyrian Ætheling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: Cyrian Ætheling   Dim 11 Déc - 22:32

Ætheling Cyrian

Il sera son père, et sa mère.


Genre :
Masculin.
Âge :
24 ans.
Métier :
Auror.
Lieu de résidence :
Pré-au-lard.
Personnage ou auteur de l'avatar :
Saito Hajime de Shinsengumi.

Familier :
Un chat noir sourd.
Baguette :
Aulne, crin de licorne, 33 cm, maniable.
Patronus :
Un chat aux membres déliés, comme un abyssin.
Epouvantard :
Son père, grand, vieilli, qui lui dit qu’il est déçu de lui.
Amortentia :
La violette.

Taille :
1m80.
Corpulence :
Il est mince, un peu musclé par les entrainements.
Cheveux :
Noir corbeau.
Yeux :
Noir charbon.
Signes distinctifs :
Des mains et des avant-bras abimés par l’alchimie du vitrail.
Style vestimentaire :
Sombre, près du corps. Souvent, il porte une écharpe ou un foulard blanc virginal, empesé.

Qualités :
Empathique, colères rares, poli, poète.
Défauts :
Empathique, colères noires, formel, déconnecté.
Préférences :

Le sentiment de se sentir utile, les personnes modérées.
Les techniques d’alchimie du verre, les techniques de métamorphoses du vitrail, les objets qui ont un vécu.
Antipathies :

La justice aveugle, l’efficacité à tout prix, la logique sans émotions.
La foule, l’ordre trop ordonné des choses.

Que pensez-vous de la situation politique actuelle ?

Il déteste le premier ministre actuel. Il le trouve faux et couard. Mais il est persuadé que la population a besoin d’un Ministère qui veille, même s’il veille mal.
Sang-pur ou moldu, homme ou bête, pour lui, toute souffrance de toute forme de vie doit être évitée si cela est possible.
Réputation :

Auror appliqué, peu ambitieux.
On le craint trop sensible pour rester longtemps en vie. Il repousse trop le moment de lancer un sort offensif.
Projets :

- Trouver l’équilibre entre ce qu’il est, ce qu’il veut, ce qu’il peut, ce qu’on a voulu pour lui.
- Perpétuer la tradition de vitrailliste de son père.
- Se passer des souvenirs de sa mère.
Hobby  :

Le vitrail magique:
De père en fils, les Ætheling se transmettent l'art du vitrail magique. Comme les peintures magiques, les vitraux présentent des personnalités et la capacité de bouger, d'émettre des sons, de voyager. Ses vitraux peuvent parler, changer d'apparence selon l'utilité qui leur est demandée. Exemple: un soleil peut se mettre à chanter et à briller à une heure demandée.
Cyrian a refusé de continuer le vitrail magique en profession principale mais il le perpétue en hobby. Il est possible que le cadet, encore à Poudlard, reprenne l'activité en profession principale, Cyrian ayant peu de temps à consacrer aux vitraux à cause des remous politiques du moment.
Famille  :

Parents: son père est vitrailliste, sa belle-mère est peintre amateur. Sa mère biologique est française.
Il s'entend difficilement avec son père, étonnamment mieux avec sa belle-mère.
Deux demi-frères plus jeunes que lui. L'un d'entre eux est encore à Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Cyrian Ætheling   Dim 11 Déc - 22:32

Histoire :


La Femme était belle, l’homme en voyage était amoureux. Fallait-il que le ciel soit joueur pour faire chavirer deux cœurs aux rythmes si disharmonieux. Mais ainsi sont les passions de jeunesse : ivres et inconscientes. Sous une envolée de colombes blanches, ils se jurèrent mille amours et mille folies. Sous la pluie de la France magique, pourtant, des témoins déjà prédisaient l’épilogue sans tendresse.

Quelques mois plus tard, quand les colombes furent mortes de froid et quand la tendresse tomba en lambeaux, Cyrian vint au monde et ils se séparrèent. La Femme ne désirait pas encombrer son existence d’une descendance, l’homme ne désirait pas encombrer sa conscience d’un abandon. Cyrian resta auprès de l’homme qui retourna en Angleterre.

L’homme remplaça la pluie de Paris par la pluie de Londres. Celle dernière lui paraissait plus grise et plus humide; de quoi déposer un lavis d’oubli sur son passé rêvé. Bien vite, il se remaria avec une sorcière britannique. Une dame de la région, une blonde comme la Femme, un ersatz de la Femme, la discrétion faite humaine.

Elle aimait Cyrian, cette discrète blonde et aussi malséant que cela puisse paraître, elle l’éduqua mieux que sa mère de chair et sans préférer ses propres enfants qu’elle eut de l’homme par la suite. Les années passèrent sans entrain, entre un homme triste tout puissant dans son rôle d’homme et une femme douce toute puissante dans sa vulnérabilité de femme.

Car elle connaissait parfaitement les prérogatives féminines du passé, cette fragile. Elle avait l’art et les tournures pour se parer de lassitude, de tristesse et de faiblesses. Et l’homme de jouer son jeu. Et Cyrian d’imiter l’homme. Dans le grand théâtre des stéréotypes, des préjugés, des chantages affectifs, petits et grands se jouaient les uns des autres, se griffaient, s’écorchaient, et s’aimaient, et se détestaient tout à la fois.

Cyrian entra à Poudlard. Poufsouffle. On le surnomma Cyr. On lui écourta le prénom et la vie. De ses éclats familiaux, personne ne sut rien. Alors Cyr accepta Cyr et oublia Cyrian. Poudlard fut une école de sorcellerie et de semi-sérénité. En même temps que les trahisons d’enfants et les rejets inexpliqués, il apprit aussi les amitiés sans chantage, les services rendus sans intérêt et les compliments sans flatterie.

A seize ans, il vit Lou. Oh, il l’avait déjà vue. Mais cette année-là, Lou dénoua ses cheveux au cours de métamorphose, et il en tomba amoureux. Elle avait cette façon, ce geste. Ses cheveux roux déployèrent dès lors une féminité flamboyante et toute sa personne se vêtit d’une sensualité nouvelle. Le mystère hormonal…

Le ciel répétait sa farce. Lou et Cyr avaient en commun le vernis des bonnes manières et de la politesse. Leurs bois étaient de natures différentes. Les premières années furent idylliques – il faut grandir l’espérance pour mieux la décevoir – et comme les parents de Cyr, ils se jurèrent mille amours et mille folies. Quatre enfants. Une maison. Un grand chien. Les folies sont parfois bien banales.

Peu après l’obtention de leurs diplômes, afin d’entériner un si beau mariage, Cyr se mit en tête de devenir auror. Sa jeunesse mourante ayant préservé sa capacité à croire et à obéir, il fit preuve de discipline. Sans grand obstacle à l’exception de la fatigue due à l’entrainement, il suivit les trois années de formation avec l’aisance des gens qui réussissent leurs entreprises à force de préparation. Après une année de chapeautage, il fut enregistré comme auror spécialisé dans les interrogatoires et les planifications d’enquête. Et Lou partit. Comme un fantôme, comme sa mère.

Hasard du sort ou intervention anonyme, la Femme, la mère de chair revint dans sa vie quand il fut seul.

Elle passa quelques mois en sa compagnie ou l’inverse, il lui tint compagnie… On ne sait très bien comment qualifier cette relation bancale et artificielle. Par regret ou par compassion subite, elle aida son fils à cautériser ses plaies. Et quand il lui sembla guéri, elle s’en alla pour la seconde fois. Lui la laissa faire. Ne tenta pas de la retenir. S’il l’avait fait, elle ne l’aurait peut-être plus abandonné dans le futur et bien plus que l’abandon, Cyr craignait ne plus la revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Gillean Farquharson
avatar
d'Alchimie
d'Alchimie

Date d'inscription : 27/07/2014
Messages : 266

MessageSujet: Re: Cyrian Ætheling   Mar 13 Déc - 13:35



Bonjour, je suis Gill Farquharson, je ne sais plus trop quel poste j'ai exactement, mais je suis en charge des validation, ça, c'est sûr.

La liste des aurors s'agrandit, c'est bien ! Rien à redire à ta fiche, et puis tu commences à connaître le forum, tu sais comment ça se passe, fiche de liens, toussa toussa... Rebienvenue, en tout cas
Si jamais tu as des questions sur l'alchimie, n'hésite pas : Gill est prof, et le joueur (moi) est... raisonnablementconnaisseurdironsnous (jenevoudraispastropm'aventurer) !




Félicitation, les portes du forum te sont désormais grandes ouvertes ! Si tu souhaites te présenter un peu plus personnellement à la communauté, n'hésite pas à te présenter en tant que joueur. Tu peux également poster ta fiche de relations et la compléter. Ne sois pas timide et demande des liens avec d'autres personnages ! Si tu cherches un partenaire pour RP pourquoi ne pas répondre à l'une des demandes ou poster la tienne dans les "recherches "? Et avant de fuir, n'oublie pas de remplir ton profil, ainsi que recenser ton avatar. ( Si tu es élève, il faut également faire un petit tour sur le sujet des Cours)


______________________






FAIBLE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Cyrian Ætheling   Mar 13 Déc - 14:10

Oh oui j'ai des questions sur l'alcool!

Merci Gill !
Revenir en haut Aller en bas
 
Cyrian Ætheling
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis 1942 :: Le Chaudron Baveur :: Poubelle :: Poubelle des personnages-
Sauter vers: