Partagez | 
 

 [Avril 1944] Sweet sun [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juliette Houston
avatar
Etudiant de Serdaigle
Etudiant de Serdaigle

Date d'inscription : 24/08/2015
Messages : 73

MessageSujet: [Avril 1944] Sweet sun [Libre]   Lun 27 Mar - 20:30

« Oh qu'il m'énerve ! Pas parce que Monsieur a mal à une jambe qu'il ne peut pas venir assister à un match de Quidditch. C'est que des excuses, je le sais ! Il joue, encore une fois, les divas, uniquement pour m'énerver. Je lui demande pas la pierre philosophale ! Juste m'encourager ! Ce serait la moindre des choses après tout, je suis sa petite amie. Mais ça lui demande trop d'efforts. Bien sûr, il faut marcher jusqu'au terrain et s'installer sur les gradins. Pourtant j'étais prête à lui tenir compagnie. Et il préfère étudier ! C'est pas lui qui doit passer ses BUSES cette année ! »

Je donnai un coup de pied dans le vide. J'étais vénère contre Névendeur. Aussi bien dire que nous étions en pause pour une durée indéterminée. À croire qu'il en avait rien à cirer de notre relation. Parfois, je me demandais s'il ne me comptait pas comme une mornille.

Ainsi, je l'avais abandonné dans les escaliers pour m'éclipser dans le parc et respirer un peu d'air frais. Le beau temps revenait peu à peu - évidemment trop lentement à mon goût - ce qui nous permettait de perdre notre temps sur l'étendue gazonnée. Alors que j'avançais, je vis plusieurs groupes d'études profiter du soleil. Des garçons m'invitèrent à les rejoindre, invitation que je ne daignai pas répondre. À la place, j'allai m'installer non loin du lac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurt Gale
avatar
Etudiant de Serpentard
Etudiant de Serpentard

Date d'inscription : 26/03/2017
Messages : 5

MessageSujet: Re: [Avril 1944] Sweet sun [Libre]   Ven 31 Mar - 14:39

« Pff.. Je ne comprends même pas pourquoi cette stupide matière existe… Sérieusement ? La Botanique !? Nous ne sommes pas de simples jardiniers moldus ! Et vu la dangerosité de certaines plantes, je ne comprends même pas pourquoi Monsieur Dippet la garde encore dans le programme scolaire actuel… Et cette saleté de professeur qui me donne un zéro au devoir parce que il serait soi-disant « trop bâclé pour être acceptable ». Mais elle veut que je lui rende un devoir parfait pour sa matière ? Je n’ai pas que ça à faire de ma vie ! Et pourquoi pas tant qu’on y est lui faire une dissertation de 10 parchemins sur « Pourquoi la botanique est inutile ? ». »

Le jeune serpentard arpentait les couloirs sans but précis, simplement hargneux contre le cours sordide qu’était la botanique. Kurt se surprit parfois à serrer sa baguette dans sa poche ou à avoir une soudaine envie de lancer un sort à un autre élève. Voici une des raisons pour laquelle il devait abandonner la Botanique dès la 6ème année. Même l’histoire de la magie était plus intéressante ! Kurt décida de descendre vers le Parc, un peu d’air frais ne pouvait que lui faire du bien.

Alors qu’il sortait dehors, le plus jeune Gale remarqua que le beau temps se faisait de plus en plus présent, ce qui indiquait un rapprochement des examens de fin d’année et surtout des B.U.S.E pour les 5ème année. Il voyait d’ailleurs des groupes d’élèves qui étudiaient sous l’ombre des arbres. De son côté, Kurt préférait le calme du lac. Alors il se dirigea vers celui-ci et s’installa non loin de lui. Pas loin de lui, il y avait une autre élève. D’après son expression faciale, elle avait l’air très fâchée. Maintenant qu’il y pensait, lui aussi avait une expression faciale colérique. À ce moment, Kurt remarqua que c’était une joueuse de l’équipe de Quidditch de Serdaigle, en 5ème année. Ça l’intriguait, les 5ème année ne devraient-ils pas étudier pour leur B.U.S.E ? Ça semblait très important, étant donné que tout les serpentards de 5ème année était tout le temps; ou dans la salle commune, ou dehors en train d’étudier. S’ennuyant, Kurt décida d’aller lui parler, pour passer le temps. Il se leva et se dirigea vers elle.

« Les personnes de votre âge ne devraient-elles pas étudier pour leur B.U.S.E ? »

Il s’efforça de garder un ton poli, presque hautain, mais respectueux. La Serdaigle en face de lui ne semblait pas être quelqu’un qu’on devait énerver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Avril 1944] Sweet sun [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis 1942 :: Poudlard :: Extérieur du château :: Parc-
Sauter vers: