Partagez | 
 

 [Fin septembre] Bonnes plantes et mauvaises graines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charlie Cherrytree
avatar
Préfet de Poufsouffle
Préfet de Poufsouffle

Date d'inscription : 12/02/2014
Messages : 177

MessageSujet: [Fin septembre] Bonnes plantes et mauvaises graines   Lun 14 Avr - 3:58

Ce matin-là, au petit-déjeuner, Charlie avait reçu une lettre aussi lourde de reproches qu'elle était légère de mots. Un hibou postal avait laissé tomber l'enveloppe entre son bol de porridge et ses tartines beurrées. Les céréales avaient aussitôt pris le goût du ciment. Comme d'habitude, son père signait la lettre, mais il sentait la plume de sa mère par-dessous. Son père lui faisait part de sa déception des notes qu'il avait eues à son stage de perfectionnement à l'été. Il n'avait, disait-il, pas pris au sérieux l'importance de ce cours ni les applications essentielles de la médecine par les plantes.

Il n'en fallait pas plus pour pousser Charlie à empoigner son parapluie noir, ses bottes de pluie jaunes et son ciré assorti pour sortir malgré la pluie. Mais à présent, les deux pieds bien enfoncés dans la boue vaseuse du potager, il ne se sentait pas mieux qu'un ver de terre au milieu d'une flaque. Même l'escargot dont il suivait la lente progression le long du carré des potirons avait l'air moins malheureux que lui. Pour être honnête, Charlie avait tout d'un chaton mouillé ou d'une princesse après minuit. Un peu plus et il se transformait lui-même en citrouille.

Au milieu des fleurs fanées, le préfet de Poufsouffle ne pouvait faire autrement que de constater la fin de l'été. Il ne restait plus grand-chose du flamboyant printemps précédent et les feuilles commençaient tout doucement à prendre une couleur plus proche du chocolat que du vert pimpant. Tout de même, songeait le garçon en observant les plantes, brillantes sous la pluie, on était en pleine période des récoltes, et le potager débordait encore de centaine de légumes et de simples très utiles en botanique.

Il s'ébroua comme un poney à la fin d'un galop harassant et, chassant la morosité qui le gagnait à mesure que la boue immergeait ses bottes, il referma courageusement son parapluie pour mieux chercher les simples qu'il était venu cueillir. Mais il n'eut pas tôt fait de repérer une talle prometteuse d'armoise et de consoude qu'une motte de boue alla s'écraser mollement dans son dos, lui éclaboussant sévèrement la base de la nuque. Il tourna lentement la tête dans la direction supposée du point de départ du projectile...

______________________


MP à Terry pour réponse plus rapide!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: [Fin septembre] Bonnes plantes et mauvaises graines   Jeu 24 Avr - 19:45

Rêveuse, morose, les poings seuls soutenant sa tête lourde, la rouquine de serpentarde ne prenait pas plus d'attention au bol de lait devant elle qu'à ce que pouvaient lui dire ses camarades.
Les yeux légèrement dans le vide résultant d'un réveil difficile, elle contemplait les vitraux décorés  de la grande salle qui s'ouvraient pour laisser s'engouffrer les hiboux postaux. Elle ne s'attendait pas à recevoir la moindre lettre. Ca tombait bien, elle ne serait pas déçue que les animaux lui donne raison, mais c'est le temps qui lui donnait envie de juste rester dans son lit. La pluie.

La pluie, le temps Ecossais en général était bien loin de la faire rêver, elle qui ne supportait que très mal le froid. Ces premières pluies annoncées l'automne et elle se serait damnée pour une année sèche. Bien entendu, ce n'était pas possible, et les aléas de la météo le lui rappelaient comme une menace. Bientôt, elle ne sortirait que couverte de plusieurs couches de vêtement ou ne sortirait pas du tout. Quelle perspective réjouissante.

En vérité, ce qui la laissait aussi bougonne, c'était encore de se dire que ça faisait quelques temps qu'elle attendait autant qu'elle redoutait cette journée pluvieuse. Les BUSEs, c'était pour cette année, et il fallait qu'elle se rattrape en botanique. Alors elle s'était mise au défi de se rendre dans les serres dès les premières pluies pour pouvoir se faire ses petites révisions personnelles. Travailler. En botanique. Sous la pluie.
Dans l'état actuel des choses, Sally avait envie de se laisser se noyer dans son bol de lait.

Mais dans la vie, il faut ce qu'il faut, et une fois qu'elle eut enfin fini son petit déjeuner, elle monta dans son dortoir pour s'habiller en conséquences, cape d'hiver et sa large capuche ornant ses cheveux roux, elle s'était pourvue de son livre de botaniques Milles herbes et Champignons magiques, parce que s'il était de première années, elle devait revoir les bases, c'est-à-dire que ce livre deviendrait son livre de chevet pour pouvoir avancer correctement.

Les pas clapotants, elle se retrouva dehors, fuyant vers les serres tel un spectre de la mort, et si la moindre goutte lui avait touché le nez elle aurait certainement hurlé comme l'une de ces mêmes créatures.
Glissant presque sur la pente du château menant aux serres à cause de la boue formées, elle maudissait la terre à chacun de ses pas. Se tordre la cheville, ce serait pourtant une bonne excuse pour ne pas étudier ? Si, il fallait qu'elle s'y mette si elle ne voulait pas obtenir la note Troll à es examen.
Elle arriva enfin devant la serre, claquant la porte derrière elle. Ôtant sa capuche et déposant sur un plein de travail son sac duquel elle sortit le fameux ouvrage de botanique, elle s'arrêta un instant devant les vitres de la serre. Devant elle, apparaissant flou sous les gouttes qui venaient s'écraser, une silhouette se promener dans le potager. Mais qui, à art quelqu'un de désespéré, viendrait se promener par un tel temps ? Personne de bien sain d'esprit, d'après es standards de la rouquine.

Elle allait pour reprendre ses activités quand sa curiosité naturelle la poussa à examiner plus encore la silhouette, savoir si elle pouvait connaître la personne qui se tenait un peu plus loin d'elle ou non. Si, peut-être, elle trouverait un moyen de contourner ses bonnes résolutions. Plissant les yeux et effaçant la buée d'un coup de manche, Sally finit par reconnaître entre deux citrouilles, un garçon avec lequel elle n'avait plus eu de conversations depuis bien longtemps.
Un instant, elle pensa rester dans la serre, ne pas s'imposer. Ce garçon, Charlie, elle sentait bien qu'il était fuyant, et c'est dire, depuis leur rencontre et leur arrivée à Poudlard, c'est à peine s'il lui avait adressé la parole une seule fois ! Et ça avait le don de rendre Sally mal-à-l'aise. Oui mais... Il n'est pas né celui qui snobera la rouquine sans avoir à répondre de ses actes !
Elle renfila donc sa cape, laissant ses affaires en désordre avant de sortir de la serre pour se diriger vers le potager. Une fois assez proche de lui pour être certaine qu'il l'entendrait avec la pluie battante, elle s'adressa à lui, innocemment.

« Bonjour ! Je peux t'aider ? … Charlie, c'est ça ? »

Bien sûr, elle connaissait parfaitement la réponse à sa question et elle était certaine que lui-même savait très bien qui il était. Il serait peut-être tant de comprendre pourquoi du jour au lendemain, le rouquin qu'elle avait su apprécier dès la première minute l'avait reniée en tant qu'amie.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Cherrytree
avatar
Préfet de Poufsouffle
Préfet de Poufsouffle

Date d'inscription : 12/02/2014
Messages : 177

MessageSujet: Re: [Fin septembre] Bonnes plantes et mauvaises graines   Mar 3 Juin - 2:52

[Avec mes plus plates excuses pour ce long délai. Je te propose des échanges plus courts pour faire avancer le jeu rapidement (promis, je serai plus assidue) et ainsi ne pas être trop en retard sur la trame.]

Il avait un instant craint en tournant la tête dans la direction supposée du lanceur de boue de se prendre une autre motte en plein visage (ç'aurait pu être l'oeuvre d'un jarvey après tout), aussi avait-il les yeux plissés, comme dans l'attente d'un coup, quand il examina les environs. Mais rapidement ses yeux s'ouvrirent assez grands pour être balayés par la pluie. Ses pupilles, elles, s'étrécirent considérablement pour ne former que deux petits points noirs et concentriques.

Il pivota à nouveau sur lui-même, oubliant tout de la boue qui lui glissait encore de la nuque et s'insinuait lentement à l'intérieur de son col puis de sa chemise. La pluie l'avait empêché d'entendre la Serpentard approcher, il se fit néanmoins le reproche de ne pas avoir été assez attentif : surpris deux fois en moins de trois minutes, voilà qui n'améliorait pas sa moyenne. Arrêter le Quidditch avait décidément des impacts sur tous les aspects de sa vie.

S'appuyant sur ses genoux il se remit debout en moins de deux, s'étonnant d'être à présent nez à nez avec Sally, alors qu'elle l'avait pendant un moment dépassé de plusieurs centimètres. Comment le savait-il, lui qui tenait généralement deux bons mètres minimum de distance avec cette fille en plus d'éviter de la croiser? Parce que bien qu'il eut réussi jusque là à n'avoir pas une seule fois eu à travailler en équipe avec elle ou à se retrouver à moins de trois pupitres d'écart, il ne pouvait s'empêcher de remarquer de petits détails, comme les centimètres qu'elle avait gagnés à chaque rentrée, sa taille qui s'était... féminisée, la couleur de ses attaches à cheveux quand elle était de bonne humeur, la manière qu'elle avait de pencher la tête lorsqu'elle travaillait sur un devoir de métamorphose, le roux changeant de ses cheveux selon la lumière du jour...

Un petit silence inconfortable se creusant un nid au milieu des trous boueux du jardin, Charlie se racla la gorge en ramenant une mèche de cheveux à présent détrempée derrière ses oreilles. Une coulée de boue froide s'insinuait désagréablement entre ses omoplates, mais il la chassa de ses pensées.

"Je collecte des simples pour un travail de botanique." Et il n'allait certainement pas ajouter autre chose et entretenir ainsi la conversation. Il ne voulait pas avoir de liens avec un Serpentard, même avec cette Serpentard-là. "Si tu veux m'excuser..." glissa-t-il en se détournant pour revenir à sa talle de consoude et d'armoise. Il espérait que la tache de boue dans son dos n'était pas trop visible.

______________________


MP à Terry pour réponse plus rapide!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Fin septembre] Bonnes plantes et mauvaises graines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis 1942 :: Le Chaudron Baveur :: Rp Abandonnés-
Sauter vers: