Partagez | 
 

 Fae MacKenzie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fae MacKenzie
avatar
Etudiant de Poufsouffle
Etudiant de Poufsouffle

Date d'inscription : 01/03/2015
Messages : 69

MessageSujet: Fae MacKenzie   Dim 22 Mar - 21:56

Fae Titania MacKenzie

C’est beau comme on s’aime


Genre :
Féminin
Âge :
12 ans (9 novembre 1931)
Lieu de résidence :
Glasgow
Maison :
Pouffsoufle
Année :
première année
Personnage ou auteur de l'avatar :
Esther de Ni-Nig

Familier :
une belette rousse du nom de Pipi
Baguette :
Bois de cornouiller, crin de licorne, 26 cm, souple et bruyante
Patronus :
Inconnu à ce jour
Epouvantard :
un cadavre de cheval
Balai :
N’en a pas
Amortentia :
L’odeur du foin
Matières :
Douée en soins aux créatures magiques et en histoire de la magie, sinon dans la moyenne en métamorphose, en vol sur balai, en défense contre les forces du mal et en sortilèges, absolument trollistique en potions et en botanique

Taille :
144 centimètres
Corpulence :
cagneuse
Cheveux :
Plutôt courts, d'un brun tirant sur le roux
Yeux :
Vairons (tantôt verts, tantôt bleus)
Signes distinctifs :
une cicatrice sur le sourcil droit, souvenir d'une chute brutale
Style vestimentaire :
Quand elle ne porte pas l’uniforme (un peu tout croche), elle se balade en pantalon long et en gros pull vert ou en chemise

Qualités :
fonceuse, intrépide toujours volontaire, généreuse, farceuse, déterminée, enthousiaste, curieuse et énergique.
Défauts :
, impatiente, susceptible, orgueilleuse, boudeuse, entêtée, aucun esprit de préservation, parfois enquiquineuse, incapable de se concentrer et grande paresseuse.
Préférences :
Les animaux dont personne ne veut, le refuge, sauter sur son frère pour lui réclamer des câlins (surtout le matin, quand il est le plus grognon), quand papa leur offre une glace sur le Chemin de traverse, le pain d’épice de maman, les bibliothèques, les livres, jouer des tours, son frère et ses soeurs
Antipathies :
les cours théoriques, les automobiles moldues, le bateau (mal de mer), être malade, le bruit des avions moldus, et puis c'est tout pour l'instant

Réputation :
 Dans le quartier où elle a grandi, elle n’a pas la réputation d’un ange, disons le mot, mais on sait aussi qu’elle a grand cœur et peut se montrer douce et délicate avec les animaux. À Poudlard, elle compte se faire vite une réputation auprès des gens intéressants.
Projets :
Suivre la même voie que son frère et devenir auror, ou bien devenir chasseuse de dragons avec Fark, ou encore propriétaire d’un magasin de glaces. Ce n’est pas clair encore. Elle a aussi une obsession : développer ses capacités de passe-muraille (après tout, elle a déjà réussi à traverser une clôture sans l’ouvrir quand ses pouvoirs magiques se sont révélés; elle doit bien pouvoir renouveler l’exploit!)
Famille  :
Les parents de Fae sont tous deux sorciers (on l’aura deviné à ses étranges prénoms…), mais elle n’est pas de sang-pur, car elle compte quelques arrières-machins moldus. Son père est propriétaire d’un bazar magique sur le chemin de traverse, sa mère dirige un refuge pour animaux maltraités ou abandonnés. Elle a un grand frère, Samuel, qui est passé par Poufsouffle, une grande sœur née en 1929 et une petite sœur née en 1935.

Histoire :
Voir ci-dessous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profmalva.tumblr.com/
Fae MacKenzie
avatar
Etudiant de Poufsouffle
Etudiant de Poufsouffle

Date d'inscription : 01/03/2015
Messages : 69

MessageSujet: Re: Fae MacKenzie   Dim 22 Mar - 21:57



Sacré caractère!
Maman dit que je ne suis pas un ange. Et papa, lui, il ne dit rien, mais il sourit. Il adore que je ne sois pas un ange parce que ça veut dire qu'avec moi, on ne s'ennuie jamais.



Je veux tout voir, tout comprendre, tout aimer!
Grâce à sa merveilleuse qualité de s’enthousiasmer pour tout, Fae peut lire un même livre 57 fois et le trouver toujours aussi fantastique à chaque page (et de l’exprimer bruyamment). Cette capacité d’émerveillement perpétuel la remplit d’une énergie débordante qu’elle canalise dans chacune de ses activités. Cela la rend aussi déterminée que dangereusement inconsciente des dangers, surtout quand il s’agit de jouer des tours (les plus complexes sont les meilleurs).

Fae est aussi dotée d’une curiosité insatiable, si bien qu’elle traîne toujours un livre dans sa poche arrière et ne regimbe pas à passer la journée le nez dans un livre quand il pleut dehors. Il est cependant possible qu’elle euh… annote accidentellement le bouquin en question, toujours dans le but de l’améliorer pour les futurs lecteurs. Elle a d’ailleurs été bannie de la bibliothèque de son quartier, ce qui ne l’empêche pas de contourner l’interdit par tous les moyens à sa disposition.

Je ne suis pas parfaite, mais presque
Parce qu'elle a tendance à croire qu’elle connaît tout sur tout, Fae n’hésite pas à étaler sa science. Elle adore par-dessus tout faire montre de ses connaissances et débattre à tout propos. Il faut cependant reconnaître que malgré son savoir encyclopédique, Fae sait admettre quand les autres ont raison, mais elle aime trop discuter pour s’arrêter. Elle n’a d’ailleurs toujours pas quitté la phase de l’enfance où on enchaîne les « pourquoi » pour faire damner ses parents.

Son excessive susceptibilité lui cause de nombreux ennuis, à commencer par des brouilles incessantes avec son meilleur ami, Fark (Echlin Farquharson, mais elle préfère Fark-parce-que-ça-sonne-comme-shark), qui, heureusement, n’est pas rancunier. Elle a presque un an de plus qu’Echlin et le lui fait régulièrement savoir, surtout lorsqu’il s’agit de déterminer qui est le chef ce jour-là.

Lunatique, moi?
En dépit de sa bonne humeur contagieuse, et parfois envahissante, Fae est sujette aux soudains changements de point d’intérêt et peut vous laisser tomber en un instant sans explication, lâchant le coin du meuble qu’elle transportait avec vous pour aller s’intéresser à la progression d’une araignée sur un mur. Malheureusement pour ses amis et collègues, Fae est aussi une indécrottable paresseuse. Sa manière à elle de gérer les périodes de stress.

En classe, son problème de concentration peut être un sérieux handicap, raison pour laquelle elle est plus douée dans les cours de magie pure qu’en magie pratique. Les cours de soins aux créatures magiques sont l’exception qui confirment la règle, encore qu’elle a une nette tendance à reprendre son professeur sur tous les points et à faire les exercices à sa manière, ce qui lui vaut des notes allant de Troll à Déplorable. Les cours théoriques sont également une vraie catastrophe.





C'est mon histoire
Et je veux bien la partager avec vous, mais il faudra rester assis et silencieux et surtout  ne pas poser de question avant la fin. Si vous êtes sages et que j'en ai envie, je vous dirai peut-être quelques secrets.



Au commencement, il y avait...
« Fae-f-a-e-ça-veut-dire-fairy-en-vieux-français », voilà comment Fae a l’habitude de se présenter quand on lui demande son nom. Très fière que son nom ait une histoire, Fae se plaît à l’expliquer en détail chaque fois que l’occasion s’offre à elle. Après tout, ce n’est pas tout le monde qui peut se vanter d’avoir un prénom vraiment original et qui en plus est du vieux français pour dire fée. Quand en plus, son deuxième prénom est Titania, on a, de l’avis de Fae, toutes les raisons de revendiquer son unicité. Elle aime aussi raconter qu’à sa naissance, deux doxies sont venues se poser à proximité de son berceau et que les deux fléreurs) de la maison les ont poursuivies dans toute la maison pour les manger, et que c’est pour ça que sa mère a décidé de l’appeler Fae. Vérité ou conte de fée? Allez savoir. Toujours est-il qu’en vieillissant, Fae n’a hérité d’aucun des traits  gracieux que les Moldus prêtent aux membres du peuple des fées et tout de ceux d’un chiot fou, ce qui n’a rien de très étonnant quand on grandit dans une famille telle que les McKenzie, au milieu d’un refuge qui a toutes les allures d’une arche de Noé magique.

L'âge tendre
Dès leur jeune âge, l’entente n’était pas des plus cordiales avec sa sœur aînée, qui n’appréciait guère de voir sa cadette attirer autant l’attention de leurs parents. Toutefois, c’était l’amour fou avec son grand-frère Samuel, pour lequel elle avait une admiration sans borne. L’ayant toujours connu borgne, elle ne comprend pas ce mouvement de recul qu’on parfois certaine personne en le voyant pour la première fois. Dès qu’elle a su marcher, elle s’est mise à le suivre absolument partout. Ce fut donc le cœur gros, la lèvre tremblotante, et une grande incompréhension au fond des yeux que Fae, deux ans, vit son frère quitter la maison pour n’y revenir que des mois plus tard. Elle le reconnut illico et se raccrocha à lui comme à une bouée pendant toutes les vacances des Fêtes et n’en pleura que de plus belle à la rentrée de janvier. Ces longues absences ne firent que renforcer l’admiration qu’elle vouait à son grand-frère.

À cinq ans, Fae avait déjà brisé 346 crayons et 5 plumes à écrire, éventré 8 livres en voulant les lire, et détringlé les rideaux un nombre incalculable de fois pour habiller une scène improvisée ou en faire des capes, des cabanes ou des douillettes pour ses poupées (ce qui incluait son infortunée petite sœur; à un an, le pauvre bébé n’avait pas voix au chapitre). C’est aussi à 5 ans qu’elle fit la connaissance d’Echlin, ou plutôt qu’elle lui chipa sa craie rouge pour aller barbouiller la clôture des voisins. C’était une histoire très intéressante sur un champignon qui se rendait au marché, mais étrangement, les adultes n’ont pas eu l’air de comprendre la valeur artistique de la murale et ne s’étaient préoccupés que des dommages matériels et du braillard Echlin.

L'enfance de l'art
Un an plus tard, Echlin et Fae étaient devenus inséparables et semaient, à leur petite échelle, la terreur dans le quartier. Il n’était pas rare pour les gens du voisinage de voir disparaître qui ses outils de bricolage, qui son nain de jardin, et de les chercher pendant des semaines avant de les retrouver dans un terrier de lapin, au creux d’un arbre ou sous les fougères géantes du vieux Fizziwig, bref dans des endroits-super-secrets. Fae elle-même disparaissait souvent sans prévenir; on avait fini par cesser de la chercher en panique, sachant qu’elle revenait toujours à la maison au lever du jour. Et puis, tout le village la connaissait, pas de danger. Mais impossible de savoir où elle passait ces heures-là, elle refusait de le dire, et même son meilleur ami disait l’ignorer. À croire qu’elle s’en allait jouer avec les fées!

L’année de ses sept ans fut celle de la révélation magique. Elle se tenait accoudée à la clôture du jardin, à l’avant de la maison, en compagnie d’Echlin et de la cadette des McKenzie. Tous trois donnaient des coups de pied dans la clôture en attendant l’arrivée de Samuel. La mère de Fae était partie une heure plus tôt en direction de la gare pour aller accueillir son aîné. Papa était aux fourneaux, tentant de préparer ce qui s’avérerait sans doute une nouvelle catastrophe culinaire. Quand les silhouettes familières se dessinèrent au bout de la rue, Fae lâcha un cri de joie qui fit s’envoler tous les oiseaux des environs. Elle était tellement pressée de retrouver son frère qu’elle en oublia d’ouvrir la porte de la clôture… mais se retrouva de l’autre côté sans même avoir sauté par-dessus. Stupéfaite et folle de joie, Fae courut vers son frère et sa mère pour leur raconter qu’elle venait juste de faire de la magie. Après bien des cris, des questions et des mises en doute, et grâce au témoignage d’Echlin, la famille dut bien reconnaître que leur fille venait de révéler ses talents magiques (bien avant sa sœur aînée, à la grande colère de celle-ci). Dans les jours suivants, Fae se fit de nombreuses bosses en tentant de reproduire sans succès son tour de passe-muraille. Pour la consoler, et l’aider à occuper son été, son frère l’a initiée à la lecture des romans d’aventure. Et à partir de ce moment, Fae n’a cessé de lire tout ce qui lui tombe sous la main, même les livres de recettes de papa et les manuels de soins de maman!

À huit ans, sa vie faillit basculer en même temps qu'elle lorsqu'elle chuta du haut de la cabane qu'Echlin et elle considéraient comme leur quartier général autant que leur navire de guerre. Alors que tous deux se chamaillaient, à nouveau, pour déterminer qui serait le capitaine, Fae perdit l'équilibre et bascula dans le vide. Elle n'eut que le temps de lâcher un cri de terreur absolue avant qu'une corde s'enroule magiquement autour d'elle et ralentisse sa chute. Fark venait d'avoir la confirmation qu'il était un sorcier... en lui sauvant la vie! Ce jour-là, Fae se promit d'être plus prudente, ce qui ne l'empêcha nullement de se fendre l'arcade sourcilière en tombant dans un ruisseau deux jours plus tard.

Encore attendre?!
En 1940, alors que tout le monde adulte s’inquiétait que la guerre ne touche l’Angleterre, Fae se préoccupait surtout de l’état de santé d’une maman belette recueillie par sa mère. Elle mourut d’ailleurs une semaine après son arrivée au refuge, à la grande tristesse de Fae, laissant derrière elle de petits orphelins. La fratrie en adopta chacun un. Fae nomma le sien « Pipi », pour énerver sa sœur. Quand celle-ci quitta à son tour la maison pour Poudlard, Fae ressentit une violente piqûre de jalousie. Mais elle aussi irait bientôt et elle serait envoyée à Poufsouffle, comme Samuel. Deux ans plus tard, elle dut toutefois affronter une grande déception : pas de lettre de Poudlard. Son anniversaire tardif repoussait sa rentrée d’un an! La déception fut un peu adoucie, car cela voulait aussi dire qu’elle serait dans la même année qu’Echlin, mais cette année supplémentaire lui parut atrocement longue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profmalva.tumblr.com/
Gillean Farquharson
avatar
d'Alchimie
d'Alchimie

Date d'inscription : 27/07/2014
Messages : 265

MessageSujet: Re: Fae MacKenzie   Mar 24 Mar - 12:04

Ma première "consultation", c'est beau, l'émotion m'étreint, qu'on m'apporte des sels ! *PAF*

Hum, non, plus sérieusement, j'ai tout lu et ai repéré seulement un petit truc qui m'a embêté : dans les préférences, tu écris "quand papa leur offre une glace chez Florian Fortarôme". Sauf que Florian est le marchand de glaces du Chemin de Traverse à l'époque de HP... donc si c'est le même, il me paraît quand même sacrément âgé ! Après, c'est peut-être son père ou grand-père, qui porte le même prénom que lui ? Voilà, quoi, je crois qu'il y a une petite précision à apporter.

Sinon, il me semble qu'il faut préciser toutes les matières suivies à Poudlard, pas seulement celles où l'élève est doué, mais ça, les admins te le rediront.

______________________






FAIBLE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Fae MacKenzie   Mar 24 Mar - 12:39

Heyhooo ♥
Alors moi j'ai quelques trucs a dire, rien de méchant puisque ta fiche est très bien en général :

Déjà comme dit Gil, pour les cours faut mettre TOUT ceux qu'elle suit en première année ^^ (Bha alors c'un DC pourtant XD)

Ensuite pour le glacier je pense pareil que Gil, si c'est l'arrière grand parent ou le grand parent ça passe, sinon je pense pas :'D

Et pour ma part, c'est dans l'histoire, une phrase que j'ai pas compris :
Citation :

Il n’était pas rare de chercher qui ses outils de bricolage, qui son nain de jardin, pendant des semaines avant de les retrouver dans un terrier de lapin, au creux d’un arbre, sous les fougères géantes du vieux Fizziwig, bref dans des endroits-super-secrets.

Sinon je n'ai rien a dire d'autres ^^
Revenir en haut Aller en bas
Fae MacKenzie
avatar
Etudiant de Poufsouffle
Etudiant de Poufsouffle

Date d'inscription : 01/03/2015
Messages : 69

MessageSujet: Re: Fae MacKenzie   Mar 24 Mar - 15:59

Édité!

______________________


MP à Terrence pour réponse plus rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profmalva.tumblr.com/
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Fae MacKenzie   Mar 24 Mar - 16:18

Pour moi c'est bon, j'attends les autres pour te validé ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Fae MacKenzie   Jeu 26 Mar - 18:32





Bonjour, je suis Aileen Swanson, administratrice en charge des validations.

Hey Terry ♥ enfin Fae 8D Du coup on as discuter avec Gil et se trouve qu'on ne pense pas que quelque chose d'autres gêne dans ta fiche. Du coup je prend la liberté de te validé quand même ♥
Encore désolée pour l'attente é_è c'est un peu compliqué en ce moment. :'D

Loveyouquandmême♥




Félicitation, les portes du forum te sont désormais grandes ouvertes ! Si tu souhaites te présenter un peu plus personnellement à la communauté, n'hésite pas à te présenter en tant que joueur. Tu peux également poster ta fiche de relations et la compléter. Ne sois pas timide et demande des liens avec d'autres personnages ! Si tu cherches un partenaire pour RP pourquoi ne pas répondre à l'une des demandes ou poster la tienne dans les "recherches "? Et avant de fuir, n'oublie pas de remplir ton profil !

Revenir en haut Aller en bas
 
Fae MacKenzie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis 1942 :: Département de l'immigration :: Contrôle des papiers :: Fiches validées-
Sauter vers: