Partagez | 
 

 Euphemia Grace Weiss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Euphemia G. Weiss
avatar
Etudiant de Serpentard
Etudiant de Serpentard

Date d'inscription : 31/12/2016
Messages : 52

MessageSujet: Euphemia Grace Weiss   Lun 2 Jan - 22:58

Spoiler:
 

Euphemia Grace Weiss

L'amour du pouvoir


Genre :

Âge :
13 ans, née le 30 décembre 1930
Lieu de résidence :
dans le manoir de la famille de sa mère. Car si les Weiss sont ruinés, les McTerann possèdent encore une belle fortune.
Maison :
Serpentard
Année :
troisième année
Personnage ou auteur de l'avatar :
Shibata Tsugumi de Jigoku Shoujo

Familier :
un chat norvégien de 10 ans pur race nommé Arsenic
Baguette :
cerisier, crin de licorne, 18 centimètres. Très peu maniable pour les sorts défensifs, elle a un caractère très agressif. 
Patronus :
chat norvégien
Épouvantard :
le corps sans vie de son grand cousin Griffith, un Détraqueur au-dessus de lui (bien qu'il soit déjà mort, elle ne l'accepte pas et sa plus grande peur reste d'assister à son décès)
Balai :
/
Amortentia :
sucre, tabac et menthe poivrée
Matières :
pas d'option pour le moment, très douée en potions et sortilèges

Taille :
146 cm (assez petite)
Corpulence :
fine et plate (elle complexe)
Cheveux :
châtains, longs jusqu'au milieu de son dos, souvent attachés en deux tresses hautes
Yeux :
marrons, elle est hypermétrope, elle porte de grosses lunettes rondes pour travailler et lire
Signes distinctifs :
un collier en argent en forme de crocodile du Nil qu'elle ne quitte jamais (le patronus de Griffith)
Style vestimentaire :
style très classique, elle ne porte jamais de pantalon

Qualités :
génie, raffinée, discrète, concentrée, très bonne actrice pour jouer les gentilles filles lorsqu'elle souhaite obtenir quelque chose
Défauts :
supérieure, a extrêmement peur du noir, possessive, jalouse, impatiente, rancunière. Depuis la mort de Griffith, son caractère s'est encore plus renforcé et elle est devenue agressive et colérique, comme lui. Elle ne parle presque à personne ou sur un ton hautain et elle ne permet plus aux gens de lui marcher sur les pieds, même les élèves plus âgés qu'elle (quitte à se prendre une bonne raclée). Son caractère est devenu instable et personne ne sait plus comment l'aborder. Elle ne pense plus qu'à se venger, sans accepter la mort de son cousin
Préférences :
son cousin, les chats, les licornes (elle a une collection de figurines et peluches en tout genre, sa préférée étant une grosse peluche verte et argentée offerte par Griffith), les potions
Antipathies :
les sang-mêlés, la faiblesse, beaucoup de plats salés (elle mange très peu lors des repas et se rabat sur les desserts en général), les chiens et surtout la famille MacKenzie qu'elle s'est promis de détruire, en commençant par Fae pour faire souffrir Samuel

Réputation :
Euphemia est vue comme une demoiselle prodige, très intelligente et qui ira loin par sa famille. Ses parents fondent beaucoup d'espoir en elle.
Par ses camarades de Serpentard, elle est vue comme une bonne étudiante, froide mais intelligente et censée. Dans les autres maisons, elle est vue comme une jeune fille calculatrice, mauvaise et des rumeurs courent sur son utilisation de la magie noire.
Euphemia est  vue par les partisans de Grindewald comme une nouvelle génération brillante et pleine de promesses. Son caractère et ses idées sont parfaitement en adéquation avec les idéaux de Grindewald.
Projets :
elle compte suivre les partisans de Grindewald et devenir une puissante sorcière, experte en magie noire et potions (notamment les poisons)
Famille  :
ses parents sont des sorciers de sang pur, des familles Weiss et McTerann. Ils sont partisans de Grindewald depuis longtemps et ont éduqué leur fille dans l'amour du sang pur et l'importance de le conserver. Ils fondent de grands espoirs en elle, elle est leur plus belle réussite.
Euphemia adore son grand cousin Griffith. C'est l'homme de sa vie et elle se montre très jalouse envers toute autre femme qui s'approche de lui. Elle essaie d'être la meilleure pour qu'il soit fier d'elle et qu'elle soit digne de lui. Depuis son décès, elle le porte en plus haute estime encore et menace de devenir aussi colérique et agressive que lui.
Euphemia a peu d’amis, elle préfère s’entourer de peu de personnes mais qui soient sûres et fiables. Elle s’attache très difficilement et ses amis sont plus des sous fifres qu’autre chose, en-dehors d’Elena Lestrange, sa meilleure amie.

______________________

Sadness ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Euphemia G. Weiss
avatar
Etudiant de Serpentard
Etudiant de Serpentard

Date d'inscription : 31/12/2016
Messages : 52

MessageSujet: Re: Euphemia Grace Weiss   Lun 2 Jan - 22:58

Histoire :
Euphemia est le symbole de tout ce que Chriss Weiss a toujours désiré dans sa vie : un esprit brillant et tranchant, au service de la magie noire. Elle est l'espoir qui étincelle secrètement dans son cœur d'avoir une vie moins misérable que de faire partie d'une famille ruinée. Elle représente un brillant avenir aux côtés de Grindewald. Il met tout en œuvre pour qu'elle soit sa digne descendante, quitte à des fois oublier qu'elle n'a que 12 ans.

Car oui, il y a 12 ans, le 30 décembre 1931, est venue au monde un petit bout de demoiselle nommée amoureusement Euphemia par sa mère, Lulana McTerann. Trésor aux yeux de cette femme de bonne famille s'étant mariée par par intérêt à un membre de la famille Weiss – elle a plus été vendue qu'autre chose à Chriss en échange d'une place pour les McTerann dans l'entourage de Grindewald – elle a vue arriver cette naissance avec bonheur. Euphemia a comblé l'absence d'un mari trop ambitieux et un manque cruel d'affection.

Petit femme ballottée par la vie un peu trop violemment, Lulana avait fini par se résigner à n'être qu'une épouse dissimulant son malheur aux yeux des autres afin de faire bonne figure. Euphemia a changé sa manière de voir les choses, jusqu'à lui faire ouvrir les yeux sur la tristesse qui submergeait son cœur et son corps depuis des années.

Euphemia a grandi avec l'amour de sa mère, les ambitions de son père et elle s’est forgée sous le regard d'un homme, qu'elle a rencontré lorsqu'elle n'avait que 8 ans : son grand cousin Arthur Griffith Weiss. Elle est tombée sous le charme de cet agressif membre des Weiss et n’a vécu par la suite que pour lui. Le rendre fier. Être certaine d'être un jour vue par lui. Elle souhaitait uniquement être reconnue par Griffith comme étant une vraie Weiss, avec un potentiel remarquable. Elle a assimilée Griffith à une figure paternelle plus imposante et affective que son vrai père, qu’elle s’est mise à mépriser au fil des années.

À 11 ans, Euphemia est rentrée à Poudlard, dans la maison Serpentard, ce qui n'étonna personne. C'est au cours de cette première année qu'elle s'est découvert une véritable passion pour les potions et les sortilèges.

À 13 ans, elle a fait sa rentrée en troisième année. Durant l’été précédent cette rentrée, elle a eu accès aux premiers livres de magies noirs cachés dans les cachots sacrés de la famille McTerann. Elle a commencé un peu de lecture mais rien de concret pour l’instant. Son père voulait qu’elle débute plus tôt mais sa mère a toujours réussi à la protéger de cela, la considérant encore aujourd’hui trop jeune. Cette rentrée ne fut pas évidente pour la jeune femme qui, de plus en plus conditionnée par son père, ne trouva du réconfort qu’auprès de son cousin.

Jusqu'à ce jour…

« – Euphy… ?

Le silence s'étira dans le dortoir sans que rien d'autre ne vienne le trouble. C'était comme si toute l'immense école s'était tue soudainement. Le vent ne murmurait plus contre les fenêtres, les oiseaux ne chantaient plus, la neige ne tombait plus, les tissus ne faisaient plus de bruit en se froissant. Rien ne venait percer cette chape de plomb silencieuse qui s'était imposée dans la pièce verte et argent. Les quelques pas de la demoiselle ne parvinrent même pas à imposer leur existence alors qu'une silhouette s'approchait lentement d'un lit.

Sur lequel elle se trouvait, prostrée, les yeux vidés, les mains posées sur ses genoux nus. Ses longs cheveux tombaient en une triste cascade sur ses épaules en proie à la froideur de la pièce mal isolée du froid mordant de l'hiver. C'était comme si même le feu de cheminé ne parvenait pas à amener un peu de sa chaleur jusqu'à ce lit.

– Euphy…
– Laisse-moi.

Le ton était aussi glacial que la neige au-dehors. La silhouette se stoppa à quelques centimètres du baldaquin, n'osant faire un pas de plus, en avant comme à reculons. Le silence s'étira de nouveau, pesant, angoissant, oppressant. Un doux bruissement du coussinet d'un chat sur le tapis vint le troubler. L'animal arqua son corps dans un saut gracieux pour atterrir sur les genoux de la demoiselle qui se redressa. Sa fine main blanche – de celles qu'avaient les princesses dans les contes des moldus – vint se perdre allègrement dans l'épaisse fourrure tigrée.

– Tu ne devrais pas rester seule.

D'un coup, la demoiselle se leva, faisant sauter le félin sur le tapis. Ce dernier vrilla ses yeux inquisiteurs sur la silhouette qui fit un pas en arrière avant de feuler tel une panthère en colère. Les poings de la jeune adolescente se serrèrent si fort que ses phalanges s'en retrouvèrent blanchies. Son regard brilla d'une intense fureur et la silhouette sortie, se sachant incommodante.

Une fois seule, la demoiselle desserra ses poings pour mieux renverser sa table de chevet et le coffre en bois contenant ses habits dans des mouvements rageurs. Son souffle se fit sifflant, entrecoupé de sanglots retenus prisonniers au fond de sa gorge. Elle ne succomberait pas. Elle s'interdisait de pleurer. Elle devait être forte, même à 12 ans. Seulement, à 12 ans, il est impossible de ne pas pleurer. Elle éclata en sanglots, continuant de renverser ses affaires sans se préoccuper de ce qu'elle pouvait bien casser.

Dans un geste enragé, elle ouvrit la fenêtre et poussa un hurlement déchirant que les cieux captèrent alors qu'une neige froide commençait à tomber sur le grand château. Ses poumons s'enflammèrent, sa gorge explosa sous son cri qui résonna jusque dans les profondeurs de la Forêt Interdite. Il se brisa au bout de quelques secondes et la jeune femme s'écroula au sol, s'adossant contre le mur en pierre froid, sans refermer la fenêtre. Elle laissa le chat se glisser dans ses bras et plongea son visage dans sa fourrure pour étouffer ses pleures. Elle resta ainsi prostrée pendant de longues heures, jusqu'à ce que le dîner ne soit servi. Personne ne vint la déranger.

Au bout de tout ce temps, alors qu'elle ne possédait plus un once de larme à verser, elle sentit un autre sentiment s'emparer d'elle. Une intense colère et le désire de faire souffrir atrocement la personne qui venait de lui voler une partie de sa vie. Elle redressa légèrement le visage, les cheveux et les épaules couverts de la neige que la fenêtre avait laissé entrer. Dans le nouveau silence du dortoir, sa voix s'éleva, comme le grondement colérique d'un tigre blessé.

– MacKenzie, tu vas me le payer. Je vais t'arracher ce que tu as osé me prendre, et plus encore. »

______________________

Sadness ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Marvolo Riddle
avatar
Fondateur  Etudiant de Serpentard
Fondateur
Etudiant de Serpentard


Date d'inscription : 12/06/2010
Messages : 835

MessageSujet: Re: Euphemia Grace Weiss   Mer 4 Jan - 0:42

Bienvenue!

On t'aime déjà tu sais?



Bonjour, je suis Tom, Admin en charge des validations.

Re-bienvenue ! panda
On est content de te recompter parmi nous ! : =D C'bien on manquait de p'tits jeunes en tout cas. On espère que tu t'amuseras avec ton nouveau personnage. ;D




Félicitation, les portes du forum te sont désormais grandes ouvertes ! Si tu souhaites te présenter un peu plus personnellement à la communauté, n'hésite pas à te présenter en tant que joueur. Tu peux également poster ta fiche de relations et la compléter. Ne sois pas timide et demande des liens avec d'autres personnages ! Si tu cherches un partenaire pour RP pourquoi ne pas répondre à l'une des demandes ou poster la tienne dans les "recherches "? Et avant de fuir, n'oublie pas de remplir ton profil !


______________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://felixdix-neuf.forumactif.org
Euphemia G. Weiss
avatar
Etudiant de Serpentard
Etudiant de Serpentard

Date d'inscription : 31/12/2016
Messages : 52

MessageSujet: Re: Euphemia Grace Weiss   Mer 4 Jan - 0:44

Merci Tom, cette fois je ne compte pas partir aussi vite que la dernière ! happy

______________________

Sadness ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Euphemia Grace Weiss
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis 1942 :: Département de l'immigration :: Contrôle des papiers :: Fiches validées-
Sauter vers: