Partagez | 
 

 [8 Janvier 1944] La victoire aime l'effort. (Gail)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lian Jenkins
avatar
Capitaine de Gryffondor
Capitaine de Gryffondor

Date d'inscription : 18/12/2013
Messages : 1163

MessageSujet: [8 Janvier 1944] La victoire aime l'effort. (Gail)   Lun 29 Fév - 20:57



La victoire aime l'effort.
Avec Gail MacKenzie


Les vacances passé, c'était le bon moment de ce motiver un peu pour le prochain match. Cette fois on affrontait Serpentard, et autant dire qu'on avait intérêt à les battre si on voulait gagner la coupe cette année. Être capitaine avait au moins l'effet de me faire bouger un peu plus pour les entraînements. Jusqu'ici on s'en sortait bien, mais on était déjà en janvier, le dernier match était en Mai, aprés ça, le quidditch c'était finit pour moi, comme pour Onyx, fallait pensé à la relève et donner toutes leurs chances aux prochain pour qu'il puissent ce construire une équipe solide. J'espère que l'insigne ira à Penney, elle le mérite, et avec elle au moins j'étais certain que l'équipe ferait des étincelles ! En bien ou en mal, ça .. ça reste à voir et ça dépendra plus que d'elle !

Enfin on y était pas encore. Pour le moment valait mieux ce concentrer sur ce qu'on avait à faire. L’entraînement de cette semaine s'était bien déroulé même si l'état d'Onyx ce ressentait par moment dans ses réflexe, on va dire qu'on était bon. J'espère que le prochain match sera pas avant une pleine Lune, sinon on peut ce trouver un nouveau gardien tout de suite.
Pour une fois je leurs avait demandé de laisser les balles dehors, quelques élèves étaient venus assisté à l’entraînement et semblaient déjà partir mais moi j'avais d'autres projet en tête. Une certaine rouquine avait besoin de conseil et d’entraînement, encore. Un entraînement après l’entraînement, mais fallait bien ça si on voulait une bonne équipe l'année prochaine, puis on est jamais en manque de bon joueurs de toute manière.

Pied à terre et balais sous le bras, je profitais des quelques minutes de calme ou tout le monde ce rendait au vestiaire pour fumer une cigarette durement mérité. Une ou deux même, ces temps ci j'en avait jamais assez de toute manière. MacKenzie a pas un niveau épouvantable donc y'avait de l’espoir.. je me sentais pas d'humeur à traiter des cas désespéré qui changent de cape au moindre coup de vent. Elle approcha avec son balais, visiblement prête à en découdre vus son expression déterminé. Elle était motivé cette petite, c'est bien, c'est ce qui faut vus la misère que je lui réserve. Si elle veux réussir et avoir le titre de capitaine dans quelques années, fallait pas qu'elle ai peur de Se salir !

« Alors, tu veux t'améliorer hein ? T'as de l'a chance que j'm'inquiète pour l'avenir des Rouge quand j'serais parti. »

L'accent Texan avait tendance à ressurgir brusquement après chaque vacances, avec le temps des gens finissaient par s'y habitué mais c'était pas le cas des plus jeunes qui restaient par moment à me fixé d'un air bête sans réussir à comprendre ce que je dis, surtout si je parle vite. Heureusement que pour le Quidditch faut pas trop parler.. ça facilite les choses.

« Tu veux bosser un truc en particulier ou j'ai carte blanche ? »

Clope entre les lèvres, je lui adressai un large sourire en faisant tournoyer le manche de mon balais entre mes mains. J'espère vraiment qu'elle est prête à en baver.


Codage par Jibunnie sur LIBRE GRAPH

______________________

 
La vie est une aventure audacieuse.
Ou elle n'est rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gail MacKenzie
avatar
Etudiant de Gryffondor
Etudiant de Gryffondor

Date d'inscription : 25/02/2016
Messages : 54

MessageSujet: Re: [8 Janvier 1944] La victoire aime l'effort. (Gail)   Mar 1 Mar - 18:59


 
ft. Lian Jenkins

 
La victoire aime l'effort.

 
 

 

Une fois les cours finis Gail s'était préparée afin d'aller s'entraîner au Quidditch. Mais pas avec l'équipe, elle n'en faisait pas partie, elle était juste mauvaise dans ce sport, et cela, elle ne le supportait. Ne pas être dans les meilleurs d'une compétence la mettait hors d'elle. Alors, elle avait demandé au capitaine de l'équipe de Gryffondor, Lian, qu'elle avait croisé quelque jour plutôt aux côtés de son cher cousin, en train de boire du whisky comme deux idiots, de l'entraîner en fin de journée, ce qu'il avait accepté, plein d'ambition pour la gamine, apparemment.

La jeune femme avait enfilé sa cape de sorcier aux couleurs de sa maison, son pantalon de vol et avait mis le reste de l'équipement dans son sac en toile, avec un bouquin de potion, histoire de réviser en regardant l'entraînement de l'équipe. Quand elle les regardait, Gail en profitait pour noter quelques techniques mises en place par les joueurs, histoire de les réutiliser. Il fallait dire que la rouquine, quand elle était dans le mal, prenait beaucoup de mal pour s'améliorer ! Alors, studieuse, et assise dans les gradins, elle prenait des notes entre deux formules de potions.

Puis, quand l'entraînement prit fin, elle rangea vite ses affaires, enfila les protections de Quidditch, attrapa son balais et descendit pour rejoindre Lian. Comme à chaque fois, elle relevait l'accent (qu'elle trouvait charmant) de son ainé gryffon, mais jamais elle ne le lui disait. Ce dernier la mit directement dans le jus, avec son regard déterminé. Il voulut savoir si elle voulait réellement progressé et s'il avait carte blanche.

   - Carte blanche ! Je sais pas vraiment où est-ce que je suis la plus mauvaise, ou la meilleure en fait ... Autant tout faire non ?

Gail ne décrocha pas son regard de celui de Lian, pour lui montrer qu'elle n'allait pas défaillir et qu'elle allait arriver au bout de son entraînement, peu importe ce qu'il lui demanderait. Enfin, elle espérait pouvoir.

  - Bon, alors ? Par quoi on commence ?

Bien qu'elle craignait un peu ce qu'elle devrait faire, la rousse voulait commencer, elle voulait devenir meilleure le plus vite possible, afin de maintenir sa première place (et son égo) coute que coute ! Elle s'accrocha fermement à son balais, le cuire des gants frotta le bois et crissa légèrement. Elle redressa sa tête, faisant voleter sa queue de cheval, soutenue par un de ses fameux noeuds cadrillés rouge et blanc.
 
- Adrenalean 2016 pour Epicode.
 

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lian Jenkins
avatar
Capitaine de Gryffondor
Capitaine de Gryffondor

Date d'inscription : 18/12/2013
Messages : 1163

MessageSujet: Re: [8 Janvier 1944] La victoire aime l'effort. (Gail)   Mer 2 Mar - 17:03



La victoire aime l'effort.
Avec Gail MacKenzie


Elle était remonté à bloc ! C'est bien, parce qu'elle allait en avoir sacrément besoin. Elle me faisait rire cette petite mais j'aimais bien son enthousiasme. Carte blanche, j'espère qu'elle sait que ça va faire mal alors ! Je finissais ma cigarette en l'observant de la tête au pied avec attention. Elle n'avait pas de préférences mais je crois qu'on pouvait déjà en éliminer quelques un vus sa carrure et sa taille.

« J'pense qu'c'est inutile de t'faire tester le post de batteur et de gardien. J'suis pas contre le fait qu'ce soit des filles qui s'y collent, mais pour les batteurs vaut mieux avoir d'la force dans les bras.. l'prend pas mal mais t'as l'air musclé comme un botruc... On a tendance à privilégier les gros bras donc si deux garçons s'proposent l'année prochaine tu risque de pas être prise. Gardien c'est un peu le même topo même si l'agilité compte beaucoup.. être grand ça aide,  avec des grands bras et d'longues jambes y'a moins de mouvements à faire pour couvrir un anneau... et là encore.. Si une asperge s'amène, tu t'feras griller ta place... et pas de chance.. chez les septièmes années, c'est batteur et gardien qui quittent. »

On peut être certain que ceux qui n'ont pas été retenu cette année pour le post allaient ce dépêcher de ce présenter l'année prochaine.. Alors autant lui faire bosser quelque chose qui lui convient mieux et ou elle ne présentera pas de handicape de base.

« Reste.. Attrapeuse, ou poursuiveuse. T'as le gabarit pour les deux. Pour les attrapeurs c'est la maîtrise d'la vitesse qui prime et également un peu d'agilité ouais pour pas t'fracasser par terre à la première feinte. Poursuiveur faut d'la dextérité, et d'la concentration, vitesse aussi ça semble logique, mais s'pas la prio.. allez vite ça sert à rien si t'arrive pas à bien placer tes passes.. et en défense c'est carrément plus utile d'savoir reprendre une balle que de dépassé l’adversaire ... Jusque là ça va ? »

Clope finit, je fis disparaître le mégot d'un coup de baguette avant de faire signe à la jeune fille de me suivre au bout du terrain en grimpant sur mon balais. On allait faire quelques exercices simple pour commencer, voir ce qu'elle préfère et ou elle a le plus de facilité. Une fois au bout du terrain je lui désignais l'autre extrémité d'un coup de tête en relevant le nez avant de sortir ma baguette pour placer le vif d'or en dessous des gros anneau. Pour le moment il était immobile.

« On va commencer simple et voir s'que tu préfère. Tu vois le vif d'or là bas ? On va juste faire la course et tu vas essayer d'le chopper avant moi. D'acc ?»

Plutôt simple. On distinguait à peine la petite boule d'or, heureusement qu'elle ce démarqué du paysage gris sinon je suis même pas certain de réussir à la voir. Preuve qu'attrapeur c'était pas mon truc.. du tout. 


Codage par Jibunnie sur LIBRE GRAPH

______________________

 
La vie est une aventure audacieuse.
Ou elle n'est rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gail MacKenzie
avatar
Etudiant de Gryffondor
Etudiant de Gryffondor

Date d'inscription : 25/02/2016
Messages : 54

MessageSujet: Re: [8 Janvier 1944] La victoire aime l'effort. (Gail)   Mar 12 Avr - 21:09


ft. Lian Jenkins

La victoire aime l'effort.




 Étrangement, Gail appréciait l'idée de se faire malmener pour progresser pendant quelques heures toutes les semaines. Elle appréciait encore plus l'idée de faire partie d'un groupe tel que l'équipe si jamais elle était recrutée. Et quoi de mieux pour être recrutée que de s'entraîner avec le CAPITAINE de l'équipe ?!

 Rapidement, il énonça les différents postes que pouvaient occuper les joueurs de Quidditch et les décrivit afin qu'elle comprenne mieux le rôle de chacun, mais surtout, qu'elle identifie ce qui lui correspondrait le mieux. Lian élimina immédiatement les postes de gardien et de batteur pour ne garder que poursuiveur et attrapeur. Deux postes qui lui plaisaient énormément car l'un reposait sur la cohésion de l'équipe et la dextérité, et l'autre, beaucoup plus personnel, permettait de remporter la victoire s'il atteignait son objectif.

 Quand il eut fini d'expliquer les instructions, ainsi que sa cigarette, il demanda à Gail si elle avait tout compris. Elle hocha vivement la tête pour confirmer et gonfla la poitrine, empoignant fièrement son balais d'une main. Il emmena l'adolescente à l'autre bout du terrain pour lui expliquer ce qu'ils allaient faire pour son tout premier entraînement. D'un coup de baguette, il plaça ce qu'ils appelaient le vif d'or, en dessous des "buts", qui était étrangement immobile. Lian lui expliqué l'objectif en quelques mots simples : faire une course pour attraper le vif en premier. Juste comme cela, ça paraissait simple ... Mais voilà, le vol n'était pas la matière dans laquelle elle excellait le plus. Elle hocha une nouvelle fois la tête et enfourcha fièrement son balais.

  - Hmmm ... Jusque là ça va, les consignes sont pas trop compliquées, et même si je pense que tu vas totalement me battre, allez ! Je me laisserai pas faire si facilement, Jenkins !

 Gail leva son menton de façon sûre, voire hautaine, avec un sourire narquois. Elle cramponna ses deux mains sur le haut du balais, plissa les yeux et se pencha en avant jusqu'à être presque parallèle au manche.

 - C'est quand tu veux, capitaine !

  L'adolescente se tenait prête à décoller et tenter de battre son aîné.
- Adrenalean 2016 pour Epicode.

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lian Jenkins
avatar
Capitaine de Gryffondor
Capitaine de Gryffondor

Date d'inscription : 18/12/2013
Messages : 1163

MessageSujet: Re: [8 Janvier 1944] La victoire aime l'effort. (Gail)   Jeu 14 Avr - 15:23



La victoire aime l'effort.
Avec Gail MacKenzie


La motivation de cette tête rousse faisait plaisir a voir. Ça rassurait quant à l'avenir de l'équipe. Maintenant c'était le moment de la pousser à fond pour voir ce qu'elle était capable de faire surtout qu'elle avait l'air prêt à en découdre.

«  Y'a pas d'soucis Princesse. Montre moi s'que tu sais faire. »

Droit sur mon balais, je pris le sifflet en bouche pour que ce soit plus simple et souffla un bon coup pour donner le top départ. Un terrain c'était pas forcément très long, et en Quidditch ça pouvait même allez très vite. Je filais à toute vitesse en jetant un coup d’œil à Gail pour voir si elle s'en sortait. Elle allait vite, sa position sur son balais était bonne même si elle avait tendance à un peu trop ce cramponner au manche. J'étais pas si loin devant une fois arrivé au bout. Je lui laissais le temps de ce stabiliser  avant de voler à sa hauteur en lui souriant.

« Pas trop mal. Faut moins serrer le manche, c'est pas dans les bras qu'ça s'passe, c'est dans les jambes. Quelqu' soit le post toute manière faudra qu'tu sois à l'aise sur ton balais en t'servant que d'une main. »


Elle était pas trop mauvaise, évidement face à d'autre qu'auraient plus d’entraînement elle ce ferait certainement piquer la place de titulaire mais c'était toujours bien de s’entraîner malgré tout. Le plus compliquer c'était de vraiment ce sentir à l'aise et de maîtriser la vitesse et son balais.

« T'es d'jà tombé de balais ? »

C'est pas un truc qu'on apprend en cours de Vol ça, pourtant au Quidditch c'était inévitable. Un jours ou un autre on tombe, j'imagine qu'elle avait vus assez de match pour le savoir... mais je crois que c'était important de bien s'en rendre compte et surtout de visualiser ce que ça fait quand on ce sent tomber dans le vide brusquement. Heureusement on a rarement d'accidents mortels. Mais des chutes ou quelques os casser, ça, c'était quasiment à chaque fois. Un coup de vent brusque, un cognard, une feinte adverse. Vraiment, c'était vite arriver et fallait pas en avoir peur sinon on remonte plus sur un balais après ça.

« J'demande parce que ça risque d'arriver. Ça t'fais peur ou pas ? Si ça t'fout la trouille on va faire deux trois exercices la d'ssus.»

Qu'elle voit qu'on en meurs pas mais que ça reste quand même assez impressionnant et que ça donne un sacrée coup d'adrénaline. Fallait pas qu'elle tourne de l'oeil une fois revenus sur le balais sinon ça servait à rien.

Codage par Jibunnie sur LIBRE GRAPH

______________________

 
La vie est une aventure audacieuse.
Ou elle n'est rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gail MacKenzie
avatar
Etudiant de Gryffondor
Etudiant de Gryffondor

Date d'inscription : 25/02/2016
Messages : 54

MessageSujet: Re: [8 Janvier 1944] La victoire aime l'effort. (Gail)   Mer 1 Juin - 23:21


ft. Lian Jenkins

La victoire aime l'effort.




Gail ne put s'empêcher de rougir quand le capitaine l'appela "Princesse". Pas tellement que cela lui faisait plaisir qu'un garçon tel que Liam s'intéresse à elle (son coeur était déjà pris ...) mais cela la gênait, seulement sa famille se permettait de tenir de tels propos à son égard. Mais la rouquine n'eut pas le temps de se poser trop de questions sur la signification de ce surnom, car le garçon souffla dans son sifflet.

A son plus grand étonnement, elle n'était pas si loin derrière son aîné, au contraire, elle était même assez satisfaite de la distance qui les séparait l'un l'autre, ce qui renforça encore son envie de s'améliorer. Elle se pencha un peu plus en avant tout en s’agrippant un peu plus à son balais, par peur de tomber de toute évidence. Liam la battue, mais sans une grande longueur d'avance, cependant, ce fut l'arrêt qui s'avéra plus compliqué. Effectivement, une fois la ligne passé elle ne parvint pas à stopper son balais au même endroit que le capitaine, et elle put mettre les pieds au sol quelques mètres plus loin.

Le jeune homme la rejoignit rapidement et débriefa ce premier vol. Il la félicita de sa performance mais lui précisa bien qu'il ne fallait pas seulement qu'elle compte sur ses bras pour se maintenir, il allait falloir qu'elle fasse confiance à ses jambes. Elle accepta la critique avec un hochement de tête, puis il lui posa une question qui au début lui sembla étrange, mais qui finit par trouver une explication. Elle réfléchit un instant :

 - Une seule fois oui, en première année .. Mais pas de bien haut, seulement de ma hauteur. J'avais été surprise !

La gryffondor se sentit honteuse mais décida de se rattraper assez vite, elle n'était pas là pour geindre, et Liam lui avait bien fait comprendre : Ce ne serait pas facile et il ne voulait pas de quelqu'un de démotivé. Et elle était motivée !

- Enfin on ne peut pas dire que c'était une vraie chute, comme on en voit parfois dans les matchs ... C'est vrai que j'appréhende beaucoup de tomber. Vraiment beaucoup. Donc oui, je veux bien des exercices, ça pourrait me servir. J'ai l'impression de me retrouver petite fille, quand j'apprenais à faire du vélo ...

 L'adolescente lâcha un petit rire en descendant de son balais et se planta devant Liam. Elle mit le pommeau de l'engin volant au sol, il était légèrement plus grand elle, ce qui la rendait encore plus petite qu'elle était. Gail ne savait cependant pas en quoi consistait ses exercices de plongée dans le vide ... A quelle sauce allait-il la manger celui-ci ?
- Adrenalean 2016 pour Epicode.

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lian Jenkins
avatar
Capitaine de Gryffondor
Capitaine de Gryffondor

Date d'inscription : 18/12/2013
Messages : 1163

MessageSujet: Re: [8 Janvier 1944] La victoire aime l'effort. (Gail)   Mar 7 Juin - 14:18



La victoire aime l'effort.
Avec Gail MacKenzie


Elle était certainement tombé une ou deux fois de balais mais ça devait pas être bien impressionnant. Y'a une différence entre glisser de son balais en cours de vol et chuter d'un balais après s’être pris une bourrasque ou un cognard ! La c’était sacrément plus violent et ça en vaccine pas mal mais j’appréciais l'énergie de cette gamine face à ma proposition. Au moins elle en veux et si elle s’entraîne bien elle méritera sa place dans l'équipe l'année prochaine c'est certain. J'eus un bref rire à sa comparaison avec le vélo et rétorqua d'une voix amusé.

« J'te fais confiance, j'ai jamais fais d'vélo d'ma vie moi »

Chez moi c'était le cheval ou rien sauf si on peut ce payer une voiture. Mais l'idée était la même, quand on chute, faut remonter sur scelle sinon on bloque et on risque de plus y arriver. Je descend de mon balais à mon tour avant de m’approcher de la jeune rouge. Le tout c'était de savoir comment s'y prendre, la faire grimper sur un balais les yeux bandé et la pousser dans le vide me paraissait un brin extrême quand même, mais l'idée s'en rapprochait assez en réalité mais on allait commencer plus simplement avant de passer aux exercices avec les balles.

« Alors, tu vas commencer par monter sur ton balais et grimper à quelques mètres, six ou sept. T'en fais pas j'maîtrise très bien le sort pour ralentir les chute, ce s'ra comme atterrir  au ralenti. J'vais me servir d'un Ventus pour faire quelques bourrasques de vent et te déséquilibrer, bien sur faut qu'tu essai de t'maintenir. Une fois qu'tu seras chuté une ou deux fois on refera pareil mais s'te fois là faudra que tu garde le souafle , et t'enir qu'à une main du coup. Savoir voler dans des conditions pourris c'est vitale surtout pur les matchs en hiver.. j'tépargne la neige déjà j'suis gentil ! »


Je pris ma baguette qui était coincé dans ma manche et encouragea la jeune fille à s'élever au dessus de ma tête. Je l'observais d'un oeil attentif, c'était pas question d'être distrait et de merder mes sort, je voulais pas la conduire à l'infirmerie en devant expliquer pourquoi elle s'est cassé une jambe, même si honnêtement ça aussi elle devait s'y préparer, les accident de quidditch c'est super courant..

« Prête Miss ? Allez ! »

Baguette en l'air, je fis quelques mouvement de poignets pour lancer quelques bourrasques en l'air et observa la jeune fille vaciller sur son balais. J'avais pas fais ça fort pour commencer, simplement pour qu'elle tangue un peu comme une barque sur une rivière un peu agité. On l'enverra en pleine tempête quand elle s'y sera un pu habitué.


Codage par Jibunnie sur LIBRE GRAPH

______________________

 
La vie est une aventure audacieuse.
Ou elle n'est rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gail MacKenzie
avatar
Etudiant de Gryffondor
Etudiant de Gryffondor

Date d'inscription : 25/02/2016
Messages : 54

MessageSujet: Re: [8 Janvier 1944] La victoire aime l'effort. (Gail)   Dim 24 Juil - 19:04


ft. Lian Jenkins

La victoire aime l'effort.




Gail appréciait Liam de plus en plus, il ne lui épargnait rien et cela lui plaisait. Beaucoup de garçons l'auraient traité comme une princesse, ce qu'elle était, mais pour progresser il fallait aussi se mettre les mains dans la boue, y mettre du sien, sinon, c'était la défaite assurée. Alors, quand il lui expliqua ce qu'ils allaient faire, elle hocha la tête et écouta attentivement. Ce qu'il lui proposait n'était pas simple, mais elle se ressaisit en se rappelant que si elle commençait à paniquer maintenant, elle pouvait dire adieu à ses meilleures notes en vol et surtout sa place au sein de l'équipe de quidditch, parce que ce qu'il l'attendait dans la réalité était bien plus violent que ce qu'ils allaient faire aujourd'hui.

Alors elle hocha la tête, lâchant un "Oui chef" plein de motivation, et grimpa sur son balais. Elle laissa son regard se perdre dans celui de Liam quelques instants, attendant son aval, et finit par se surélever d'une demi-douzaine de mètres dans les airs.

Les premières bourrasques firent envoyées rapidement par Liam qui avait la bonté d'âme de la faire commencer doucement, même si elle savait bien que la force des bourrasques allait s’amplifier et bientôt, tenir sur son balais ne serait plus une partie de plaisir.

Gail commença à tanguer rapidement, mais elle ne ressentit pas de nausées ou de maux de ventre, pour l'instant, on pouvait dire qu'elle supportait bien les petits mouvements offerts par le vent. Mais son comportement changea du tout au tout quand le vent se mit à souffler plus fort, elle jeta un coup d'oeil à Liam, l'air un peu plus paniquée. Elle tenta de se ressaisir et s'agrippa plus fortement au manche de son balais en se penchant un peu en avant pour affronter le souffle du vent.

Quand soudain elle ne put plus et se sentit tomber du balais, elle laissa échapper un cri de surprise et ferma les yeux en se voyant s'écraser sur le sol.
- Adrenalean 2016 pour Epicode.

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lian Jenkins
avatar
Capitaine de Gryffondor
Capitaine de Gryffondor

Date d'inscription : 18/12/2013
Messages : 1163

MessageSujet: Re: [8 Janvier 1944] La victoire aime l'effort. (Gail)   Sam 1 Oct - 21:07



La victoire aime l'effort.
Avec Gail MacKenzie


Je commençais plutôt lentement, envoyant quelques bourrasques vers elle pour la stabiliser, pour lui donner l'impression de voler paisiblement, puis, le vent s’intensifia lentement pour lui donner la sensation de voler à contre vent. Elle tenait bon, ses prises sur son balais étaient stable. C'était le moment d'intensifier ça. Cette fois la bourrasque fut plus violente comme on les voyait souvent à l’approche de l'hiver. Elle avait le luxe de s’entraîner sous un demis soleil. Quand le match tombe un jour de pluie, c'est une autre histoire, le bois est plus glissant et la visibilité complètement réduite, et je ne parle pas de la neige. Quelques entraînements dans ces conditions allaient s'imposer. Commencer par voler sous le coup de quelques sortilèges c'était pas plus mal. Au moins elle découvrira progressivement les joies du Quidditch sous un temps de merde.

« T'en sort bien. »

Je lui fis un grand sourire en réponse à ses œillades paniqués. Elle devait commencer à stresser un peu de tomber. Je pris encore quelques secondes pour envoyer la bourrasque qui la ferait tomber. Il fallait éviter de voler avec la peur constante qu'on allait tomber au moindre coup de vent, il fallait s'habituer à anticiper et s'adapter au différentes situation. Mais ça, ça venait avec l’entraînement et l’expérience à moins d'être naturellement doué pour ça, ce qui restait relativement rare.

La bourrasque la frappe de plein fouet, faisan tanguer le balais un peu plus violemment et la déséquilibra. Elle chuta lourdement après avoir essayé de se cramponner du mieux qu'elle pouvait. La chute était inévitable. C'était mon petit moment de stresse maintenant. Je connaissais le sort mais on était pas à l’abri d'un boulette. Heureusement le sort Arresto Momentum fut exécuté à la perfection. La jeune fille tomba légèrement sur le sol, un peu comme une plume qui tombe du ciel. Visiblement pas trop de dégâts, simplement la peur de la chute certainement.

« Alors ? Qu'est ce que ça fait ? Tu t'sens bien ? Bon la c'était qu'l'entrainement hein mais ça te donne une idée quoi. T'étais quand même à l'aise ou pas ? »


Je m'étais approché d'elle pour lui tendre la main et l'aider à se relever. La tenue de Quidditch était un peu encombrante pour se relever du sol par moments. Je lui adresse également un grand sourire, content qu'elle ai passé l'épreuve sans encombre c'était franchement un bon début ! La relève était clairement assuré, ou du moins elle le sera très prochainement.

Codage par Jibunnie sur LIBRE GRAPH

______________________

 
La vie est une aventure audacieuse.
Ou elle n'est rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gail MacKenzie
avatar
Etudiant de Gryffondor
Etudiant de Gryffondor

Date d'inscription : 25/02/2016
Messages : 54

MessageSujet: Re: [8 Janvier 1944] La victoire aime l'effort. (Gail)   Mar 4 Oct - 9:56


ft. Lian Jenkins

La victoire aime l'effort.




Gail avait senti son corps ralentir juste avant de toucher le sol, et bizarrement, le contact avec ce dernier fut bien plus agréable que ce qu'elle imaginait. Elle ouvrit péniblement les yeux pour constater qu'elle se trouvait bien sur le terrain et qu'elle n'était pas morte ou bien comateuse et que ceci n'était qu'un rêve. Elle leva ses deux yeux vers Lian qui la regardait et lui tendait la main afin de l'aider à se relever. La gamine l'attrapa et se redressa lentement, trouvant que la tenue était vraiment plus lourde que ce qu'elle imaginait. Elle l'épousseta rapidement et regarda le sourire de son aîné. Ah ce qu'il pouvait avoir l'air gentil quand il la regardait comme ça ... En fait, il était gentil, et faisait réellement ça pour elle, même si dans son égoïsme profond, la Gryffondor avait du mal à comprendre les raisons de ce geste, elle lui en était tout de même redevable.

- J'ai vraiment eu peur. D'ailleurs, je te remercie d'avoir amortie ma chute, même si je me doute bien que lors des matchs, il n'y a pas d'âme charitable pour m'aider ...

L'adolescente s'arrêta quelques secondes pour essayer de voir comment elle pourrait parvenir à faire ralentir ses chutes, mais passa vite l'éponge en se rappelant que les baguettes n'étaient pas autorisées lors des tournois et qu'il était donc évident qu'elle ne pourrait pas se sauver seule et qu'elle finirait le nez dans la terre.

- Après je me sens bien, ça fait monter l'adrénaline ! Même si ça reste très impressionnant. Et je t'avoue que non, j'étais pas super à l'aise, j'avais un peu peur de tomber, il va falloir que je m'entraîne plus que cela ...

La jeune fille marqua une nouvelle pause pour regarder le terrain de Quidditch et la hauteur des buts. Un frisson parcourut son dos et elle se concentra de nouveau sur le capitaine de l'équipe qui lui faisait face.

- Ca fait quand même très haut ... Brrr ... C'est pas très rassurant. Ca fait mal ?

En réalité la gamine, s'intéressait, plus qu'à la douleur, à l'aspect physique qu'on pourrait avoir à la fin d'un match. Elle s'imaginait difficilement rentrer les bras plein de bleus, avec son physique de crevette, et couverte de terre. Elle qui était si ravissante, c'était bien dommage.

Puis elle se ressaisit. Elle devait progresser, cesser d'être une gamine qui se plaint pour se physique, elle devait se concentrer sur ce qui comptait plus que ses tenues : l'excellence dans ses résultats. Elle souhaitait être la meilleure, les BUSE étaient l'année suivante, et elle se devait de progresser si elle voulait exceller dans toutes les matières !
- Adrenalean 2016 pour Epicode.

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lian Jenkins
avatar
Capitaine de Gryffondor
Capitaine de Gryffondor

Date d'inscription : 18/12/2013
Messages : 1163

MessageSujet: Re: [8 Janvier 1944] La victoire aime l'effort. (Gail)   Lun 7 Nov - 15:02



La victoire aime l'effort.
Avec Gail MacKenzie


Elle avait l'air de bien s'en remettre. Au moins elle était pas tombé dans les vape et n'était pas passé du rose au blanc en une fraction de seconde. C'était souvent ce qui arrivait de pire dans ce genre d’entraînement. Je me souviens parfaitement de mon état lors de ma première chute, du moins, je me souvenais des trois premières secondes, le reste était plutôt flou, même encore maintenant.

D'un coup de baguette je fis revenir le balais toujours en l'air histoire qu'il n'aille pas se perdre, emporté par le vent. La rouquine essayait quand à elle de trouver une parade à la chute, malheureusement il n'y avait pas grand choses à faire dans ces moments là mais il me semblait important de la rassurer un minimum pour ne pas lui donner l'impression de risquer sa vie à chaque entraînement.

«  Les joueurs ont pas leurs baguettes ouais. Mais t'en fais pas. L'arbitre l'à, et les prof aussi. Personne est encore mort d'une chute, ça fait juste un peu mal à l'arrivé c'est tout. Puis des fois tes coéquipier te rattrapent aussi. La je voulais juste tester.. voir s'tu pouvais surmonter ça... et te donner une idée de ce que ça fait. »

Ma main vint lui frotter le sommet du crâne. Fier de son enthousiasme et de son courage, les bonnes recrus manquait cruellement ces derniers temps, ça faisait plaisir de voir que des gens s'impliquaient à ce point, ça rassure pour l'année prochaine en tout cas.
Aprés ces brèves félicitation, je lui tendis de nouveau le balais pour poursuivre. Parce que les chutes n'étaient pas la seul menace sur un terrain, il y avait bien pire que ça. Glisser de son balais, perdre l'équilibre, tomber, c'était de loin ce qui pouvait arriver moins grave lors d'un match. Je pris le temps de m’éclaircir la voix pour reprendre sur une note un peu plus sérieuse.

« Il faut qu'tu soit consciente qu'la chute c'est pas le pire. Le quidditch c'est un sport violent. La t'étais seule en l'air. Lors d'un match faut s'méfier du vent.. mais surtout du reste. Un adversaire qui t'rentre dedans par exemple... ça arrive. Mais c'qui arrive encore plus c'est les collisions avec un cognard.. »

Je lui fis signe d'approché et ouvrit finalement la valise scellé pour y dévoiler les balles. Les deux cognards de cuirs s’agitaient déjà malgré les liens, prêt à jaillir pour foncer sur le premier sorcier venu.

« Tu connais, pas b'soin de t'expliquer... mais ces balles sont d'vrais saloperies. T'as d'jà vus quelqu'un s'en prendre un ? L'dernier matche contre Serdaigle la Capitaine en a pris un dans la tête. C'est même moi qui lui ai envoyé.. »

C'était les risques, c'est comme ça. On s'en veux un peu quand ça arrive mais c'est le sport qui voulait ça. On était tous conscient des risques en entrant sur le terrain, les accident restaient encore assez limité, mais ce n'était pas à exclure. Mon regard se posa sur la rouquine une seconde la jaugeant encore du regard avant d’étendre un sourire sur mes lèvres.

« J'espère qu't'es pas trop douillette. Se casser un truc.. c'est pas à exclure. »

Codage par Jibunnie sur LIBRE GRAPH

______________________

 
La vie est une aventure audacieuse.
Ou elle n'est rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gail MacKenzie
avatar
Etudiant de Gryffondor
Etudiant de Gryffondor

Date d'inscription : 25/02/2016
Messages : 54

MessageSujet: Re: [8 Janvier 1944] La victoire aime l'effort. (Gail)   Lun 12 Déc - 18:08


ft. Lian Jenkins

La victoire aime l'effort.




Lorsque Liam félicita Gail puis lui frotta le front, elle sentit une vague de chaleur et de fierté l'envahir. Rien n'était plus gratifiant pour elle qu'un aîné remarquant ses efforts et ses capacités ! Dieu qu'elle aimait ça ! Elle souffla un merci à travers ses lèvres rosées par le froid en attrapant le balais que le capitaine de l'équipe de Gryffondor lui tendait.

Mais rapidement, Liam changea de ton pour arborer une attitude bien plus sérieuse. Effectivement, il était maintenant temps de parler de ce qu'était réellement le Quidditch, pas simplement du vol sur un balais, loin de là. Lorsqu'il parla des cognards, il s'avança vers la grande malle en bois de laquelle s'échappait des bruits de coups depuis le début de l'entraînement, et l'ouvrit. A l'intérieur il y avait trois balles, les deux cognards qui étaient vraiment gros et semblaient déchaînés de fureur, et le souaffle, qui lui restait totalement immobile. Au milieu, une serrure en or devait retenir le vif d'or très certainement. Mais étant donné qu'elle ne serait sûrement pas attrapeuse (il fallait posséder une maîtrise excellent du vol sur balais) elle ne demanderait pas à Liam de lui en parler plus. Le sujet était maintenant aux plus redoutables des quatre balles : les cognards.

Quand Liam lui parla des dégats qu'ils pouvaient causer et si elle avait déjà vu une de ces saloperies toucher un joueur, elle hocha la tête affirmativement en avalant sa salive. D'ailleurs, il ne semblait pas être touché par ce qu'il avait fait : ce qui était normal pour un batteur, leur but était d'envoyer les cognards sur les adversaires afin de les déstabiliser.

Lian tourna ensuite vers Gail un regard taquin, tandis qu'il parlait de ne pas exclure une fracture. Une grimace élargit son visage pendant qu'un frisson parcourait son dos.

- Brr ... Ca donne pas très envie, mais bon ... Tu es un super batteur pas vrai ? Tu protèges les autres hein ?

L'adolescente tentait tant bien que mal de cherchait un peu de réassurance avec ce qu'elle savait de ce sport un peu trop violent quand même. De sa main de libre elle palpa l'absence de muscle de son bras et fit une moue de déception.

- Je t'avoue que je suis pas sûre de pouvoir encaisser nombre de coups ... mais pourquoi pas allez !

Elle marqua une légère pause puis reprit, s'imaginant un scénario un peu critique pour la suite de cet entraînement.

- Attends, tu vas quand même pas lâcher les cognards et me demander de les esquiver ... Si ...?

Sans s'en rendre compte, Gail avait fait un pas en arrière, s'éloignant légèrement des énormes balles tueuses de sorcier. Elle les regardait avec un air déconfit, attendant la réponse de Lian.
- Adrenalean 2016 pour Epicode.

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lian Jenkins
avatar
Capitaine de Gryffondor
Capitaine de Gryffondor

Date d'inscription : 18/12/2013
Messages : 1163

MessageSujet: Re: [8 Janvier 1944] La victoire aime l'effort. (Gail)   Mar 13 Déc - 20:49



La victoire aime l'effort.
Avec Gail MacKenzie


Je crois que je lui ai fais peur. C'est bien ! C'était le but ! Du moins, pas la terrorisé, simplement lui faire comprendre que c'était pas un parcours de santé. Elle avait toujours l'air motivé, l'air pète à bondir sur son balais pour foncer à travers les balles. Quoi que la vue des deux turbulentes qui frappaient contre les chaînes l'avait peut être un peu refroidie. Juste le temps qu'elle me lâche u compliment sur mes talents de batteurs.
Si elle plus elle m'autorise à frimer. Je vais plus m’arrêter moi ! Mais j'étais capitaine après tout, c'était normal de me flatter un peu, et puis fallait que je me dise ça historie de pas prendre la grosse tête.

« Carrément ! J'veille sur vous avec ma batte ! »

Fallait bien ça pour lui redonner un peu confiance en elle. Elle était déjà là à tâter ses bras pour voir si elle arriverait à encaisser les cognard. J'osais pas lui dire que peu importe sa musculature, une balle aussi hargneuse lancé à pleine vitesse faisait de toute façon des dégâts. Heureusement, bien souvent, c'était les balais qui se faisaient briser en deux.
Elle aura bien le temps de le découvrir par elle même ceci dit.

Après une brève seconde à se rebooster, la jeune fille leva ses grands yeux vers moi. A la fois curieuse et effrayé. Comme si elle venait soudainement de se rendre compte d'un détail affreux. Ou plutôt, d'une hypothèse. J'avoue qu'elle manquait pas d'imagination pour le coup mais sa méthode était peut être un peu excessive.. et je passait pour un taré dans le rôle du capitaine fou qui bombarde ses recrus à coup de cognards.
Mais ça m'avait fait tire, c'est déjà ça.

« J'en suis pas encore là Princesse. Nan toi tu monte sur ton balais, moi j'te suis, et j'te lance ces balles ci.. »

Ma main glissa dans le sac a proximité de la malle pour en sortir deux balles de cuire d'une taille équivalente à celle des cognards. Celles ci avaient l'avantage de n'être que de simple balles dépourvue de la moindre faculté magique, excepté pour leur chutes. J'en pris une pour lui lancer, qu'elle constate d'elle même qu'elles n'allaient pas lui faire de mal.

« Tu vois elles font rien, tu vas juste voler et essayer d'éviter le plus possible les balles ! Facile non ? Ah bien sûr.. il faut que tu vole en gardant le souaffle dans les mains.. Sinon, c'est trop facile.  Allez en piste. Tu vas voler jusqu'à essayer de marquer dans les anneaux ! »

Une fois le souaffle sorte de la malle, je pris mon balais pour l'enfourcher rapidement. Baguette à la main, je pris un peu de hauteur avant de lancer un sort d'attractions aux balles en cuir pour qu'elles viennent m'atterrir dans les bras. J'attendis qu'elle prenne son envol pour la suivre à bonne distance et lui laissa quelques secondes pour sa stabiliser avec son balais et le souaffle coincé sous le bras avant de commencer à la canarder.
Première balle simple, dans son champ de vision à sa droite. Commencer en douceur c'était pas mal, je gardais les coups fourbes dans le dos ou par dessus pour la fin, histoire de pas la démoraliser tout de suite.

Codage par Jibunnie sur LIBRE GRAPH

______________________

 
La vie est une aventure audacieuse.
Ou elle n'est rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gail MacKenzie
avatar
Etudiant de Gryffondor
Etudiant de Gryffondor

Date d'inscription : 25/02/2016
Messages : 54

MessageSujet: Re: [8 Janvier 1944] La victoire aime l'effort. (Gail)   Ven 13 Jan - 10:00


ft. Lian Jenkins

La victoire aime l'effort.




Quand Liam appela Gail Princesse, elle ne put réprimer le rougissement de ses joues. Décidément, il était bien familier avec la petite Lionne. Mais elle ne put s'empêcher de lâcher un bruyant soupir de soulagement lorsqu'il lui annonça qu'ils n'allaient pas s'entraîner avec des Cognards mais plutôt avec de simples balles de cuire ... qui représenteraient les Cognards. Le principe de l'entraînement aller être simple : éviter les balles quand il les lui lancerait, histoire d'entraîner sa dextérité dans les airs. Mais il fallait qu'elle tienne le Souaffle, une balle bien plus grande, contre elle, qu'elle ne le fasse pas tomber, et qu'elle marque.

Gail se baissa et attrapa l'énorme balle de cuire, la serrant contre elle, de son autre main elle appela son balais avec un "Debout" franc et l'enfourcha à son tour. Elle regarda Liam monter dans les airs et l'imita. Il lui laissa un instant pour se stabiliser, puis avec un hochement de tête entendu, elle se mit à voler vers les buts.

Liam volait derrière elle et elle ne put s'empêcher de sourire lorsqu'elle constata que ça "n'avait pas l'air si dur". Qu'elle ne fut pas sa surprise quand elle vit le capitaine lui lançait la balle à sa droite, elle l'esquiva au dernier moment mais laissa échapper le Souaffle qui tomba par terre. La gamine lâcha un râle ennuyé.

- Rah .. Zut !

Sans attendre, elle piqua vers le sol -elle semblait être plus à l'aise sur son balais- et alla ramasser la balle, remontant dans les airs, non loin de Liam.

- Désolée, je vais me concentrer, reprenons !

Gail recula d'une dizaine de mètres et se remit à voler, à juste distance du brun, serrant fermement le Souaffle sous son bras et faisant attention aux balles de cuire imitant les Cognards.
- Adrenalean 2016 pour Epicode.

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lian Jenkins
avatar
Capitaine de Gryffondor
Capitaine de Gryffondor

Date d'inscription : 18/12/2013
Messages : 1163

MessageSujet: Re: [8 Janvier 1944] La victoire aime l'effort. (Gail)   Ven 27 Jan - 17:48



La victoire aime l'effort.
Avec Gail MacKenzie


Elle se débrouillait pas mal pour le moment. Elle semblait encore avoir du mal à tenir à la fois le souaffle et le manche de son balais.  C'était pas quelque chose d'évident au début mais elle semblait rapidement prendre le coup de main. Du moins pour les précédents exercies. Ce serait certainement bien qu'elle vienne assister à un entraînement avec l'équipe entière, qu'elle s’entraîne avec. Ici elle était seule, ça limitait l'exercice des passes. Mais chaque chose en son temps.
Pour le moment, il s'agissait surtout de lui donner confiance en elle, lui montrer qu'elle est capable de postuler pour une place permanente dans l'équipe si elle s'en donnait les moyens. Elle avait lâché le souaffle à la première tentative, essayant de se familiarisé avec la prise en mains de la balle et celle du balais.

« T'inquiète. On va la refaire. Faut que tu trouve comment bien caler la balle pour pouvoir bouger sans problèmes, après ça ira tout seul. »


Je la laissais remonter en flèche après être allé récupérer la balle de cuire. Au moins elle ne se décourageait pas facilement. Quelqu'un qui semblait ne pas accepter si facilement l'échec c'était toujours stimulant. Elle se replaçait convenablement, j'attendis qu'elle soit prête pour lui lancer de nouveau une balle, toujours en douceur pour commencer. Il fallait qu'elle trouve sa prise avant de tenter quelques coups plus difficile. Heureusement que ce n'était pas vraiment les cognards qui lui fonçaient dessus sinon elle aurait probablement dégringolé la tête la première au sol.
Mais ça aussi il faudra l'envisager si elle compte réellement intégrer l'équipe un jours ou l'autre. Je lui fis quelques lancés oblique de droite à gauche avant de voler au dessus d'elle et de tenter un lancé en piquet. Juste au dessus de la tête.
Bien entendu elle n'aurait pas pu l'évité vus son niveau et ma proximité, mais c'était surtout pour lui donner un avant goût de ce que ce serait en mach. L'impacte ne lui avait probablement pas fait mal, j'en souriais un peu avant de lui faire face sur mon balais, m'assurant qu'elle n'allait pas dégringoler.

« Si ça avait été un vrais Cognard et que les batteurs l'avaient laissé passé t'aurais probablement été sonné un petit moment »

Heureusement que la Magie guérissait de tout. Enfin, quasiment, c'est arrivé que certains élèves finissent à l’infirmerie pour divers accident, mais ils s'en sortaient toujours en vie !

«  Tu sais je me dis que tu devrais venir au prochain entraînement, qu'on essai en équipe. Qu'est ce que t'en pense ? »


Autant voir si ça la motivait tout de suite ou si elle se sentait pas totalement prête à interagir et volé dans un groupe. Il me semble qu'elle s'entendait plutôt bien avec les autres Gryffons de la maison.


Codage par Jibunnie sur LIBRE GRAPH

______________________

 
La vie est une aventure audacieuse.
Ou elle n'est rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [8 Janvier 1944] La victoire aime l'effort. (Gail)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[8 Janvier 1944] La victoire aime l'effort. (Gail)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis 1942 :: Poudlard :: Extérieur du château :: Terrain de Quidditch-
Sauter vers: